Le monde du CBDLifestyle

CBD : Le guide du débutant

Le cannabidiol (CBD) suscite des avis partagés : pour certains, c’est un remède révolutionnaire, pour d’autres, une simple poudre de perlimpinpin. Mais qu’est-ce que le CBD exactement ? Comment fonctionne-t-il ? Est-il légal de l’acheter ou de le posséder ? Quels sont ses effets secondaires ? Et où peut-on l’acheter ? Ce guide offre un aperçu complet du CBD.

Qu’est-ce que le cannabidiol ?

Le cannabidiol est l’un des nombreux cannabinoïdes présents dans le cannabis. On le trouve à la fois dans les plantes de cannabis utilisées à des fins médicales et dans le chanvre thérapeutique ou industriel.

Les cannabinoïdes : Des composés clés

Les cannabinoïdes sont des composés chimiques qui agissent sur des récepteurs spécifiques dans les cellules, modifiant la libération de neurotransmetteurs, ces messagers chimiques du cerveau. Cette interaction aide à réguler diverses fonctions cognitives et corporelles.

Les récepteurs cannabinoïdes ne se trouvent pas seulement chez les humains. Ils sont également présents chez les animaux, les oiseaux, les poissons et les reptiles, qui produisent aussi leurs propres cannabinoïdes appelés endocannabinoïdes.

Récepteurs cannabinoïdes et CBD

Il existe deux principaux types de récepteurs qui composent le système endocannabinoïde (SEC) : les récepteurs CB1 et CB2.

Les récepteurs CB1

Les récepteurs CB1 sont principalement situés dans le cerveau et le système nerveux central, ainsi que dans les organes et tissus périphériques. Le THC (tétrahydrocannabinol), un phytocannabinoïde psychoactif, active les récepteurs CB1, créant des effets euphorisants et hallucinogènes souvent associés à la marijuana.

Les récepteurs CB2

Les récepteurs CB2, quant à eux, font partie du système immunitaire. Le THC active également ces récepteurs, mais le cannabidiol  fonctionne différemment. Contrairement au THC, le CBD n’est pas intoxicant et peut même atténuer les effets psychoactifs du THC, bien que cela reste un sujet de débat parmi les scientifiques.

L’action du CBD

Le cannabidiol n’active pas directement les récepteurs CB1 et CB2, mais il en stimule d’autres, notamment les récepteurs d’adénosine et de sérotonine. Cette interaction favorise la libération de neurotransmetteurs qui peuvent avoir des effets positifs sur l’anxiété, l’inflammation, la cognition, le contrôle moteur, la perception de la douleur, les nausées et l’appétit.

À quoi ressemble le cannabidiol ?

Le cannabidiol est souvent vendu sous forme d’huile de CBD. La concentration de cette huile peut varier de quelques pourcents à plus de 90 %. En général, l’huile de CBD a une couleur allant du vert doré au brun foncé, et sa viscosité dépend de la méthode d’extraction utilisée et de la concentration du produit.

L’huile de CBD n’est pas la seule forme disponible. Elle peut également être commercialisée sous forme de capsules, de sprays, de fleurs, etc. Chacune de ces formes offre une manière différente de consommer le cannabidiol, répondant à diverses préférences et besoins des utilisateurs.

fleurs de CBD en bocal

L’huile de chanvre et l’huile de CBD : Des différences clés

L’huile de chanvre et l’huile de CBD ne sont pas identiques. L’huile de chanvre, ou plus précisément l’huile de graines de chanvre, est extraite des graines de chanvre industriel et contient très peu de cannabidiol. Elle est utilisée dans une variété d’applications, y compris les aliments, les compléments alimentaires, les produits de soins personnels, les peintures et les biocarburants.

En revanche, l’huile de CBD est fabriquée à partir des fleurs de chanvre industriel et est destinée à des usages strictement médicinaux. Cependant, il y a eu une augmentation de la transformation du CBD en THC à des fins récréatives, en particulier aux États-Unis, ce qui brouille parfois les lignes entre les deux produits.

