Culture & plantation

Les choses à savoir avant de se lancer dans la culture de cannabis

Cultiver du cannabis peut sembler être risquée et complexe. Toutefois, avoir le bon équipement, choisir la bonne variété et utiliser les bonnes techniques de culture vous aiderons à améliorer vos rendements.

La sélection des variétés a un impact énorme sur la culture

cannabis

Il existe des milliers de variétés de cannabis disponibles et choisir la bonne variété est une étape cruciale. De nombreux facteurs doivent être pris en compte lors du choix d’une variété.

Certaines variétés sont plus faciles à cultiver que d’autres. Elles sont plus tolérantes aux changements de température et à l’humidité, et sont plus résistantes aux parasites. Pour les cultivateurs débutants, il serait judicieux de choisir une variété résistante.

Vous devez également déterminer si vous souhaitez cultiver en intérieur ou à en extérieur. La plupart des variétés poussent très bien dans les deux cas. Cependant, certaines variétés se portent bien dans de grands espaces. Tandis que d’autres sont beaucoup plus délicates pour la culture en extérieur ou nécessitent des conditions spéciales pour la floraison.

Il faudrait aussi considérer les taux d’indica et de sativa. Cela dictera les effets produits par la plante, mais affectera aussi la taille et la forme de la plante. Les indicas ont tendance à être plus courtes et plus touffues. Tandis que les sativas seront plus hautes et plus sauvages. Les hybrides peuvent être uniques et imprévisibles en fonction de leur génétique. 

Lorsque vous achetez des graines de cannabis en ligne, assurez-vous d’acheter des graines de qualité. De cette façon, vous économiserez du temps, et de l’argent. Les graines saines doivent être grises ou noires et avoir un revêtement cireux qui réfléchit la lumière. Il est préférable d’éviter les graines sous-développées, celles qui sont blanches et vertes et les graines qui sont fissurées, cassées ou effilochées. 

Les cultures de cannabis ont besoin de nutriments

Le cannabis n’est pas si différent des autres plantes et n’a donc besoin que de peu pour survivre. Cependant, plusieurs exigences s’appliquent, même aux cultures les plus élémentaires. Vous trouverez ci-dessous les ressources de base nécessaires pour cultiver votre propre cannabis. 

Terre ou autre milieu de culture

Votre cannabis a besoin d’un foyer de terre. Il est essentiel de trouver le bon sol : un substrat qui retiendra l’eau, et qui maintiendra le bon niveau de pH. Il ne retiendra pas les nutriments s’il est trop friable ou trop cassant. Il sera alcalin s’il est calcaire, alors que les plantes aiment les sols acides. Trop compact, il retiendra trop d’eau et de nutriments, menaçant la plante.

Vous avez besoin d’un sol sombre et riche, mais avec un bon drainage. Les super-soils organiques sont de loin la meilleure option. En effet, ils ne nécessitent aucun nutriment supplémentaire ni ajustement du pH. Cependant, étant donné la tâche de préparer votre propre terre, un sac de terre spécialement conçu pour la culture du cannabis est disponible sur le marché.

Souvent, le terreau contient un mélange à 25 % de perlite et/ou de coco pour favoriser une forte croissance et une santé optimale des racines. Assurez-vous de faire vos recherches en ligne avant de choisir un terrain. Après tout, vous ne changerez pas toute votre culture.

Cultiver sur d’autres substrats est également possible, mais la majorité des cultures (même professionnelles) reposent encore sur le sol. Le cannabis a évolué pour pousser dans le sol. Pour les premières cultures, choisir le sol st très important.

Eau

L’eau c’est la vie, et le cannabis ne fait pas exception à cette règle. Originaire d’environnements difficiles, la cannabis est un spécimen résistant. Il est aussi préférable d’être prudent et de ne pas risquer de l’immerger sous l’eau jusqu’à ce que vous soyez sûr de ce que vous faites. Inonder les racines est le meilleur moyen de les faire pourrir et de détruire toute la récolte. Le sol doit être humide au toucher, pas boueux. 

