Le monde du CBDScience & Etudes

CBD à spectre complet, CBD à spectre large, Delta 9 THC : quel est la différence ?

Ces dernières années, les produits à base de cannabis légal n’arrêtent pas de faire parler d’eux. Non pas sans raison puisque leurs propriétés bienfaitrices pour la santé et le bien-être suscitent l’intérêt d’un nombre croissant d’individus. Le hic, c’est qu’il est quelque peu difficile de s’y retrouver pour choisir la molécule qui correspond le mieux à ses besoins. D’où l’importance de reconnaître la différence entre les différentes catégories disponibles sur le marché. À savoir principalement, le CBD à spectre complet, le CBD à spectre large et le Delta 9 THC. Au fait, ces produits sont issus de la même plante, mais représentent certaines particularités notamment au niveau de la teneur en THC.

Qu’est-ce que le THC ?

THC est un acronyme pour tétrahydrocannabinol. C’est l’un des nombreux cannabinoïdes présents dans le cannabis notamment à travers la résine sécrétée par cette plante. De ce fait, le THC existe depuis la nuit des temps. Toutefois, sa présence n’est officiellement détectée qu’en 1964, grâce au chimiste israélien Raphaël Mechoulam.

Isolée et synthétisée, cette molécule est ainsi révélée au grand jour avec ses principales caractéristiques. Ses effets psychoactifs figurent en tête de liste en faisant allusion à la perte de mémoire à court terme, à la tachycardie, à l’anxiété ou encore la schizophrénie et le Paranoïa. La baisse de la faculté motrice est aussi de la partie tout comme les problèmes de fertilité.

Soit, autant d’éléments qui ont bien fait de ternir l’image du cannabis. À noter cependant que les impacts du THC ne sont pas tous aussi négatifs. La preuve, le tétrahydrocannabinol est aussi utilisé à des fins thérapeutiques pour le traitement de certaines maladies et troubles. En voici quelques exemples :

  • Les symptômes de la sclérose en plaques ;
  • Le déficit en endocannabinoïdes ;
  • L’obésité ;
  • La douleur neuropathique associée à la SEP ;
  • Les nausées et vomissements chez les patients cancéreux ;
  • Les douleurs liées aux lésions tissulaires, à l’inflammation et aux lésions du système nerveux.

Et la liste est longue, mais tous ces éléments permettent de dire que les effets du THC ne sont pas uniquement néfastes. En fait, tout dépend de l’usage et surtout du dosage au niveau de la consommation.

Le CBD à spectre large en est dépourvu

Vous l’aurez compris, le THC joue un rôle majeur pour faire la différence entre les différentes catégories de cannabis légal mis à la disposition des consommateurs. Pour ce qui est du CBD à spectre large par exemple, la particularité réside dans l’absence de cette molécule.

Eh oui ! Le tétrahydrocannabinol est éliminé de la liste des éléments qui composent cette catégorie. Et comment ! Simplement parce que lors du processus de raffinage, les fabricants ont pris soin de le supprimer.

Ainsi, le CBD à spectre large a pour particularité d’être dépourvu de THC pour des raisons notamment liés aux attentes des consommateurs :

  • Certains ne peuvent pas se le permettre pour des raisons personnelles, professionnelles ou juridiques ;
  • D’autres veulent profiter de l’effet entourage sans passer par le THC.

Mais l’effet entourage, c’est quoi au juste ?

Pour ceux qui ne le savent pas encore, l’effet entourage est le fruit de l’association de toutes les molécules présentes dans le cannabis légal. À savoir principalement, le pinène, les cannabinoïdes ainsi que d’autres composés encore peu connus.

Ainsi, il serait utile de préciser que cette plante renferme plus d’une centaine de cannabinoïdes. Le THC est de cette liste pour ainsi dire qu’il est le seul à en être expulsé. Mais pour en revenir au vif du sujet, il faut noter que cette synergie permet à ces composants d’améliorer leurs vertus thérapeutiques respectives. Et donc du cannabis dans l’ensemble.

Qu’en est-il du CBD à spectre complet ?

À l’instar du CBD à spectre large, le CBD à spectre complet est aussi extrait du cannabis légal. Différentes méthodes d’extraction permettent d’y parvenir, mais dans ce cas précis, les fabricants font généralement appel à l’extraction du CO2 pour en faire sortir l’huile de CBD.

Mais qu’importe la technique utilisée, le résultat est le même étant donné l’objectif principal à atteindre. Conserver tous les composants de la plante. D’où l’existence de cette catégorie de CBD à spectre complet. Nul besoin de préciser qu’à l’instar des autres cannabinoïdes et du pinène, le THC est aussi présent pour prendre part à l’effet entourage.

