Culture & plantation

Comment planter du cannabis chez soi?

Vous êtes de ceux qui prônent le bio et vous avez une envie : planter du cannabis chez vous pour faire vous-même vos produits au CBD. Mais est-ce légal ? Et comment faire ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Planter du cannabis chez soi: c’est légal?

une main qui tient un plant de cbd

Planter son CBD soi-même, c’est une bien belle idée. Mais qu’en dit la loi ? Est-ce légal de cultiver du cannabis sur sa terrasse ou dans son jardin ? On parle souvent des  interdictions de détention,  de production et d’utilisation du cannabis. Alors ? Ce n’est pas possible d’en avoir chez soi ? Eh bien, ces interdictions ne s’appliquent pas dans certains cas.

En effet, vous pouvez légalement planter du cannabis chez vous si la variété que vous avez choisie est dans la liste des variétés homologuées par l’INRA. Mais pourquoi uniquement celles-là ? Parce qu’elles ne contiennent que très peu de THC (moins de 0.2%), ce qui les rend non psychotropes. Comme elles n’influent pas sur le système nerveux, elles sont totalement légales.

Mais attention, si les démarches administratives vous découragent, peut-être devriez-vous vous orienter vers un autre projet. Vous devez, avant tout, faire une déclaration  sur l’honneur qui mentionne l’emplacement exact de vos futurs plants de cannabis thérapeutique. Ce document sera à disposition du Ministère de l’Intérieur. Si vous ne voulez pas qu’une horde de gendarmes ne débarque chez vous après les appels de vos voisins, mieux vaut prévenir la gendarmerie la plus proche. Ne jetez pas les sachets de graines (où se trouvent toutes les informations sur la plante),  vous aurez peut-être besoin de les montrer aux forces de l’ordre pour témoigner de la légalité.

Que faut-il savoir avant de planter du cannabis ?

Où planter du CBD? Quelle variété choisir, autant de questions à se poser avant de se lancer dans un tel projet.

Où planter du cannabis ?

Maintenant que vous êtes décidé, une question subsiste : où faire fleurir vos plants de chanvre ? Notre conseil ? Les mettre en extérieur. Cette option offre plusieurs avantages : le soleil (bien moins cher que les lampes), la pluie,  l’aération etc.

Mais vous ne pouvez pas mettre vos plants de chanvre n’importe où. Choisissez un endroit où les températures sont stables (toujours plus de 12°C et jamais plus de 30°C) et qui n’est pas trop exposé aux conditions climatiques difficiles. L’emplacement doit également bénéficier de 6 à 8 heures d’ensoleillement direct par jour (donc orienté plein Sud).

Planter du cannabis: quelle variété choisir ?

Pour optimiser vos chances de voir vos plantes s’épanouir,  choisissez bien la variété. Pour cela, l’environnement de culture joue un rôle crucial. Si par exemple, vous êtes dans le Nord où la saison de culture est courte, les variétés à autofloraison sont celles qu’il vous faut. Vous êtes plutôt au Sud? Les sativas (qui fleurissent plus lentement) et les hybrides sont faits pour vous.

Vous êtes de ceux qui craignent le regard des voisins? Optez pour une variété plus petite. Évitez donc la sativa qui est assez imposante.

Comment planter du cannabis ?

Planter du cannabis se fait en plusieurs étapes.

La germination

graine de cannabis en germination

Vous voilà prêt à planter du cannabis avez vos graines entre les mains. Mais attention, il ne faut pas les mettre tout de suite en terre, elles doivent germer d’abord.  Mais pourquoi cette étape est-elle si importante ? Parce qu’elle permet de s’assurer que la première racine soit assez forte et pointe vers le bas. Cette étape se fait idéalement au mois d’avril si vous avez choisi une variété à autofloraison.

Pendant cette période, la plante a besoin d’humidité, de moiteur et de pénombre. La terre est le meilleur endroit puisqu’elle réunit toutes ces conditions. Mais attention, il faut de la terre de qualité qui regroupe tous les nutriments, les champignons et les bactéries nécessaires.

Comment donc faire germer vos plantes ? Faites un petit trou sur le dessus de la terre et déposez-y la graine. Recouvrez ensuite avec de la terre avec des gestes délicats. Versez un peu d’eau et laissez. Au jour de deux à sept jours, vous devrez voir la première racine pivotante émerger du sol. En fonction des conditions, cette étape peut durer jusqu’à deux semaines.

Attention ! Il y a certaines choses à ne pas faire pendant l’étape de la germination :

–          N’utilisez jamais de l’eau chaude du robinet. Préférez l’eau de source ;

–          Ne mettez jamais les graines dans de l’eau ;

–          Ne noyez pas les graines en mettant beaucoup trop d’eau.