Lumière

Cela ne devrait pas surprendre : les plantes réalisent de la photosynthèse. Nous avons tous vu des images d’énormes panneaux LED au-dessus des cultures de cannabis. Eh bien, vous allez devoir éclairer votre culture. La manière la plus simple de le faire est de cultiver en extérieur. Donc, si vous cultivez en intérieur, vous devrez investir dans un bon éclairage.

Les éléments essentiels pour la culture du cannabis

Les ressources ci-dessus sont la base de toute culture, mais quelques éléments, outils et ressources supplémentaires sont nécessaires pour récolter vos bourgeons. Vous devrez investir un peu pour commencer, mais la récompense en vaut la peine !

Graines de cannabis

graines de cannabis

Ces minuscules spécimens contiennent tout le code génétique d’une merveilleuse plante qui ne demande qu’à fleurir. Si vous êtes nouveau dans le domaine, envisagez de cultiver des graines à autofloraison. En effet, contrairement aux variétés à photopériode, elles ne nécessitent pas de changements dans le cycle lumineux pour commencer à fleurir. De la même manière, pour votre première culture, contentez-vous de graines complètement féminisées, parce que sinon la pollinisation mâle pourrait ruiner toute votre culture.

Pour un meilleur rendement, les variétés photopériodiques féminisées sont le meilleur choix. Elles ne nécessitent que quelques heures de lumière (imitant ainsi le changement de saisons) pour passer de la phase de croissance à la phase de floraison, et d’un peu plus de soins.

Kits de germination

C’est incroyable qu’il y ait autant de techniques de germination. Mais rien n’est plus simple et plus efficace que la germination en pleine terre. Pour vous aider dans cette tâche, il existe des kits de germination. Ce sont des pots de semis pré-remplis de terre contenant un mélange de nutriments nécessaires au développement des graines.

Pots

En intérieur comme en extérieur, les pots sont un moyen pratique de cultiver du cannabis. En extérieur, vous pouvez planter directement dans le sol. Les pots vous permettent de contrôler efficacement tout ce dont vos plantes ont besoin. De plus, ils permettent le déplacement des végétaux. Par exemple, une plante peut montrer des signes de pourriture des racines et doit être séparée du reste de la culture.

Étiquettes

C’est une bonne idée d’étiqueter vos plantes, surtout si vous avez commencé à les cultiver à des moments différents ou si vous cultivez différentes variétés. Des étiquettes vous permettront de noter les besoins de chaque plante (pH, nutriments, etc.), ce qui facilitera grandement leur entretien.

Plantes de compagnonnage

Cultiver des plantes de compagnonnage en vaut vraiment la peine. En effet, elles : 

  • facilitent une culture plus discrète, 
  • protègent les plantes des parasites, 
  • cachent l’odeur d’une certaine manière
  • et donnent à la culture un aspect plus naturel. 

En partageant le sol avec les plants de cannabis, elles peuvent travailler pour leur fournir un équilibre naturel de nutriments. De même, les propriétés naturelles de lutte antiparasitaire peuvent réduire le besoin de pesticides.

Nutriments

Le maintien d’un équilibre nutritif est essentiel pour la santé de la plante. pas assez et sa croissance sera ralentie, trop et cela peut la tuer. Comme pour l’eau, soyez prudent jusqu’à ce que vous soyez sûr de maîtriser le processus. Si vous pensez que votre sol est surfertilisé, ne vous inquiétez pas, vous pouvez toujours le rincer.

Investissez dans un stylo pH et EC pour mesurer avec précision les conditions du sol. De cette façon, vous saurez exactement ce qui se passe dans votre substrat et vous pouvez donner à votre plante exactement ce dont elle a besoin.

Nous espérons que cet article vous a donné suffisamment d’informations pour commencer une culture de cannabis.  Nous vous souhaitons une aventure réussie et remplie de têtes !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page