ActualitésLifestyleScience & Etudes

CBD et alcool, cocktail explosif ou sans danger ?

La popularité du CBD est actuellement à son apogée. Rien d’étonnant si les professionnels du secteur rivalisent d’ingéniosité pour inventer de nouveaux modes de consommation. Dernièrement, des boissons alcoolisées et infusées au CBD ont fait leur apparition. Un cocktail d’un genre nouveau qui semble diviser les spécialistes et professionnels de santé. Certains y voient un breuvage sans réel dangers. D’autres sont plus sceptiques et évoquent de potentiels risques sur le long terme. Le fait est que les recherches jusqu’alors menées sont encore insuffisantes pour se fixer sur le sujet. Il est surtout urgent de se pencher sur l’utilisation du CBD dans le cadre d’un sevrage d’alcool.

Zéro interaction entre le CBD et l’alcool ?

Deux spécialistes affirment l’absence totale d’interaction entre le CBD et l’alcool. Le premier est Jordan Tishler, président de l’Association of Cannabis Specialists, et la seconde Jackie Harding, scientifique chez Cannibistry Labs. Ils fondent leurs arguments sur les actions respectives des deux substances. L’alcool agit effectivement sur le système nerveux central, pour affecter l’humeur, la coordination et d’autres facultés. Pour sa part, le CBD concentre ses actions sur le système endocannabinoïde du corps (SEC).

Peu de recherches pour se fixer sur le sujet

Lors d’une interview accordée à Tonic, Jordan Tishler estime surtout que les recherches menées jusqu’alors sont encore insuffisantes, pour statuer sur le sujet. Parmi elles, on peut d’ailleurs citer celles publiées dans Journal of Psychopharmacology, mettant en avant des différences majeures, entre des sujets ayant pris uniquement de l’alcool et ceux ayant ingurgité le cocktail.

Pas de différences notables

Jackie Harding est loin d’être convaincu par les publications du Journal of Psychopharmacology. Lors de son entrevue avec Well and Good, il déclare :

« Dans les études que j’ai vues, il n’y avait pas de différences significatives entre les personnes qui buvaient de l’alcool et celles qui mélangeaient l’alcool et le CBD ».

Par la même occasion, ce scientifique réfute également l’idée d’atténuer les effets secondaires du CBD par le biais de l’alcool.

Mélange CBD-Alcool déconseillé ?

mélange alcool et cbd interdit

Le CBD et l’alcool sont deux substances différentes. En effet, le premier est reconnu pour son effet apaisant et le second pour sa nature excitante. A priori, mélanger les deux semble utopique et risqué.

Lors d’une interview donnée à Tonic, James Giordano de l’Université de Georgetown, a tenu des propos allant dans ce sens. Il estime que le mélange CBD-alcool est susceptible d’augmenter et de prolonger les effets désinhibiteurs de l’alcool. De même, le CBD peut aussi aggraver d’autres effets négatifs, comme la perte de contrôle, ou bien l’altération des facultés motrices. Le professeur Giordano a même évoqué des somnolences aggravées chez certaines personnes.

Deux substances plutôt complémentaires ?

La fondatrice de Hempia, la dénommée Jessica Assaf est quant à elle positive, en ce qui concerne le cocktail CBD-Alcool. Lors d’une interview accordée à Well and Good, elle estime que l’alcool décuple significativement les effets anti-inflammatoire et détoxifiant du cannabidiol. De nombreuses recherches semblent d’ailleurs étayer son hypothèse. Néanmoins, celles-ci insistent sur la nécessité de privilégier des produits CBD purs (capsules CBD, huiles CBD, fleurs CBD, résines de CBD…).

CBD pour annihiler les effets néfastes de l’alcool

Quelques études récemment réalisées viennent d’attribuer un énième bienfait au CBD. L’on parle de celui d’annihiler le caractère nocif de l’alcool. Néanmoins, il s’agit ici de consommer les deux substances séparément et de manière complémentaire.

Taux d’alcoolémie

Une étude datant de 1979 et publiée dans la revue Psychopharmacology confirme cet effet du CBD sur les personnes très portées sur la boisson alcoolique. Elle a été menée sur deux groupes de sujets. Le premier a été traité avec le mélange alcool-CBD, et le second avec seulement de l’alcool. A l’issue de l’expérience, les individus du premier groupe a alors présenté un taux d’alcoolémie beaucoup moins important.

Stéatose et neurodégénérescence

Une étude datant de 2013 et signée Université de médecine Mount Sinai de New York prête d’autres bienfaits au CBD. Réalisée sur des rats alcooliques, elle a permis de constater une amélioration notable de la stéatose hépatique. L’on parle d’une maladie du foie engendrée par la consommation accrue d’alcool. Dans les faits, le cannabidiol empêche l’apparition de lésions hépatiques. Autre effet bénéfique : les chercheurs ont également relevé une diminution de 50 % de la neurodégénérescence chez les rats.

Un sevrage plus serein

Egalement menées sur des rats alcooliques, quelques études datant de 2019 ont révélé le rôle du CBD dans le sevrage. La molécule permet effectivement d’atténuer les symptômes liés au manque, d’où un sevrage serein. Mieux, elle met les rats à l’abri des risques de rechute. De même, les effets néfastes de l’alcool se sont dissipés à vue d’œil.

A titre informatif, le CBD est déjà très sollicité aux États-Unis dans le cadre d’une cure de désintoxication. Son utilisation n’est d’ailleurs pas confinée au seul domaine de l’alcool : le cannabidiol est aussi d’une grande aide dans le sevrage d’héroïne.

Finalement, que penser des boissons alcooliques infusées au CBD ?

On assiste actuellement à une véritable démocratisation du CBD. Après les produits et compléments alimentaires et les produits de type skin-care (soin de la peau), des boissons alcooliques (bières et autres cocktails) infusées au CBD sont récemment sorties de terre. Leur popularité en Amérique du Nord n’est plus à faire. Elle s’étend inéluctablement dans le reste du monde.

La prudence est de mise

Toutefois, à l’heure où les recherches sur le cocktail alcool-CBD sont encore à leur balbutiement, la prudence est de mise. Les spécialistes recommandent de consommer ces boissons d’un genre nouveau avec modération et surtout de manière occasionnelle. Une meilleure manière d’éviter des réactions imprévisibles, puisque déjà, tout le monde ne se vaut pas devant l’alcool et le CBD. Lindsey Elmore (médecin, pharmacienne et spécialiste en bien-être) met par exemple en garde contre les effets à long terme du cocktail.

Quand Constellation Brands ne fait ni une, ni deux…

Qu’à cela ne tienne, Constellation Brands table bel et bien sur les boissons alcoolisées et infusées au CBD. Cette firme spécialisée les boissons alcooliques n’entend d’ailleurs pas à s’en tenir aux bières. Son portofolio intègre aussi des whiskies et des vodkas.

En conclusion, il faut encore de plus amples études pour statuer sur le niveau de risque lié au mélange CBD-Alcool. Ce cocktail est d’ailleurs susceptible d’altérer les facultés, même si les spécialistes ne font allusion à aucun danger potentiel. Le mieux est donc de préconiser la modération, surtout que ses effets sur le long terme posent encore question. Ces recommandations sont d’autant plus valables dans le cadre d’un sevrage d’alcool. Il est prudent de s’en tenir aux avis d’un professionnel de santé, avant de prendre du CBD. D’ailleurs, l’alcoolisme et le sevrage impliquent une prise en charge médicale bien définie.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page