Actualités

Décision Gouvernementale sur le Cannabis Médical : Un Coup Dur pour les Patients Polynésiens

Le SPC (Syndicat Polynésien du Chanvre) et THC (Tahiti Herb Culture), deux associations majeures de la filière chanvre en Polynésie, expriment leur désarroi face à une décision récente du gouvernement français qui menace l’accès au cannabis médical pour les patients dans la région. Elles réclament équité et accès pour tous.

Décision Gouvernementale sur le Cannabis Médical : Un Coup Dur pour les Patients Polynésiens

Une Lueur d’Espoir Éteinte : Exclusion des Fleurs de Cannabis des Traitements Disponibles

Nous avons accueilli très favorablement l’expérimentation pour l’usage du cannabis à visées médicales, dont nous avons intégré le comité de pilotage dès sa création puis le comité de suivi, car elle constitue une avancée majeure pour la reconnaissance légale de cet usage. Cependant, nous apprenons avec consternation que les fleurs de cannabis, qui font partie intégrante de l’expérimentation, ne seront plus disponibles comme traitement. Ce, en raison de leur exclusion du dernier projet de loi sur le financement de la Sécurité sociale (PLFSS), et d’une intervention du ministère de l’Intérieur auprès du Ministère de la Santé.

Des questions s’imposent : pourquoi le Ministère de l’Intérieur a demandé ce retrait ? De quelle légitimité se prévaut-il pour intervenir et faire pression pour un sujet qui ne concerne que le Ministère de la Santé ? Et pourquoi ce dernier a-t-il accepté ?

Impact Humain : Des Centaines de Patients Pris en Otage par la Politique

L’expérimentation a pourtant confirmé l’efficacité du traitement par inhalation (vaporisation) des fleurs de cannabis du fait de son action rapide, sans aucune contre-indication constatée. Une centaine de participants, dont un certain nombre de patients en soins palliatifs de fin de vie, vont par conséquent se retrouver brutalement privés d’un traitement aussi bénéfique que crucial. Ils vont être contraints de reprendre leur médication précédente moins efficace, ou de se tourner vers le marché clandestin ou l’autoproduction de cannabis.

C’est aussi des milliers de patient(e)s en attente de ce traitement qui ne pourront pas en bénéficier.

Isolement de la France : Une Approche Contrastée à l’Échelle Internationale

Cette décision du Ministère de l’Intérieur isole encore un peu plus la France. En effet, de nombreux pays, en Europe et dans le monde, ont fait le choix d’autoriser aux patients l’accès aux sommités fleuries. En matière de santé, le gouvernement semble préférer l’idéologie obscurantiste et répressive aux connaissances scientifiques établies.

Appel à l’Équité des Droits : Pour un Accès Équitable aux Soins pour Tous

Les patients et leurs familles apprécieront ! Le SPC et THC lancent un appel vibrant à l’équité des droits et à l’accès aux soins pour tous les citoyens, qu’ils soient métropolitains ou d’outre-mer. Ils demandent une réévaluation urgente de la décision gouvernementale. Ils mettent l’accent sur l’inclusion de tous les territoires dans le dialogue et l’application des avancées médicales.

Mobilisation Générale : Unis pour Faire Entendre Nos Voix

Ensemble, le SPC, THC et toutes les associations de patients appellent à la mobilisation pour faire entendre leurs voix et obtenir les réponses et les actions nécessaires pour garantir un accès équitable au cannabis médical pour tous les patients polynésiens.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page