Le monde du CBD
A la Une

À la découverte de l’Epidyolex

Un chercheur dénommé Raphaël Mechoulam a été le premier à étudier le potentiel du cannabidiol à soulager l’épilepsie. Mais l’expérience vécue par Charlotte Figi a contribué à le rendre beaucoup plus populaire en termes de traitement épileptique. Découvrez l’essentiel sur l’Epidyolex, un médicament à base de cannabis qui a révolutionné le traitement des crises d’épilepsie.

Epidiolex sur le marché pharmaceutique américain

La FDA a autorisé l’Epidiolex aux USA depuis juin 2018. Ce médicament d’origine végétale à base de CBD (cannabidiol) est indiqué aux individus touchés par le syndrome de Dravet (DS). Cette forme d’épilepsie se manifeste habituellement vers 5 ou 8 mois après la naissance d’un enfant. Ce genre de maladie peut causer l’arrêt des fonctions cognitives et des problèmes de langage chez les enfants. Mais les médecins prescrivent également l’Epidiolex pour un autre type d’épilepsie infantile, à savoir le syndrome de Lennox-Gastaut (LGS). Cette maladie apparaît plus tardivement dans l’enfance (3 à 5 ans) et entraîne généralement des troubles intellectuels et parfois même comportementaux.

Un long processus avant la validation clinique de l’Epidiolex

L’Epidiolex a mis du temps avant d’être approuvé en tant que médicament contre les troubles épileptiques. Il a fallu procéder à quelques essais cliniques pour examiner son efficacité dans l’atténuation de certains symptômes d’épilepsie. Les scientifiques ont observé une baisse significative des crises chez les personnes souffrantes de LGS et de DS (convulsions, gouttes, etc.). Malgré cela, l’Epidiolex a tout de même présenté quelques effets indésirables. Certains patients manquaient d’appétit, étaient fatigués, souffraient d’insomnie, etc.

L’Epidyolex à base de CBD sur la scène européenne

L’Epidyolex est entré sur le marché européen depuis septembre 2019. Mais certains patients européens ont pu utiliser cette solution buvable avant cela (2018), en demandant une autorisation. Désormais, une version en huile CBD est autorisée dans le territoire européen, elle est même remboursable pour les citoyens disposant d’une assurance sociale. C’est l’unique et le premier médicament à base de CBD à être remboursable en France. Sur le territoire français, l’Epidyolex est seulement indiqué en complément :

  • du traitement des crises épileptiques pédiatriques liées à une sclérose tubéreuse de Bourneville ou STB. Surtout, si ce trouble n’a pas trouvé de soulagement après l’utilisation d’autres médicaments.
  • du Clobazam pour traiter les épisodes épileptiques infantiles associés au SD ou au SLG.

THC-marijuana

Les produits contenant du THC utilisés à des fins thérapeutiques

Beaucoup de gens utilisent des produits dérivés du CBD à des fins thérapeutiques qu’ils soient approuvés par la médecine ou non. L’huile de chanvre est par exemple un produit légal sur le marché, car elle ne contient pas plus de 0,3 % de THC. On peut la commercialiser librement en pharmacie ou en magasin. Dans certains pays, on autorise les gens à détenir des produits renfermant du cannabidiol à 5 % et plus (avec permis d’État). Malgré cette facilité d’accès à l’huile de chanvre, la FDA ne l’a pas ouvertement approuvé. Cet organisme doute encore de sa capacité à soulager l’épilepsie. Elle met en garde les usagers contre les produits dérivés du cannabis pouvant mettre en danger leur santé et qui transgressent la loi. Outre les médicaments, cette mise en garde implique également les aliments et les produits cosmétiques.

Par ailleurs, certains producteurs intègrent de petites quantités de THC dans leurs produits CBD. Bien qu’on les qualifie de produits à base de cannabis médical, ils ne sont pas forcément réglementés. De ce fait, la concentration en cannabinoïdes (THC et CBD) peut varier. Quoi qu’il en soit, certaines recherches soutiennent que le THC peut freiner la progression des tumeurs malignes.

Du cannabidiol dans l’Epidyolex

Notons que le CBD et le THC sont tous deux des composants actifs du cannabis pouvant interagir avec nos récepteurs endocannabinoïdes. Ces deux phytocannabinoïdes seraient efficaces pour soulager l’épilepsie pédiatrique. Toutefois, l’Epidiolex ne contient qu’un seul phytocannabinoïde à savoir le cannabidiol (CBD). Ce médicament ne contient pas de THC (tétrahydrocannabidiol), le composant qui peut altérer les fonctions psychiques. Ainsi, le cannabidiol est préalablement purifié des autres constituants actifs du cannabis. Comme nous l’avons mentionné, l’Epidiolex ne renferme pas du THC. Il est donc inutile de craindre des expériences euphoriques chez le patient ou l’enfant qui prend ce traitement.

En outre, le CBD contenu dans l’Epidiolex joue un rôle important dans la réduction des fréquences des crises épileptiques. D’ailleurs, ce composant actif non psychotrope est réputé pour n’avoir guère d’effets indésirables. Normalement, on n’a pas besoin d’un permis d’État pour pouvoir utiliser l’Epidiolex. Vous pouvez l’acquérir sous ordonnance, ce qui ne constitue en aucun cas une violation de la loi.

