Actualités
A la Une

CBD ou THC, pourquoi passer de l’un à l’autre ?

Le THC et le CBD sont des molécules de cannabinoïdes dans le chanvre avec des principes actifs différents. Contrairement au THC qui est un stupéfiant, le CBD est connu pour ses multiples vertus, c’est la raison pour laquelle ce produit est légal et autorisé en France. Le marché du cannabis est l’un des plus importants en Europe avec 5 millions d’usagers par an en France. Or, la culture, l’achat, la possession, la consommation, le transport et la vente du THC sont autant d’infractions au Code pénal et au Code de la santé publique. Ces transgressions sont passibles de sanctions devant la justice, quelle que soit la quantité de cannabis incriminée. Faisons donc le point sur l’intérêt de passer du THC au CBD.

CBD et THC : des cannabinoïdes aux propriétés distinctes

Sous les lettres CBD se cache une substance mystérieuse provenant de la plante de cannabis. Il semble que de nouvelles études scientifiques soient publiées de temps à autre, révélant davantage les effets miraculeux du CBD.

Le CBD, une molécule légale aux propriétés bienfaisantes

Le CBD aussi connu sous l’appellation cannabidiol, est l’un des composants actifs de la plante de cannabis, appelés cannabinoïdes. Cependant, cette substance n’est pas une drogue nocive aidant à se défoncer comme le THC. Avec le CBD, on peut profiter des bienfaits du cannabis sans s’inquiéter. Les cannabinoïdes se lient aux récepteurs de l’organisme pour déclencher un certain nombre de réactions positives. Ils peuvent atténuer les symptômes de certaines maladies.

Le CBD a déjà fait l’objet de recherches très prometteuses. Certaines études suggèrent un effet positif sur les douleurs chroniques, les inflammations, les sentiments d’anxiété ou les problèmes de peau. Parallèlement, le CBD doit faire l’objet de tests et de recherches supplémentaires avant que ses effets soient « prouvés ». D’une manière générale, le CBD n’est donc pas un remède ou un substitut aux traitements traditionnels de diverses affections. Chaque individu peut y réagir différemment. Il est donc difficile de savoir si cela fonctionnera pour un tel ou un tel sujet.

Le CBD est légal en France, les autorités ne viendront pas frapper à votre porte lorsque vous recevrez vos produits. Il peut être extrait du chanvre industriel, en raison de sa teneur négligeable en THC (moins de 0,3 %). Il peut être acheté et transformé librement, tout comme les produits qui en sont issus.

CBD vs. THC : des effets différents sur la douleur et les inflammations

Une étude de l’Université hébraïque de Jérusalem a comparé les effets du cannabidiol naturel et purifié sur l’inflammation et la douleur. Elle a révélé que les deux substances apparemment identiques se comportent très différemment. L’expérience a été réalisée sur des souris aux pattes enflammées. Mais des résultats similaires ont été observés chez des patients humains. Lorsque le CBD purifié a été administré, la réponse était initialement proportionnelle à l’augmentation de la dose. Mais l’augmentation de la dose n’a pas eu un meilleur effet, au lieu de cela, il a diminué. Les scientifiques ont mené des expériences sur du CBD isolé ou produit synthétiquement dans le passé. Le résultat n’était pas probant, voilà pourquoi le cannabidiol n’est pas encore recommandé pour le traitement de l’inflammation.

En utilisant un extrait d’Avidekel (18 % de CBD et 1 % de THC), l’augmentation de la réponse est proportionnelle à l’augmentation de la dose sur toute la période expérimentale (24heures).

Contrairement au CBD purifié, cet extrait de plante israélienne à spectre complet de cannabinoïdes s’est avéré utile dans le traitement clinique de l’inflammation.

Comparé à l’aspirine et au tramadol, le cannabidiol a un effet significativement plus fort sur l’inflammation et moins sur la douleur.

Graphiquement, cette expérience a produit une courbe en forme de cloche, d’où son nom.

Le CBD, une meilleure option que le THC

Le CBD est l’un des composants vertueux de la plante de cannabis, avec un effet anti-inflammatoire significatif, sans effets psychotropes. Il est particulièrement efficace contre l’anxiété, les douleurs neuropathiques, les convulsions, l’insomnie, et a un effet anticancéreux. Les lois françaises n’ont rien contre le cannabidiol contrairement à l’autre cannabinoïde principal, le THC qui est considéré comme une substance maléfique à des concentrations supérieures à 0,3 % et doit être strictement interdit et poursuivi en justice.