La culture 

Une fois l’étape de la germination passée, il faut attendre que les premières feuilles apparaissent. Cela devrait se produire une semaine environ après la première phase. Les nutriments acquis aideront à l’apparition de six feuilles tout au plus. Ensuite, la plante se nourrira de ce qu’elle trouvera dans le sol. Donc penser à enrichir le sol en compost jusqu’à ce que les grosses feuilles apparaissent.

La croissance

Il est important que la structure de la plante soit bien solide avant la floraison. Si vous avez choisi de planter du cannabis en extérieur, ce renforcement se fait naturellement. Mais pour de meilleurs résultats, ajoutez des nutriments biologiques pour plantes pour les renforcer davantage. Cela équivaut aux compléments alimentaires que nous prenons pour renforcer notre organisme etc.

Si vous avez choisir une plante à autofloraison, le passage vers la floraison est sans encombre. Cela devrait prendre entre trois et six semaines, avant de voir les premiers bourgeons.

La floraison

Cette étape est sans aucun doute la plus satisfaisante de cette aventure : voir apparaitre les premières fleurs. C’est elle qui va définir si la récolte sera bonne ou non. N’hésitez donc pas à continuer les nutriments pour des fleurs plus grandes. Mais planter du cannabis demande de la patience et cette étape est la plus longue. Laissez passer six à douze semaines avant de passer à la récolte.

La récolte

Si vous êtes à votre première expérience dans la culture de cannabis, vous vous demandez sûrement comment savoir qu’il est temps de récolter. Pour le savoir, munissez-vous d’une loupe pour regarder la plante de plus près. Vous verrez les glandes résineuses ou trichomes de la plante. Une substance gluante aux senteurs herbacées et sucrées se dégage de ces glandes : l’odeur caractéristique du cannabis.

Plus vous laissez la plante fleurir, plus  la couleur transparente des glandes vire à l’ambrée. Vous pourrez récolter lorsque les glandes adoptent une couleur blanche laiteuse.

Planter du cannabis, c’est aussi attendre impatiemment le résultat. Mais comment récolter le fruit de votre dur labeur ? Commencer par enlever les « bras » imposantes autour de la plante. Enlevez ensuite les branches qui supportent les fleurs. Récoltez en premier les fleurs sur lesquelles la résine est la plus collante. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut jeter le reste. Vous pouvez utiliser les feuilles pour faire de l’huile de CBD.

Le séchage

Il faut savoir que le cannabis fraichement récolté contient pas mal d’humidité. Si vous bâclez l’étape du séchage, les effets se ressentiront lors de l’utilisation. Laissez donc votre précieuse récolte sécher une à deux semaines avant de déguster. Attention, ne laissez pas au soleil. Optez pour des endroits sombres tels que le grenier ou une cabane de jardin.

Le conditionnement

Vous avez eu une belle récolte que vous ne finirez pas en une fois. Question conditionnement, ce n’est pas très difficile. Il suffit de mettre votre cannabis dans un récipient fermé hermétiquement. Comme ça, vous pouvez le garder là pour une semaine environ. Au-delà, optez pour un récipient sous vide. Pourquoi ? Pour que votre récolte reste inodore, même conservée longtemps.

Qu’est-ce que vous pouvez faire avec votre cannabis ?

flacon d'huile de cbd posé dans l'herbe

Comme la variété que vous avez choisie a une teneur en THC de moins de 0.2%, vous pouvez la consommer légalement. Attention, la loi vous interdit de fumer les fleurs de cannabis. Voici une recette d’huile de CBD maison que vous pouvez faire avec les fleurs que vous avez plantées.

Pour cela, vous besoin de 28 g de fleurs de chanvre, de 450 g d’huile de support (n’importe quelle huile végétale), de papier sulfurisé, d’un couteau ou d’un grinder si vous en avez, et d’un bocal en verre avec couvercle.

Comment faire ?

Commencez par affiner vos fleurs de chanvre avec votre grinder ou un couteau. Attention, il ne faut pas en faire de la poudre, des petits morceaux suffisent. Mettez le papier sulfurisé sur une plaque et déposez-y les fleurs de chanvre. Mettez la plaque dans un four préchauffé à 110°C pendant une heure. Le CBDA se transformera en CBD grâce la décarboxylation. En plus, les fleurs conservent leurs terpènes comme la chaleur est faible. Retirez du four lorsque les feuilles deviennent craquantes et prennent une couleur brune.

Mettez ensuite les feuilles et l’huile au bain-marie et laissez mijoter. Attention à ce que le mélange ne bout pas : les terpènes s’évaporent à 150°C. Après deux ou trois heures à feu doux, le mélange prend une couleur vert-marron. Versez ensuite l’huile de CBD dans le récipient et fermez hermétiquement.

Vous l’aurez compris, même si les réglementations françaises sur le sujet restent floues, vous pouvez planter du cannabis chez vous. C’est légal à condition de bien respecter les réglementations en vigueur. Si vous avez envie de faire votre propre CBD, n’attendez plus, allez-y ! Découvrez ici la situation du CBD en France. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page