Science & Etudes

CBD et THC : une opposition naturelle entre ces principaux cannabinoïdes

Depuis sa légalité, l’usage du chanvre et de ces produits dérivés deviennent une nouvelle tendance. De plus en plus de consommateurs sont curieux de connaître les effets de cette plante sur l’organisme. La réaction est simple : le CBD et le THC, substances chimiques actives dans la fleur, interagissent avec le système nerveux, les organes ainsi que le système immunitaire en entier. Cependant, ces cannabinoïdes ont aussi des points opposés. Le cannabidiol ne rend pas stone et ne représente aucun danger pour la santé.

CBD et THC : quels sont les points qui les différencient ?

La plante de chanvre fabrique plusieurs molécules dotées de leurs propriétés spécifiques. Il y a plus d’une centaine de cannabinoïdes dans le cannabis. Mais, le plus célèbre est le tétrahydrocannabinol (THC). C’est une substance qui procure des effets psychotropes. Elle modifie l’état de conscience en le rendant « high ». Ainsi, le consommateur plane dans un autre univers.   

De son côté, le cannabidiol (CBD) est aussi une molécule du cannabis sativa L. Cependant, elle procure un effet sédatif et limite les propriétés du THC en calmant les récepteurs cannabinoïdes CB1 dans le corps. Lorsque le CBD arrive à un certain taux, il retarde les effets du THC. Le consommateur sera moins angoissé et anxieux en consommant des produits à base de cannabidiol.

La principale différence entre ces deux cannabinoïdes est que le CBD ne produit aucun effet psychotrope. C’est pour cette raison qu’il est légal d’en consommer dans plusieurs pays alors que le THC ne l’est pas.

Un scientifique qui observe minutieusement les composants d'une plante de chanvre

Les propriétés du CBD

Avec ses propriétés bénéfiques, le CBD ne figure pas dans la liste des produits dopants. Cet ingrédient actif du chanvre aurait en fait des effets thérapeutiques inattendus. Le cannabidiol renferme des propriétés anxiolytiques. Ce pouvoir permet de lutter contre les troubles liés à l’anxiété. Il conserve également des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires qui atténuent certaines douleurs.

D’après certaines recherches scientifiques, le cannabidiol est efficace chez les personnes qui veulent arrêter de fumer. Le vapotage d’un e-liquide réduit l’addiction et le manque dans le cadre d’un sevrage tabagique.  Toutefois, il faut noter que les e-liquides au CBD ne sont pas des médicaments. Ils ne peuvent pas remplacer une prescription médicale si vous suivez un traitement spécifique.

Les caractéristiques du THC

Le THC est la molécule du cannabis célèbre pour ses effets psychoactifs. Même s’il conserve la même structure moléculaire que le CBD (21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène et 2 atomes d’oxygène), la disposition de ces composants est inégale.

Cet ingrédient actif du chanvre se lie aux récepteurs cannabinoïdes 1 dans le cerveau en produisant un sentiment d’euphorie. Les jeunes consommateurs peuvent être victimes de graves lésions dans le cerveau. De plus, il génère une forme d’addiction, ce qui le rend toujours illégal sur le territoire français.

Usage récréatif et usage médical

Les usagers récréatifs consomment généralement du cannabis pur. Or, ce type de plante renferme une forte teneur en THC. Ils choisissent cette option à cause de leurs effets psychoactifs. Selon la couche choisie, les consommateurs peuvent ressentir une relaxation ou au contraire une euphorie. L’un des bienfaits du THC est qu’il stimule l’appétit.

Malheureusement, chez certaines personnes, cette substance déforme le sens temporel et aggrave les capacités motrices et cognitives. Finalement, le consommateur peut devenir paranoïaque et dépressif. Mais, cet état dépend de la tolérance et de certains facteurs individuels.

Le CBD est donc l’unique option plus sûre que le THC. Il renferme des vertus thérapeutiques bénéfiques. Les gens en prennent pour soulager la sclérose en plaque, la maladie de Crohn, l’arthrite, l’épilepsie infantile, etc. Le CBD agit contre les troubles psychotiques comme la schizophrénie.

