Science & Etudes
A la Une

CBD et Syndrôme de l’Intestin Irritable (SII)

Le cannabidiol ou CBD gagne chaque jour en popularité. Il est surtout réputé pour le soulagement des petits soucis au quotidien. Apparemment, il pourrait aussi agir sur les troubles gastro-intestinaux. De récentes études suggèrent que le CBD pourrait aider dans le soulagement des symptômes du Syndrôme de l’Intestin Irritable. Exploration. 

Définition du Syndrôme de l’Intestin Irritable ou SII?

Le Syndrome de l’Intestin Irritable (SII), communément appelé Syndrôme du côlon irritable ou colopathie fonctionnelle, désigne un trouble gastro-intestinal. Il s’agit d’un trouble du fonctionnement de l’intestin, dont les symptômes se manifestent par des douleurs abdominales, des constipations, des diarrhées,…  

Ces symptômes sont chroniques, et caractérisés par des alternances de crises aiguës et d’accalmies. Le SII est généralement sans danger, mais peut être très incommodant et difficile à vivre. Il peut même affecter la qualité de vie de la personne qui en souffre. Dans les cas extrêmes, il est même associé à la dépression.

La maladie peut se manifester à tout âge, comme elle peut disparaître et réapparaître de manière imprévisible au bout d’un certain temps. Les femmes sont les plus touchées, avec une forte prévalence dans les pays occidentaux. Selon les statistiques, 5 à 15% de la population serait concernée. 

On ignore les causes exactes du SSI, mais il semblerait que la prédisposition génétique joue un rôle dans la maladie. En effet, les personnes dont les parents souffrent du syndrôme sont plus enclines à en être affectées. La dépression, le stress, l’anxiété, le trouble hormonal ou les mauvaises habitudes alimentaires, sont aussi des facteurs potentiels. 

Symptômes du SII

Le Syndrôme de l’Intestin Irritable peut se manifester de plusieurs façons. Voici une liste des symptômes qui peuvent apparaître 

  • mal de ventre
  • crampe d’estomac
  • flatulences
  • constipation
  • ballonnements
  • diarrhées
  • selles fréquentes

Il peut aussi arriver que la maladie se manifeste par une combinaison des différents symptômes.

A défaut de traitement, le syndrôme du côlon irritable peut causer une fatigue chronique, voire même un épuisement. La personne qui en souffre vit avec ces symptômes de manière chronique. Ils peuvent être fréquents et intenses, au point d’affaiblir le système digestif

Souvent confondu avec l’inflammation intestinale chronique, le SII partage des symptômes similaires à cette dernière. Cependant, l’inflammation intestinale chronique est une inflammation de tout le système intestinal, tandis que la colopathie fonctionnelle est une inflammation de la muqueuse intestinale. Aussi, l’inflammation intestinale chronique présente un problème constant au niveau du tractus intestinal, alors que le SII n’affecte pas l’état de santé en général. 

Les différentes formes de SII?

Il existe différents types de SII, qui sont groupées en fonction de la consistance des selles.

  • Le SII-D ou syndrôme de l’intestin irritable diarrhéique
  • Le SII-C ou syndrôme de l’intestin irritable constipation
  • Le SII-D ou syndrôme de l’intestin irritable mixte, soit une alternance de diarrhées et de constipation. 

La maladie peut évoluer sur des complications plus ou moins graves. A noter toutefois qu’elles n’affectent aucunement l’espérance de vie. En voici la liste:

  • maux de tête
  • difficultés à s’endormir
  • déficit de la concentration
  • flatulences
  • nausées
  • fibromyalgie
  • courbatures
  • cystite interstitielle
  • fatigue chronique
  • etc. 

Diagnostic

La colopathie fonctionnelle est un syndrôme plutôt difficile à diagnostiquer. A priori, la personne atteinte semble bien se porter. De plus, aucun examen médical ne permet de confirmer ni d’infirmer avec exactitude qu’elle porte la maladie. Afin de poser un diagnostic, les médecins s’appuient sur une série d’indices, en suivant les pistes suivantes :

  • Piste 1: faire une évaluation en se basant sur des critères de Rome
  • Piste 2: faire des analyses et des examens d’imagerie médicale. C’est aussi une manière de prévenir les risques de cancer de maladie de Crohn et autres troubles qui pourraient survenir
  • Piste 3: une série de tests sur les tolérances alimentaires du patient
  • Piste 4: un entretien dont le but est d’identifier un stress, une dépression, ou une anxiété, … Pour rappel, l’état émotionnel du patient peut déclencher le SII. 

Comment le CBD agit sur le SII?

CBD, homéostasie et SII

Le CBD est un cannabinoïde dérivé de chanvre, découvert il y a quelques dizaines d’années. Bien que les études scientifiques la concernant soient encore assez récentes, on lui reconnaît des bienfaits remarquables sur un bon nombre de pathologies, et tout particulièrement sur les troubles gastro-intestinaux. 