Confusions possibles liées au médicament

On fait souvent l’erreur de confondre l’Epidiolex avec le cannabidiol. En réalité, le médicament portant le nom d’Epidiolex contient de l’huile de CBD. Parfois, les profanes confondent aussi le cannabidiol avec la marijuana. Sachez que CBD n’est qu’un composant de la plante de cannabis (marijuana). On a souvent tendance à associer la marijuana au phytocannabinoïde THC alors qu’on peut aussi trouver du cannabidiol dans la plante. Mais contrairement au THC, le cannabidiol ne présente ni un potentiel d’abus ni des propriétés psychotropes (euphorisantes). Les enfants et les patients qui le prennent pour leur traitement n’ont pas non plus à avoir peur d’en être dépendants.

Une possible positivité au test de marijuana dans le cadre d’un traitement à l’Epidiolex

Les personnes sous traitement d’Epidiolex peuvent être testées positives aux contrôles urinaires de dépistage de drogue. Pour éviter les problèmes, il vaut mieux faire savoir aux contrôleurs qu’on est sous traitement à ce médicament. Le fait de le déclarer évite de perte du temps (pour le patient et les autorités). Après tout, il serait dommage de finir enfermé ou de payer une amende pour quelque chose d’absolument légal.

Epidyolex-et-cannabis-médical

Comment se prend l’Epidyolex ?

L’Epidiolex est un genre de sirop à base d’huile de sésame. Comme on l’administre souvent aux enfants, il est généralement aromatisé à la fraise. Normalement, les personnes allergiques à ce fruit peuvent prendre cette solution orale. Effectivement, ce produit ne renferme que son arôme, ce qui n’est pas le cas de l’huile de sésame. Puisque l’Epidiolex est produit dans l’huile de sésame, il est contre-indiqué aux personnes qui en sont allergiques.

Généralement, on prend l’Epidiolex 2 fois par jour. On recommande souvent d’en prendre 2,5 mg/kg quotidiennement à la même heure. Il vaut mieux l’ingérer avec les repas, même si on peut l’administrer sans nourriture.

En outre, on peut administrer l’Epidiolex via une sonde. Toutefois, assurez-vous de bien rincer le tube avant de le faire. Après l’Epidiolex poursuivez par de l’eau, le lait maternisé et terminez par le rinçage du tube. En cas de doute, n’hésitez pas à demander les suggestions de votre médecin.

Par ailleurs, un traitement à l’Epidiolex est compatible avec une diète cétogène. Rappelons que ce régime a été créé en constatant que la cétose et le jeûne pouvaient atténuer les graves symptômes épileptiques. Quoi qu’il en soit, consultez votre diététicien, docteur ou pharmacien avant d’essayer l’Epidiolex si vous suivez un régime cétogène.

Qu’en est-il de la conservation de cette solution orale ?

Vous devez vous assurer de garder à température ambiante votre Epidiolex bien à l’abri de l’humidité et d’une chaleur intense. Vous ne pourrez utiliser le médicament que 12 semaines après l’avoir entamé. Passé ce délai, vous devez le jeter aux ordures pour éviter toute intoxication.

Peut-on prendre d’autres médicaments en même temps que l’Epidiolex ?

Une interaction médicamenteuse est possible si vous prenez un ou plusieurs autres médicaments sur ordonnance avec l’Epidiolex. Demandez toujours l’avis d’un médecin avant de combiner l’usage de l’Epidiolex à un autre médicament. Tenez-lui au courant chaque fois que vous avez l’intention d’ajouter un nouveau médicament. Faites-lui part de vos questions ou de vos doutes, car il est le plus à même de vous conseiller à ce sujet.

Possibles désagréments associés à l’usage de l’Epidiolex

Comme effets indésirables, l’Epidiolex peut entraîner des troubles du sommeil, de la somnolence, une diminution de l’appétit ou un manque d’énergie. Ce produit peut également causer une diarrhée, des infections ou perturber le bon fonctionnement du foie.

Y a-t-il des risques d’overdose avec l’Epidyolex à base de CBD ?

Oui, c’est la même chose que pour la majorité des médicaments pharmaceutiques. L’Epidiolex est potentiellement dangereux si son dosage dépasse la prescription du médecin. En cas de surdosage (volontaire ou accidentel), contactez au plus vite un docteur ou les secours.

Accessibilité à l’Epidyolex

Jusqu’à présent, seules les pharmacies spécialisées peuvent délivrer l’Epidiolex sur présentation d’ordonnance. Ces derniers collaborent avec des sociétés d’assurances. La plupart du temps, l’assurance médicale couvre les traitements à base d’Epidiolex. Toutefois, elle nécessite une approbation pouvant prendre quelques jours (ou semaines). En Amérique, les enfants de 2 ans et plus diagnostiqués des syndromes de Lennox-Gastaut et de Dravet peuvent en bénéficier. Sous certaines conditions, l’entreprise productrice de l’Epidiolex peut soutenir financièrement les patients sous traitement à l’Epidiolex. Un programme d’engagement d’Epidiolex peut éventuellement venir en aide aux patients ayant une certaine difficulté à payer leurs médicaments.

Bref, devoir subir des crises épileptiques à répétition ainsi que les autres symptômes afférents peut être handicapant. Sans traitement, la santé et le confort des personnes qui en souffrent diminuent. De nombreux pays développés valident l’Epidiolex à base de CBD pour soulager les symptômes épileptiques pédiatriques. Bien qu’il soit efficace, l’Epidiolex présente quand même des effets indésirables, d’où l’intérêt de consulter un docteur avant toute utilisation. Faites de même si jamais vous constatez une quelconque intolérance à ce produit.

Découvrez également l’effet du CBD sur le psoriasis.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page