Du moins, à une condition. Que la teneur en THC soit inférieure à 0,2% comme l’exige la réglementation européenne et française. Et pourquoi donc ? Parce qu’à ce niveau, le tétrahydrocannabinol fait profiter de ses avantages thérapeutiques sans faire courir le risque des effets secondaires et psychoactifs.

Et le Delta 9 THC dans tout ça ?

À l’image du CBD à spectre complet, le Delta 9 THC contient une mesure de THC. C’est d’ailleurs pour cette raison que ce produit est parfois appelé CBD à spectre complet à haute puissance.

Ainsi, il serait facile de déduire que dans cette catégorie, le privilège est accordé au tétrahydrocannabinol. Du moins, en quantité puisque les producteurs sont tenus de respecter cette norme réglementaire limitant ce niveau à 0,2%. Pour rattraper le coup, la part de THC dans un produit au Delta 9 est ainsi élevée à 10 mg pour 90 mg de CBD.

Avec ces 10 mg, un bonbon ou une gomme au Delta 9 THC suffit amplement pour entraîner l’effet high auprès de certains individus. Une sensation qui peut varier en fonction de la composition corporelle du consommateur et de différents facteurs liés à son mode de vie.

Laquelle de ces catégories vous convient le mieux ?

Ces éclaircissements permettent de faire la différence entre ces différentes catégories de produits à base de cannabis légal n’est-ce pas ? Dans ce cas, faire le choix ne devrait plus trop poser de problème. Mais pour vous aider davantage, notez que votre regard doit se tourner vers la catégorie qui correspond le mieux à vos attentes.

Pour ceux qui sont à la recherche de l’effet high par exemple, le Delta9 THC est bien indiqué d’autant que l’effet entourage est décuplé. Quoi qu’il en soit, les 10 mg de THC contenus dans les bonbons ou les gommes sont amplement suffisants pour une journée. En consommer davantage pourrait entraîner des effets indésirables selon les producteurs pensants à la paranoïa, aux yeux rouges et autres. Plus encore, le risque de récolter des résultats positifs en cas de dépistage de drogue est élevé.

Puisque la quantité est moindre dans le CBD à spectre complet par rapport à celle du Delta9 THC, celui-ci fait l’affaire pour ceux qui veulent faire d’une pierre, deux coups :

  • Consommer une petite dose de tétrahydrocannabinol pour ses effets high ;
  • Bénéficier des avantages de l’effet entourage à la source des vertus thérapeutiques du cannabis.

Nul besoin de préciser que l’éventualité d’un dépistage positif est réduite. C’est d’ailleurs l’une des raisons expliquant le choix d’un nombre considérable de consommateurs pour le CBD à spectre complet. Puis, la consommation de cette molécule leur permet de s’approcher progressivement du Delta9.

Vous l’aurez deviné, le CBD à spectre large convient à ceux qui préfèrent s’éloigner du tétrahydrocannabinol. Pour cette catégorie de consommateurs, le CBD à spectre large sert principalement à faire profiter des avantages thérapeutiques de l’effet d’entourage. Pour ces deux raisons précises, cette catégorie est également parfaite pour :

  • Une première utilisation ;
  • Les personnes qui sont régulièrement testées positives au THC.

En Bref

Si le cannabis légal existe, c’est qu’il a bien fait de prouver son utilité auprès des autorités. D’où l’existence de ces différentes catégories que sont le CBD à spectre large, le CBD à spectre complet et le Delta9 THC. Ces produits ne sont d’ailleurs pas les seuls puisqu’il en existe beaucoup d’autres. D’où l’importance d’en bien distinguer la différence dans le but de faire le choix pour celui qui répond au mieux aux effets désirés.

Le Delta 9 THC et le CBD à spectre complet pour ceux qui veulent profiter des avantages du tétrahydrocannabinol. Le CBD à spectre large pour ceux qui décident de s’en passer. Dans tous les cas, chaque catégorie fait profiter des bienfaits thérapeutiques du cannabis.

Mais puisque la consommation de THC n’est pas sans risque en matière de dépistage. Notez que dans l’Hexagone, il existe un autre moyen pour planer en toute légalité. Pensez à cette molécule de THC qu’est l’hexahydrocannabinol communément connu sous l’acronyme HHC. Cette substance est libre à la production, à la commercialisation et à la consommation en France et dans l’UE. Tout cela, toujours dans la limite réglementaire en matière de teneur en THC.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page