Sport & Performance

Comment le CBD a finalement réussi à investir le Supercross US ?

Ces derniers temps, le CBD a fait couler beaucoup d’encres dans l’univers du Supercross US. Une discipline qui l’a finalement adopté, après une période d’interdiction formelle. Rien de plus normal, puisqu’elle évolue en phase avec les législations en vigueur dans tous les Etats américains. L’AMA, la FIM et la FELD s’arrosent d’ailleurs le droit de fixer les règles, selon le lieu accueillant une compétition. En outre, l’entreprise cbdMD est pour beaucoup dans la perception du CBD, non seulement au sein du monde du Supercross US, mais à travers les Etats-Unis.

L’entrée en force du CBD dans le milieu

Chad reed et le cbd

Tout commence dès le début de saison 2019 de Monster Energy Supercross. La chaine NBC a interpellé Dean Wilson, le sommant de dissimuler le logo Ignite. Un événement qui n’a pas empêché Chad Reed à courir, quelques jours plus tard à Minneapolis, avec l’inscription CBDmd sur son casque. Sur le coup, il n’a pas été inquiété.

L’AMA et la Feld fixent les règles

L’AMA (Fédération Américaine de Moto) est quand même sortie du bois, le lendemain. Dans un communiqué, elle annonce l’interdiction de toute forme de promotion du CBD sur les lieux de courses de SX. Les contrevenants (toute une équipe ou des joueurs) risquent d’être exclu de la compétition.

La FELD s’est aussi manifestée en ce sens. Elle précise qu’aucun coureur ne peut afficher un logo ou autres publicités sur sa tenue, si sur ses équipements, et encore moins sur sa monture. Les sanctions peuvent aller jusqu’à l’impossibilité de s’inscrire sur aucune compétition de Supercross.

Des règles stupides…

Certains fans de Supercross US se sont insurgés contre ces annonces, en parlant d’hypocrisie à l’américaine. En effet, la consommation de CBD est largement tolérée dans toutes les compétitions. D’autres n’hésitent pas à qualifier ces coming-out de stupides, alors qu’une nouvelle version de la loi Farm Bill vienne d’être adoptée.

cbdMD peut-il tout se permettre ?

Logo CbdMD

Les réactions de Chad Reed à ses annonces sont plus virulentes. Il joue la carte de la rébellion, en refusant d’ôter le logo incriminé. Autre fait marquant : Durant le Monster Energy Cup 2019, cbdMD avait son propre stand (baptisé tour cbdMD) sur le circuit. Ses logos se retrouvent aussi un peu partout sur les lieux. Pour les observateurs, la marque a probablement soudoyé des législateurs.

Le volte-face du monde du Supercross US

Vers le début du dernier trimestre 2019, le monde du Supercross US a fait un volte-face vis-à-vis du CBD. L’évolution des législations dans certains Etats américains y est pour quelque chose. En effet, les organisateurs ont annoncé la possibilité de faire des publicités sur des produits CBD, dès la saison 2020. Les marques et entreprises spécialisées dans le CBD peuvent aussi parrainer des coureurs ou toute une écurie.

Feld Motor Sports détonne

Le 22 octobre 2019, Feld Motor Sports a surpris plus d’un, en annonçant un partenariat exclusif avec la marque cbdMD. Jason Bitsoff, premier responsable du sponsoring auprès de l’organisme s’en est félicité :

« Nous sommes ravis d’être le premier organisme du sport auto-moto à lier un partenariat avec un acteur du CBD. Nous prévoyons de faire de même avec un autre poids lourd du secteur ».

Un tremplin pour cbdMD

Pour sa part, cbdMD s’est aussi dit ravi de s’être lié à Feld Motor Sports, et par effet ricochet à Monster Energy Supercross et ses fans. Caryn Dunayer, numéro 1 de la marque parle d’un tremplin :

« Nous pensons que ce sport en plein essor est la plateforme idéale pour nos produits, et le week-end a été tout simplement un énorme succès pour notre vision pour l’avenir et la croissance de notre marque ».