Le THC est la substance psychoactive lorsqu’on fume de l’herbe. Il provoque, entre autres, une euphorie rendant un peu patraque. Le CBD n’est pas psychoactif et n’a pas ces effets. Au contraire, le CBD ne fait qu’atténuer les effets intoxicants du THC. Donc non, le CBD ne procure pas la même expérience que la marijuana. On peut toutefois en tirer les effets bénéfiques du cannabis, mais sans l’intoxication des sens.

Sevrage du THC à l’aide du CBD

La consommation du cannabidiol aide au sevrage du cannabis. Cette alternative au THC calme les tensions et réduire les symptômes afin de limiter la dépendance et la récidive.

Il a été prouvé que la dépendance augmente au fur et à mesure que l’on consomme du cannabis. Cette addiction rend d’autant plus difficile l’arrêt de la consommation du THC. La durée du sevrage du THC peut s’avérer longue et causer différents symptômes selon les facteurs.

La consommation régulière de cannabis sera logiquement plus difficile à sevrer, de même que l’ancienneté de sa consommation.

Quand le corps ne reçoit pas son ratio de THC, cela entraîne un dérèglement du métabolisme entraînant ainsi des troubles. Les consommateurs réguliers de cannabis en manque de THC souffrent généralement de nausées, de fièvre ou de troubles de sommeil. Mais, le manque de THC impacte aussi sur la psychologie, il provoque le stress, la nervosité, la dépression et l’irritabilité. Ces effets sur le comportement se traduisent par une forte agressivité chez un individu en période de sevrage. Grâce à ses propriétés relaxantes, le cannabidiol constitue un soutien psychothérapeutique pour réduire efficacement la sensation de manque.

Synergie des cannabinoïdes CBD et THC : des effets insoupçonnés

Le cannabidiol a des effets thérapeutiques différents, selon qu’il s’agit de CBD dérivé de la plante en rapport naturel avec d’autres cannabinoïdes, ou de cannabidiol dit purifié ou synthétique avec peu ou pas de THC.

Enjeu de la concentration en THC 

Le cannabidiol est généralement extrait du chanvre industriel avec une teneur en CBD d’environ 4 % et en THC inférieure à 0,2 %. Il est difficile d’obtenir une teneur élevée en CBD et une teneur légale en THC dans cet extrait. C’est pourquoi les experts ont crée des produits pharmaceutiques en éliminant le THC des extraits industriels de chanvre. Cependant, si ce CBD « pur » respecte les lois les plus strictes, ses pouvoirs de guérison sont grandement compromis.

Par conséquent, les chercheurs ont montré que certaines substances présentes dans les extraits de plantes de cannabis renforcent ses effets. On sait depuis longtemps que les substances actives contenues dans le cannabis agissent en synergie les unes avec les autres, amplifiant et modulant leurs effets respectifs, alors qu’elles agissent de manière isolée.

Vertus du CBD avec une teneur minime en THC

Les médicaments au CBD fabriqués à partir de plantes n’ont aucun effet psychoactif à de faibles concentrations d’environ 0,2 % de THC dans leurs formulations non modifiées. Par conséquent, ils ne sont pas dangereux même pour les jeunes enfants. En outre, il a été démontré que le cannabidiol neutralise les effets psychoactifs du THC. Il est donc inutile que certains fabricants de produits CBD se vantent que leur cannabidiol est complètement exempt de ce THC nocif alors qu’en fait ils disent que leurs produits ne sont pas très efficaces. Tout ce qu’ils réussissent à prouver, c’est qu’ils n’ont pas assez de connaissances sur le cannabis. S’ils le font, c’est bien dommage, car évidemment ils parient sur une méconnaissance de l’éducation au cannabis et ne s’intéressent qu’à leurs profits.

Pour conclure, le CBD est un calmant et un sédatif puissant, contrairement au THC qui est plus un stupéfiant. Ces deux molécules de cannabinoïdes sont pourtant souvent combinées à un dosage règlementé inférieur à 0,2 % de THC pour un usage inoffensif. Le cannabidiol est une alternative thérapeutique efficace pour le sevrage du cannabis. Les principes actifs du cbd contribuent à réduire les symptômes désagréables tant physiques que psychologiques. Toutefois, il faudrait aussi s’intéresser de plus près à la production du cbd notamment au cycle de vie des plantes de chanvre afin de garantir la sécurité d’usage des consommateurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page