Actualitéslégislation

CBD Espagne : Quels obstacles sur le chemin du succès international ?

Le CBD se voit prêter un avenir radieux en Espagne. Ses clubs et autres fondations cannabiques sont en mesure de revendiquer le même standing que les coffee-shop d’Amsterdam. A l’heure actuelle, ils sont au nombre de 1 600 à travers l’Etat ibérique. La majorité d’entre eux ont élu résidence en Catalogne. En outre, le secteur du CBD peut compter sur Podemos pour mieux se développer. Ce parti populiste et progressiste milite effectivement pour un assouplissement des législations régissant les produits à base de cannabidiol.

CBD légal et réglementé

plants de cannabis

En Espagne, le cannabidiol se voit attribuer un statut légal. Les produits comestibles proposés dans les boutiques spécialisées affiche un teneur en CBD à 3,8 %. Le taux de THC est défini selon la proportion de 0,2 % pour 1,2 g de poudre. Autre spécificité de l’état ibérique : L’Etat autorise la fabrication artisanale de CBD, dans des lieux appropriés. Ces derniers temps sur le marché, des produits CBD made in Spania se distinguent du lot. Parmi eux, on note l’incontournable résine CBD Lemon Haze.

Ce statut légal du CBD n’a rien de surprenant, dans un pays où certains politiques s’affichent ouvertement comme partisans de la légalisation du cannabis. Parmi eux, on note le très charismatique Pablo Iglesias, numéro 1 de Podemos (parti populiste). La Fédération espagnole des associations cannabiques remplit aussi sa part du marché. Elle exhorte le plus grand nombre à militer pour parvenir à cet objectif ultime.

Les principaux atouts des producteurs de CBD espagnols

Une interview réalisée sur des cultivateurs et des producteurs de CBD, permet de se faire une idée sur le poids des produits CBD Espagne.

Un large choix de produits CBD haute qualité

Premier enseignement : les boutiques éparpillées dans les plus grandes villes proposent une large gamme de produits à base de cannabidiol. Fleurs, huiles, roches lunaires, voire des produits CBD destinés aux animaux de compagnie… Autant d’articles certifiés sans pesticides, ni métaux lourds. Ils se voient prêter une qualité prémium, conformes aux normes UE. Les cultivateurs et producteurs de Cannabidiol espagnols sont d’ailleurs reconnus pour leur velléité à se conformer aux dernières législations en vigueur. Pour couronner le tout, les distributeurs de ce produits misent sur des emballages soignés. Ils proposent régulièrement des offres de promotion, tout en peaufinant leurs services après-vente.

Une culture CBD moderne et sure

En Espagne, la culture CBD est soumise à des contrôles de sécurité pour le moins stricts. Les professionnels ne font pas dans la demi-mesure. Ils les cultivent dans des installations intérieures très modernistes, s’apparentant à des systèmes hydroponiques. La plupart du temps, elles sont agrémentées de tout un arsenal d’articles phytosanitaires. Ceux-ci ont pour rôle de mettre les plantes à l’abri de tout risque de maladie.

100 % écologique

La culture de cannabis thérapeutique en Espagne se voit aussi prêter un caractère écologique. En effet, l’éclairage LED prime dans les dispositifs de culture. Mieux, les cultivateurs CBD espagnols tablent sur des engrais 100 % Bio. Ils tablent sur les techniques issues des dernières innovations dans le secteur.

Les produits CBD phares en Espagne

Deux produits CBD sont très sollicités dans l’état ibérique. L’on parle des huiles CBD et les bourgeons CBD. D’une teneur en CBD allant de 10 à 15 %, ces premières montent en popularité grâce leurs effets sur la santé. Elles s’avèrent être une solution miracle, en termes de douleurs musculaires.

Dans la catégorie des bourgeons CBD, l’incontournable Tropical Kush suscite aussi l’engouement des Espagnols. Il est suivi (de loin) par le Strawberry Cake et le Fruity Q.