Certains consommateurs affirment que l’huile de CBD de qualité arrive à soulager l’anxiété, l’insomnie ainsi que les douleurs chroniques. Des études laissent entendre qu’une concentration élevée de cannabidiol joue le rôle d’un inhibiteur des cellules tumorales des cancers. Enfin, le CBD réduit les risques de nécrose des artères suite à un infarctus.

un joint de cannabis thérapeutique

CBD vs THC : les effets secondaires

Le corps humain tolère parfaitement une forte dose de CBD. Les effets secondaires qui pourraient survenir sont certainement liés à l’usage du CBD avec d’autres traitements médicamenteuses. D’une part, le cannabidiol entraîne des diarrhées, vomissements, somnolences et troubles hépatiques. D’autre part, la personne en question peut avoir une sensation de bouche sèche, des vertiges, de légère migraine et une baisse de la pression artérielle.

Par contre, le THC provoque des effets secondaires temporaires comme : 

  • problèmes de coordination
  • yeux rouges
  • temps de réaction plus lents
  • perte de mémoire
  • augmentation du rythme cardiaque

Les différents tests de dépistages de CBD et THC

Pour les personnes qui utilisent des produits au cannabidiol, le résultat positif d’un test de dépistage peut devenir angoissant. En effet, les huiles, e-liquide ou compléments alimentaires peuvent contenir des traces de THC. Lorsque vous consommez des produits au CBD, cela peut rester détectable pendant plusieurs jours ou semaines. Voici les différents types de tests de dépistages courants :

Test salivaire

Le test salivaire reste positif durant 4 à 6 heures après avoir fumé du CBD contenant du THC. Mais, tout dépend de la concentration en THC dans votre métabolisme.

Test urinaire

Le temps de détection de drogue est beaucoup plus élevé pour les tests urinaires. De plus, il varie en fonction de la quantité de THC absorbée. Lorsque celle-ci est élevée, la durée est aussi importante. Le THC se fixe directement sur les tissus graisseux et son temps d’élimination est particulièrement long. Ainsi, les individus qui consomment une quantité importante de cannabis doivent attendre environ 60 jours pour qu’un test de dépistage urinaire soit négatif.

Test capillaire

Le test capillaire est devenu une méthode efficace pour détecter la présence de drogue dans l’organisme. Dans ce cas, le THC reste visible jusqu’à 90 jours après son absorption.

La légalisation du CBD et du THC en France

Un autre point qui différencie le CBD du THC concerne la légalité de ces composants. Les études menées jusqu’à ce jour démontrent que le CBD n’est pas du tout toxique pour l’organisme. Par conséquent, la vente de e-liquide et huile au CBD est autorisée dans l’Hexagone. 

Les tétrahydrocannabinols, par contre, sont considérés comme des stupéfiants. L’utilisation de ces produits est totalement interdite. D’ailleurs, la réglementation française interdit formellement les opérations liées au cannabis, à savoir : la production, l’emploi et la détention.

Néanmoins, il y a une exception concernant l’usage du chanvre à des fins industrielles et commerciales à condition que les variétés utilisées ont une teneur inférieure à 0,2% de THC. Si les produits au CBD répondent à ces exigences, ils deviendront légaux en France.

Le CBD est uniquement autorisé dans le domaine médical

Le Sativex : premier médicament à base de CBD et THC

Créé par GW Pharma, le Sativex est l’unique médicament à base de cannabis autorisé en France. Ce spray buccal composé de CBD et de THC n’est pas un cannabinoïde de synthèse. C’est un extrait du cannabis sativa L, à raison de 2,7 mg de THC et 2,5 mg de CBD, développé pour donner un médicament. 

Combiné à d’autres médicaments, le Sativex arrive à soulager les personnes souffrant de la sclérose en plaques (SEP). Par définition, la sclérose en plaque est une maladie chronique qui affecte le cerveau. Elle détruit les tissus graisseux de cet organe. Ainsi, les nerfs qui conduisent les signaux vers et depuis le cerveau seront entièrement endommagés.

En réalité, l’usage médical de ce produit est déjà en vogue dans 17 pays européens tels que le Royaume Uni, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Espagne, l’Italie, mais aussi au Canada, en Australie et dans plusieurs Etats américains. Seule la France reste encore réticente vis-à-vis de ce médicament à cause de la polémique sur la légalisation de l’usage récréatif du cannabis. De plus, sa mise sur le marché est bloquée en raison de son prix plutôt élevé.




Pour conclure, le cannabidiol et le THC sont tous les deux dérivés du cannabis. Mais, ils ont chacun leurs propres propriétés qui les séparent l’un de l’autre. Le CBD est célèbre pour ses vertus bénéfiques sur la santé tandis que le THC est associé aux effets psychoactifs. Si vous comptez utiliser l’un ou l’autre, consultez préalablement un professionnel de la médecine. Ce spécialiste pourra déterminer comment ces substances influencent votre traitement en cours.  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page