Les cannabinoïdes interagissent avec le système cannabinoïde (SEC), via des neurotransmetteurs endocannabinoïdes. Ces derniers sont appelés récepteurs CB1 et CB2, et se trouvent dans le cerveau, les muscles, le tube digestif et la graisse. Ils jouent un rôle prépondérant dans l’équilibre de nos fonctions physiologiques. En effet, ils régulent l’équilibre de l’homéostasie, garant d’un bon état de santé en général. A travers le SEC, le CBD contribue à ce retour à l’équilibre biologique, et donc à la régulation des troubles fonctionnels intestinaux. L’introduction du cannabinoïde CBD aide à réduire ces troubles, en particulier la douleur due à l’hypersensibilité viscérale. 

CBD, douleur et inflammation

Le SII est généralement caractérisé par des douleurs abdominales, qui peuvent être passagères ou constantes. Comme nous l’avons souligné plus haut, la maladie peut affecter la qualité de vie et même causer une fatigue ou un épuisement chronique. Pour une brève période d’accalmie, les personnes qui en souffrent prennent souvent des analgésiques classiques. Mais comme il s’agit d’une pathologie chronique, la prise de médicaments doit se faire de manière répétée, présentant un risque d’accoutumance et d’effets secondaires. La prise de CBD réduit aussi efficacement cette sensation de douleur grâce à son action anti-inflammatoire ou à l’inhibition des récepteurs du système endocannabinoïde. Par conséquent, voilà une alternative naturelle aux médicaments anti-inflammatoires et antalgiques bien connus.

CBD et stress

La colopathie fonctionnelle peut s’avérer extrêmement gênante, en plus des symptômes souvent difficiles à gérer. Cela peut aboutir sur un état de stress ou d’anxiété parfois élevé, et à terme enlever tout sentiment de bien-être. Le CBD est connu comme un excellent remède contre le stress et l’anxiété. D’ailleurs, plusieurs études ont révélé ses exploits dans le traitement des troubles liés à l’anxiété. Il permet ainsi de faire face à la pathologie et peut ainsi soutenir les patients dans la maladie et les aider à mieux gérer les moments de crise.

Les bienfaits du CBD sur le SII

Ci-dessous la liste des bienfaits du CBD sur le syndrôme du côlon irritable

  • anti-inflammatoire naturel
  • renforcement des défenses immunitaires
  • réduction de la fréquence et de l’intensité des spasmes
  • atténuation des crampes d’estomac
  • réduction des facteurs de risques comme la dépression
  • soulagement de la douleur, des courbatures et de la fibromyalgie, associés à la colopathie fonctionnelle
  • évite les effets secondaires dans le cadre d’un traitement classique (maux de tête, fatigue chronique, trouble du sommeil, etc.)
  • amélioration de la qualité du sommeil
  • sensation de bien-être

En l’absence de traitement spécifique à la colopathie fonctionnelle, les médicaments qui existent cherchent simplement à soulager les symptômes. Si on compare le CBD avec les traitements classiques, il a l’avantage d’une action 4 en 1: combat la douleur, l’anxiété, l’insomnie, et renforce les défenses immunitaires. Il ne présente pas de risque d’accoutumance ni de surdosage. Il convient toutefois de trouver la dose adaptée pour profiter au mieux de ses effets. L’efficacité du produit dépend de la qualité du CBD et du mode de production. Les effets secondaires sont rares. Par ailleurs, il ne fait pas planer comme les stupéfiants, et est généralement bien toléré.

Les médicaments peuvent être plus ou moins efficaces et présentent toujours des effets indésirables, pour ne citer que la dépression, la baisse des défenses immunitaires ou l’insomnie. Alors que le CBD n’a pas d’effets psychotropes, les médicaments anti-douleurs, antidépressifs et somnifères peuvent altérer la conscience du patient. Beaucoup peuvent mal tolérer ce genre de traitement, tant les contre-indications sont nombreuses. De plus, les risques de surdosage sont à surveiller. 

Sous quelle forme prendre le CBD en cas de SII?

Le cannabidiol peut être consommé de différentes manières. L’huile sublinguale est le mode d’administration le plus courant, et qui permet de bénéficier de ses effets rapidement. Elle aide le SEC à rétablir l’équilibre de nos fonctions physiologiques devenues incontrôlables. Chez les personnes atteintes de SII, ce rééquilibrage se fait sur l’inflammation de l’intestin et des organes du tube digestif. En effet, les vertus thérapeutiques du CBD sont reconnues sur la douleur, l’inflammation, le stress et l’anxiété, symptômes primaires de la colopathie fonctionnelle. 

Outre l’huile au CBD, les e-liquides au CBD agissent également en moins de temps et offrent une meilleure biodisponibilité. D’autres formes à ingérer comme les gélules existent également.

En ce qui concerne le dosage, CBD Daily Calculator conseille une dose journalière de 30 mg par jour pour une personne de 45 kg (à adapter en fonction du poids).

Pour finir, cet article ne saurait se substituer à l’avis d’un médecin ni d’un professionnel de santé. Si vous suivez un traitement relatif au syndrôme du côlon irritable, parlez-en à votre médecin avant de prendre du CBD. Lui seul est à même de vous prescrire la dose de cannabidiol qui vous convient, en tenant compte d’une éventuelle interaction avec vos médicaments. Pour en savoir davantage sur les vertus thérapeutiques du CBD, voici un article qui pourrait vous intéresser.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page