Science & Etudes
A la Une

CBD, un traitement naturel de la maladie de Parkinson ?

Peut-on suggérer l’utilisation du CBD pour traiter la maladie de Parkinson ? Bien qu’il n’existe pas encore de traitement spécifique à cette pathologie, on propose un grand nombre d’approches naturelles. Sur ce, on se limite à des traitements symptomatiques. Le cannabidiol pourrait-il avoir des effets sur la maladie de Parkinson ?

Articles similaires

Traitement symptomatique de la maladie de Parkinson avec du CBD

Les potentiels médicinaux du CBD attirent l’attention des patients et des thérapeutes dans le traitement de la maladie de Parkinson. En attendant la confirmation des études scientifiques, les retours d’expérience des usagers sont encourageants. Le cannabidiol pourrait être utilisé pour un traitement symptomatique. 

Les symptômes de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson se traduit particulièrement par des troubles moteurs. Le patient présente des symptômes d’akinésie. Il devient de plus en plus lent dans l’initialisation de tous ses mouvements : 

  • Marcher
  • Se lever
  • Clignotement des paupières
  • Lenteur dans les actions manuelles

Il développe également des symptômes d’hypertonie. Les mouvements sont réalisés avec une rigidité. Cette raideur entraîne des douleurs dans le dos et au niveau des membres. 

Maladie de parkinson, mains séniors superposées

Autrement, l’individu tremble au repos. Cela apparaît généralement au niveau des membres, particulièrement de la main. Lorsque les muscles sont totalement relâchés, le patient tremble. Ce phénomène peut affecter les lèvres et le menton. 

Certains signes de la maladie de Parkinson apparaissent dans la cible du CBD. Cette pathologie, peut se développer sous d’autres symptômes dont : 

  • Trouble de la mémoire
  • Manque d’attention
  • Problème de sommeil
  • Souci dans la réflexion
  • Somnolence et fatigue
  • Baisse de l’odorat et du goût
  • Dépression
  • Des douleurs

Les potentiels thérapeutiques du CBD

Le CBD est une alternative naturelle pour le traitement des symptômes de la maladie de Parkinson. En se référant aux soins classiques existants, on peut avancer les potentiels thérapeutiques du cannabidiol et suggérer des effets positifs dans l’utilisation.

Les études réalisées sont encore maigres. Autrement, il est encore impossible de donner une confirmation sur les effets du CBD pour soigner la maladie de Parkinson. Toutefois, on peut se référer à quelques expériences réalisées.

Il est possible de recourir au CBD pour traiter partiellement les troubles moteurs liés à la maladie de Parkinson. Le cannabidiol permet le relâchement des muscles. On peut donc prendre une dose pour avoir une fluidité dans les mouvements et surtout éviter le tremblement des membres. 

On reconnaît également les propriétés des cannabinoïdes dans la régulation du sommeil. Ainsi, la consommation du CBD peut aider le patient de la maladie de Parkinson à gérer les crises de somnolence et de fatigue. 

Pour soulager temporairement la douleur et l’inflammation, on peut recourir à l’usage du cannabidiol. En activant les récepteurs CB1 et CB2, le cannabinoïde permet à la personne concernée de modifier la perception des maux. 

On utilise couramment le CBD pour ses propriétés antistress et anxiolytique. Grâce à cela, on peut faire usage de cette molécule et de ses produits dérivés pour traiter les situations dépressives dues à la maladie de Parkinson. 

Le CBD pour prévenir la maladie de Parkinson ?

Plusieurs recherches ont été réalisées pour démontrer l’efficacité du CBD dans le traitement thérapeutique de la maladie de Parkinson. Les résultats s’avèrent positifs, mais on ne peut pas encore donner une confirmation. Effectivement, on avait réalisé la majorité des expériences sur des sujets animaux. 

Ce que l’on cherche à démontrer, c’est l’effet du cannabidiol dans la protection du cerveau. Jusqu’à maintenant, on se limite dans la connaissance que le CBD peut interagir avec le système endocannabinoïde en activant les récepteurs CB1 et CB2. 

La carence en dopamine est un élément déclencheur de la maladie de Parkinson. Par rapport à cela, le cannabidiol permet une amélioration de la production de la dopamine dans l’organisme. Par rapport à cela, on peut estimer que la consommation du cannabidiol permet d’éviter en partie la maladie de Parkinson.

CBD et maladie de Parkinson, le mode d’emploi

Il existe plusieurs formats de produits de CBD dans le marché. Dans les dernières innovations, il existe des cosmétiques et des comestibles. Pour intervenir dans la maladie de Parkinson, la plus courante reste l’huile de CBD. Sous cette forme, il est sans complexe de définir la bonne quantité à entreprendre. 

En ce qui concerne le dosage, il convient de mettre une correspondance au poids de l’utilisateur et à son habitude de consommation. Ainsi, on recommande une quantité de 15 mg d’huile de CBD pour commencer, et ne jamais dépasser les 100 mg par jour. 

Pour conclure, le CBD est juste une option pour traiter partiellement les symptômes de la maladie de Parkinson. Jusqu’à maintenant, il n’existe pas de soin approprié à cette pathologie. On se limite seulement dans le ralentissement de son développement. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page