Ce partenariat pluriannuel s’est surtout concrétisé au Sam Boyd Stadium de Las Vegas, lors de l’événement annuel des étoiles de 2019. Il est entré dans une toute autre dimension, tout le long de la saison 2020 Monster Energy AMA Supercross. Pour preuve, durant la Monster Energy Cup, un large pan de la piste emblématique a été baptisé « cbdMD Skyhook ».

CBD vs Boissons énergisantes

Au vu du nombre incommensurable des téléspectateurs et fans de Supercross US, les logos et publicités sur le CBD a toutes ses chances de faire leurs effets. Ils rivaliseront surtout avec ceux des boissons énergisantes. On peut même penser que pour ces dernières, les crépuscules des dieux ont commencé.

CBD interdit, CBD autorisé, mais CBD réglementé…

Sur leur site web respectif, l’AMA, la FIM et la FELD ont tenu à apporter des précisions quant aux règles régissant le CBD durant la saison de Supercross 2020. Au final, les restrictions semblent encore prendre le dessus. En effet, si l’affichage des logos est plus libre, ceux-ci seront encore floutés lors des retransmissions des évènements à la télévision. De même, il est encore interdit de faire la publicité de produits CBD avec une teneur en THC supérieure à 0,3 %. Autre point important : L’AMA, la FIM et la FELD se réservent le droit d’exiger le retrait ou la dissimulation de logos d’une marque CBD, en fonction des règles et législations en vigueur dans l’Etat accueillant une compétition.

Avis aux contrevenants

Sur quelques passages de leur communiqué commun, l’AMA, la FIM et la FELD se sont adressés directement aux coureurs et aux sponsors. Ces derniers sont effectivement appelés à faire face à leurs responsabilités, en cas de soucis liés à la vente et la possession de produits CBD durant les compétitions. En d’autres termes, les trois organismes déclinent toute responsabilité et n’accorderont aucune protection juridique, le cas échéant. De surcroît, ils se réservent de disqualifier une équipe ou des coureurs transgressant les règles et lois en vigueur. Les sanctions peuvent aller jusqu’à l’interdiction d’accès au lieu de compétition.

Des restrictions qui ont la vie dure

Lors d’un événement Supercross US, tout logo ou enseigne faisant référence au cannabis demeurent interdits. De même, la distribution ou la vente de produits CBD ne sont pas autorisé durant la compétition. L’AMA, la FIM et la FELD.

cbdMD, promoteur du CBD aux Etats-Unis

L’entreprise cbdMD, véritable référence en matière de produits CBD à large spectre, est passé maître dans l’art de promouvoir la molécule dans le Pays de l’Oncle Sam. En 2019, elle a réussi convaincre des célébrités américaines à faire la promotion de leurs produits CBD sur les réseaux sociaux. Parmi eux, on peut citer l’incontournable Chad Reed, figure de proue du Supercross US. Ryan Williams, star incontestée du BMX s’est aussi prêté à l’exercice.

Le CBD dans le BIG 3

Le CBD investit aussi le BIG 3. En effet, pour la saison 2019 de cette compétition de basketball organisée par le rappeur Ice Cube, cbdMD a eu le privilège d’être le partenaire officiel. Les maillots des joueurs arboraient le logo de l’entreprise. Mieux, l’ensemble des réseaux CBS ont diffusé tous les matchs, ce qui met la promotion du CBD dans une toute autre dimension. Selon les analystes, cette épisode a eu un impact majeur sur la perception de la molécule aux Etats-Unis.

En conclusion, le CBD a finalement conquis l’univers du Supercross US, malgré la persistance de nombreuses restrictions. L’entreprise cbdMD est surtout pour beaucoup dans cette percée. Elle fait preuve d’ingéniosité pour faire la promotion de la molécule dans cet univers sportif très apprécié des Américains. D’ailleurs, cette référence en matière de produits CBD est déjà présente dans toute une kyrielle de disciplines sportives, pour ne citer que le golf, le beach-volley, ou encore le tennis.

Bouton retour en haut de la page