Science & Etudes

CBD et covid-19: une solution pour réduire l’inflammation pulmonaire?

Depuis le Pr Mechoulam en 1965, les études sur le CBD et ses bienfaits se sont accumulés. Bonne nouvelle! Cet anti-douleur, anti-inflammatoire, anxiolytique pourrait être une solution pour traiter le Sars-CoV-2. Qu’en est-il vraiment du CBD et covid-19? 

Le CBD et Covid-19: l’apéline 

schéma apéline, cbd et covid_19

La relation entre CBD et covid-19 peut s’expliquer par son action sur l’apéline.

L’apéline

L’apéline est un peptide présent en grande partie dans l’hypothalamus et dans le système cardio-vasculaire. Quel est son rôle? En cas de hausse de la tension artérielle, le taux d’apéline augmente dans les zones qui en ont besoin. Elle s’accumule dans les cellules endothéliales des vaisseaux sanguins pour réduire le flux sanguin. En régulateur naturel d’inflammation, elle agit de la même façons pour limiter l’inflammation due à un syndrome de détresse respiratoire aiguë (ARDS). 

L’apéline devrait s’accumuler dans les poumons dans le cas d’un ARDS. Elle va augmenter l’apport en sang et en oxygène pour protéger le reste des tissus et compenser les pertes. Mais dans le cas du Sars-CoV-2, le taux d’apéline n’a pas augmenté. Résultat: le tissu pulmonaire est réduit de même que la circulation générale. 

Le système ACE2 et apéline 

L’enzyme de conversion de l’angiotensine 2 ou le ACE 2 joue le rôle de régulateur de la circulation sanguine, de l’activité cardiaque et rénale. Il est donc similaire à l’apéline en de nombreux points. Parmi ces similarités: leurs présences dans les poumons et dans d’autres tissus. 

L’ACE2 et l’apéline travaillent ensemble pour maintenir la pression sanguine à la normale. Ils aident le coeur à pomper le sang et réduire la tension artérielle. Ce système permet d’éviter ou de traiter les maladies cardiovasculaires et l’insuffisance cardiaque. Des troubles du métabolisme comme l’obésité peuvent engendrer un dysfonctionnement de ce partenariat ACE2 – apéline. 

Le Sars-Cov-2 se lie aux récepteurs de l’ACE2 et entrave le système ACE2- apéline. Cela entraîne la diminution du taux d’ACE2 qui va réduire à son tour le taux d’angiotensine II. C’est un polypeptide qui joue un rôle crucial dans la vasoconstriction et la vasodilatation. Résultat: la tension artérielle est en hausse.

Cette baisse du taux d’ACE2 entraîne la réduction de l’apéline. L’organisme est donc incapable d’éviter ou de réduire l’inflammation. 

Le CBD et Covid-19

Une étude des chercheurs de l’Université du Nebraska et du Biomedical Research Institute du Texas, a rappelé qu’une forte hausse du taux de cytokines était à l’origine des infections aiguës. Ce sont des cellules issues du système immunitaire qui s’accumulent en cas d’inflammation. Cela provoque douleurs musculaires, toux et fièvre. Dans le pire des cas, cette infection peut se transformer en pneumonie. Les poumons seront alors obstrués, rendant ainsi la respiration difficile voire impossible. 

imagerie infection pulmonaire à causde du covid13

Toujours selon cette étude, il en est de même pour le Sars-Cov-2. Il entraîne la surproduction de cytokines. Cette réponse inflammatoire endommage alors les poumons. C’est pour cela que les malades du Covid-19 ont des difficultés respiratoires importantes. Donc, combattre le coronavirus revient à stopper l’inflammation. 

Mais pourquoi le CBD? On connaît le CBD depuis longtemps pour ses vertus anti-inflammatoire. Il bloque la production de cytokines pro-inflammatoires et en supprime l’excès. Il booste l’activité des cytokines anti-inflammatoires qui vont aider à réduire l’inflammation. Le CBD peut aussi agir en régulant le taux d’apéline dans le corps. Ces peptides pourront alors s’accumuler dans les poumons pour réduire les infections.

Des chercheurs du Medical College of Georgia et du Dental College of Georgia ont démontré que le CBD peut réduire l’inflammation et les dommages causés aux poumons. Le cannabidiol pourrait donc aider les malades à mieux respirer. Cette étude a également montré que le taux d’apéline diminue à presque zéro en cas de syndrome de détresse respiratoire. Or, ce taux augmente de 20 fois, soit presque son niveau normal grâce au CBD, selon le DR Jack Yu, auteur de l’étude et chef du département de chirurgie plastique pédiatrique. 

Autre point important: le CBD va aider à réduire l’anxiété des patients atteints du Covid 19. Surtout que l’inflammation peut accentuer l’anxiété due aux soucis financiers, l’emploi etc. 

Des recherches encore en cours 

Même si ces études restent prometteurs, elles doivent encore être confirmées, d’après le Dr Babak Baban, immunologue de DGC à l’UNiversité d’Augusta en Géorgie. Le fonctionnement CBD- apéline reste encore inconnue, mais il s’agit déjà d’un bon indicateur. 

Bref, les scientifiques voient le CBD comme une piste à suivre pour traiter le Covid-19. En effet, il aiderait à réduire le taux de cytokines et à augmenter le taux d’apéline. Toutefois, ces recherches restent encore à confirmer et les recherches suivent leur cours. 

Articles similaires

3 commentaires

  1. Un possible traitement contre le coronavirus bientôt je suppose. Reste à savoir si le gouvernement autorisera cette expérimentation…Nos chercheurs auront beau faire tout ce qui est en leur pouvoir pour nous sortir de ce cauchemar mais le gouvernement les en empêchera toujours. C’est sûre!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page