Extraction du cannabidiol

Le cannabidiol est généralement extrait en utilisant des solvants ou par des procédés au CO2 (dioxyde de carbone) supercritique ou sous-critique.

À certaines températures et pressions, le dioxyde de carbone agit comme un solvant, mais sans certains des inconvénients associés aux solvants traditionnels.

Les extractions de CO2 sous-critiques se déroulent à basse température et basse pression, préservant ainsi les huiles essentielles et d’autres composés bénéfiques présents dans le cannabis. Les extractions supercritiques, en revanche, utilisent des températures et des pressions élevées, produisant plus de cannabinoïdes en moins de temps.

Le CO2 supercritique est souvent considéré comme supérieur pour la production de cannabidiol en raison de son efficacité et de son rendement élevé en cannabinoïdes. Cependant, certains préfèrent le CO2 sous-critique car il conserve une plus grande diversité de composés bénéfiques, offrant ainsi un produit final plus riche en termes de profil chimique.

Les avantages du CBD issu du chanvre industriel

Réglementations et cultivation

L’un des principaux avantages de l’utilisation du chanvre industriel pour l’extraction du cannabidiol est lié à la réglementation. Le cannabis médical et d’autres formes de marijuana contiennent souvent des niveaux élevés de THC, rendant leur culture plus difficile en raison des lois strictes en vigueur dans de nombreux pays. Ces lois ont souvent évolué à la suite de la Convention des Nations Unies sur les substances psychotropes, qui inclut le THC mais pas le cannabidiol.

Situation en Australie

En Australie, le chanvre industriel peut être cultivé dans tous les États, à condition d’être dûment autorisé et que le taux de THC reste inférieur à un certain pourcentage (entre 0,3 % et 1 %, selon l’État). Bien que ces plantes contiennent peu de THC, certaines variétés de chanvre industriel peuvent avoir une concentration en CBD allant jusqu’à 20 %. Les efforts de sélection pourraient encore augmenter ce taux, rendant le chanvre industriel une source viable et légale de cannabidiol.

Les applications thérapeutiques du cannabidiol

Il existe des preuves cliniques et anecdotiques suggérant que le cannabidiol peut être bénéfique dans le traitement ou la gestion des symptômes de diverses maladies graves, ainsi que dans la gestion des effets secondaires des traitements conventionnels. Voici quelques-unes des conditions pour lesquelles le CBD est souvent utilisé :

  • Troubles anxieux

Le cannabidiol est réputé pour ses propriétés anxiolytiques, offrant un potentiel de soulagement pour ceux qui souffrent de troubles anxieux.

  • Arthrite

Les effets anti-inflammatoires du cannabidiol peuvent aider à réduire la douleur et l’inflammation associées à l’arthrite.

  • Cancer

Bien que le cannabidiol ne guérisse pas le cancer, il peut aider à gérer les symptômes et les effets secondaires des traitements comme la chimiothérapie, tels que les nausées et la douleur.

  • Dépression

Le cannabidiol interagit avec les récepteurs de la sérotonine dans le cerveau, ce qui peut aider à améliorer l’humeur et à atténuer les symptômes de la dépression.

  • Épilepsie et crises d’épilepsie

Le cannabidiol a été utilisé avec succès pour réduire la fréquence et la gravité des crises chez les personnes atteintes d’épilepsie, et comprenant des formes difficiles à traiter comme le syndrome de Dravet.

  • Fibromyalgie

Les patients atteints de fibromyalgie peuvent trouver un soulagement de la douleur chronique grâce aux propriétés analgésiques du cannabidiol.

  • Maux de tête et migraines

Le cannabidiol peut aider à réduire l’intensité et la fréquence des migraines et des maux de tête.

  • Syndrome du côlon irritable (SCI)

Les propriétés anti-inflammatoires et analgésiques du cannabidiol peuvent aider à gérer les symptômes du LME.