Le cannabis médical en Espagne

Le secteur CBD Espagne est un peu handicapé par son volet cannabis médical. En effet, celui-ci est régi par des lois pour le moins dépassées. Relevant encore d’une loi adoptée en 1967, et donc du temps de Franco, elles n’autorisent pas l’usage de cannabis médical CBD. En revanche, la culture n’est pas interdite et la production dédiée exclusivement à l’exportation. Ainsi, l’Espagne est le principal fournisseur de l’Allemagne. Pour la seule année 2019, 6,7 tonnes de cannabis médical CBD ont été prescrits Outre-Rhin.

Podemos, pieds et poings liés

Malgré l’entrée de Podemos (parti progressiste) dans le gouvernement, la ligne peine à bouger en ce qui concerne les législations sur le cannabis médical CBD. Pire encore, la frontière entre le cannabis récréatif et le cannabis thérapeutique est de plus en plus floue.

Les patients paient un lourd tribut à ce flou juridique. Ils doivent se livrer à un véritable parcours du combattant, pour l’obtention d’une ordonnance de produits CBD. Une formalité qui est de surcroit cantonnée au seul domaine de quatre médicaments à base de CBD : Epidiolex, Sativex, Nabilone et Dronabinol. Pour ne rien arranger, ils sont tout simplement hors de prix. Il faut par exemple compter dans les 400 euros pour un flacon de Sativex. Pour information : ce médicament n’est accessible qu’aux malades atteints de sclérose en plaques.

Cette situation amène certains patients espagnols à se tourner vers le marché noir, ou bien vers les clubs sociaux cannabiques. D’autres s’attèlent à cultiver eux-mêmes leur CBD.

Quelques mots sur la licence de cannabis médical CBD

En Espagne, l’AEMPS (Agence espagnole des médicaments et des produits de santé) est chargée de délivrer une licence de cannabis médical CBD. Celle-ci atteste la conformité d’une entreprise aux normes de production d’extraits de cannabis thérapeutiques. La firme Medalchemy figure parmi les premières à décrocher le sésame. Elle aspire à être le principal distributeur de produits CBD médical à travers l’Europe. D’autres pays avec des législations « adéquates » sont aussi dans son viseur.

Cette licence attribuée à Medalchemy est aussi la première à être octroyée, du temps de la coalition entre le PSOE-Podemos au gouvernement. Par la suite, trois autres entreprises lui ont emboîté le pas. L’on parle de Cafina, Linneo Health et Oils4cure. Cette dernière a mis « essai clinique » comme objet de sa demande de licence auprès de l’AEMPS.

Et le chanvre industriel CBD dans tout ça ?

Depuis des siècles, la culture de chanvre industriel CBD est un des piliers de l’économie espagnole. Raison pour laquelle le gouvernement revitalise l’industrie, à coup d’injection budgétaire, sur une base régulière. Un coup de pouce qui permet aux agriculteurs de tirer grand profit de la culture de chanvre industriel CBD potentiel économique de la plante.

En outre, l’Espagne est une véritable Terre du chanvre industriel CBD. L’Etat ibérique jouit effectivement d’un climat adapté, avec un ensoleillement estimé à environ 2 500 heures de soleil par an. Une condition qui permet annuellement toute une série de récoltes. Pour couronner le tout, le décret royal 1729/1999 autorise les agriculteurs à cultiver 25 variétés de chanvre industriel CBD. Seule condition : Ils doivent s’en tenir à des graines certifiées par l’UE.

En conclusion, le marché du CBD en Espagne s’est affirmé en un rien de temps. Une tendance qui s’affirme, malgré le flou juridique au niveau du cannabis médical CBD. D’ailleurs, les lois espagnoles régissant l’usage du cannabis se sont toujours voulues libérales. L’usage personnel est décriminalisé. Une véritable culture cannabique se développe d’ailleurs à travers les Cannabis Social Clubs. Des points de rendez-vous des amateurs de cannabis et CBD, depuis les années 1990. Selon des études récemment menées, plus de 18 % des Espagnols appartenant à la tranche d’âges des 15-34 ans, sont des adeptes du cannabis. Un autre rapport publié au Telegraph accorde à l’Etat ibérique un 13e place mondiale, au vu du nombre de consommateurs de cannabis.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page