  • Inflammation

Le cannabidiol est reconnu pour ses effets anti-inflammatoires, ce qui le rend utile dans le traitement de diverses conditions inflammatoires.

  • Sclérose en plaques

Le cannabidiol peut aider à gérer la douleur et les spasmes musculaires associés à la sclérose en plaques.

  • Douleur neuropathique

Les effets analgésiques du cannabidiol peuvent être bénéfiques pour les patients souffrant de douleur neuropathique.

  • Trouble de stress post-traumatique (TSPT)

Le cannabidiol peut aider à atténuer les symptômes du TSPT, tels que l’anxiété et les cauchemars.

  • Rhumatisme

Le cannabidiol peut offrir un soulagement pour les douleurs et inflammations associées au rhumatisme.

  • Troubles du sommeil

Le cannabidiol peut aider à améliorer la qualité du sommeil chez les personnes souffrant de troubles du sommeil.

  • Lésion de la moelle épinière

Les propriétés analgésiques et anti-inflammatoires du cannabidiol peuvent aider à gérer la douleur et les spasmes musculaires résultant de lésions de la moelle épinière.

huile cbd

Importance de la consultation médicale

Bien que le CBD présente de nombreux avantages potentiels, il est essentiel de consulter un médecin ou un spécialiste avant de l’utiliser pour traiter ou gérer une quelconque pathologie. Il est préférable de consulter un professionnel de la santé formé au CBD et suffisamment informé pour donner un avis éclairé.

Sécurité et effets secondaires du CBD

En général, le cannabidiol semble être bien toléré, même à des doses assez élevées. Il présente beaucoup moins d’effets secondaires et de complications que de nombreux médicaments qu’il remplace parfois.

Études sur la tolérance au CBD

Selon une étude de 2011, l’administration de CBD chez l’homme n’a entraîné aucun effet secondaire notable, même avec une large gamme de dosages, et comprend les schémas posologiques aigus et chroniques. De plus, aucune tolérance au CBD n’a été développée, ce qui est un avantage significatif par rapport à certains médicaments traditionnels.

Variabilité des effets secondaires

Cependant, comme pour tous les médicaments, les effets secondaires du CBD peuvent varier d’une personne à l’autre. Bien que les recherches actuelles indiquent un excellent profil de sécurité, il ne faut pas supposer que le CBD est totalement exempt d’effets secondaires. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pleinement comment le CBD interagit avec d’autres médicaments.

Malgré son bon profil de sécurité, le cannabidiol doit être tenu hors de portée des enfants et administré avec précaution, sous la surveillance d’un médecin approprié. Cette vigilance garantit que les utilisateurs peuvent bénéficier des avantages du CBD tout en minimisant les risques potentiels.

Le CBD se transforme-t-il en THC dans l’estomac ?

Certaines études suggèrent que le cannabidiol (CBD) peut se convertir en tétrahydrocannabinol (THC) dans l’estomac. Cependant, les personnes consommant du CBD ne ressentent généralement pas les effets psychoactifs associés au THC, ce qui indique que toute conversion serait minime. Cette hypothèse reste encore un sujet de débat et nécessite des recherches supplémentaires pour être pleinement confirmée.

Législation du CBD à travers le monde

Le nombre de pays légalisant le cannabidiol continue de croître. Parmi ces pays figurent les États-Unis, le Royaume-Uni, les pays de l’Union Européenne et le Canada. Cependant, chaque pays peut avoir ses propres règles spécifiques concernant l’obtention et la possession de cannabidiol. Il est donc crucial de se renseigner sur les réglementations locales avant d’acheter ou d’utiliser des produits à base de CBD.

Légalisation du CBD en Australie

Réglementations actuelles

En Australie, le cannabidiol est principalement classé dans l’annexe 4 (sur ordonnance uniquement) de la norme sur les poisons pour les préparations à usage thérapeutique contenant 2 % ou moins d’autres cannabinoïdes. Cela signifie qu’il est nécessaire de trouver un médecin autorisé à prescrire du CBD et de s’assurer que le produit prescrit ne contient pas plus de 2 % d’autres cannabinoïdes. Le non-respect de ces règles peut entraîner des sanctions légales.

Programmes d’accès au CBD

Les médicaments à base de CBD peuvent également être accessibles via le programme d’accès spécial (catégorie B), qui est le canal le plus utilisé pour obtenir légalement du cannabidiol en Australie. La plupart des produits de cannabis médicinal contenant du CBD ne sont pas approuvés par la Therapeutic Goods Administration (TGA), ce qui signifie que leur sécurité, qualité ou efficacité n’a pas été évaluée. Cependant, les médecins peuvent demander à la TGA un accès spécial en expliquant pourquoi leur patient a besoin de ce médicament.

Changements récents

En décembre 2020, la TGA australienne a annoncé la reclassification de certains produits à base de cannabidiol de l’annexe 4 à l’annexe 3 à compter du 1er février 2021. Cette reclassification signifie que ces produits peuvent être vendus sans ordonnance, à condition qu’ils soient inscrits au registre australien des produits thérapeutiques et répondent aux exigences de l’annexe 3. Ces médicaments sont classés comme « Réservé aux pharmaciens », ce qui facilite leur accès pour les patients.

Comment et où acheter du CBD

Grâce à Internet, l’achat d’huile de CBD est devenu aussi simple que quelques clics. De nombreux marchands en ligne proposent désormais une variété de produits à base de cannabidiol. Cependant, comme pour tout achat en ligne, il est essentiel de faire preuve de diligence raisonnable et de s’assurer de respecter toutes les lois en vigueur dans votre pays. Il est également important de vérifier auprès du vendeur s’il est en mesure d’exporter vers votre pays.

Choisir le bon fournisseur

Importance de la qualité

Les fournisseurs de CBD varient énormément en termes de qualité et de pratiques. Certains opèrent dans des conditions de stockage non hygiéniques et utilisent des méthodes d’extraction douteuses, produisant des résultats incohérents. À l’autre extrémité du spectre, on trouve des laboratoires équipés de salles blanches de pointe et d’instruments de précision pour garantir la cohérence et la qualité du produit.

Critères de sélection

Lors du choix d’un fournisseur de cannabidiol, il est crucial de prêter attention aux points suivants :

  • Niveaux de CBD : Assurez-vous que le produit proposé contient les niveaux de CBD indiqués.
  • Méthode d’extraction : Informez-vous sur la méthode utilisée pour extraire le CBD, car cela peut influencer la qualité du produit.
  • Certificats d’analyse : Demandez à voir les certificats d’analyse fournis par un laboratoire tiers indépendant. Ces certificats garantissent que le produit a été testé pour sa pureté et sa concentration.
  • Avis des clients : Recherchez des avis sur l’entreprise et ses produits. Bien que certains avis puissent être biaisés ou faux, ils peuvent fournir une orientation précieuse.

Signes d’alerte

Méfiez-vous des entreprises qui vantent le cannabidiol comme un remède miracle pour presque tout. Ce n’est pas le cas, et de telles exagérations peuvent indiquer que le produit est de qualité inférieure. De même, des prix très bas peuvent être un indicateur de mauvaise qualité. L’huile de CBD de qualité n’est pas bon marché, et son coût reflète la complexité de sa fabrication.

CBD

Conséquences de produits de mauvaise qualité

Il n’est pas rare que certains produits commercialisés sous le nom d’huile de CBD contiennent peu ou pas de cannabidiol, ou soient contaminés. Cette situation peut être particulièrement dangereuse pour les personnes dont le système immunitaire est déjà affaibli. Il est donc crucial d’être vigilant et de choisir des produits de haute qualité.

Conclusion : Achetez avec soin

En résumé, bien que l’achat de cannabidiol soit plus accessible que jamais, il est essentiel de choisir soigneusement votre fournisseur. En respectant ces conseils, vous pouvez profiter des bienfaits du CBD tout en minimisant les risques associés à des produits de mauvaise qualité.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page