Actualités

Conseils pour traiter les crises d’asthme avec le CBD

L’asthme est une maladie qui affecte les bronches du poumon. Lorsqu’une crise s’annonce, les bronches se rétrécissent et s’enflamment en empêchant l’air de circuler librement dans la cage thoracique. Qu’il soit d’origine allergique ou non, de nombreuses personnes souffrent d’asthme. Et les traitements ne sont pas toujours évidents. Jusqu’à maintenant, il n’y a pas encore de solution médicale qui permette d’éradiquer cette maladie. En tout cas, le CBD, complément alimentaire naturel, peut aider la qualité de vie et de respiration des asthmatiques. Les composés de cette molécule soulagent donc les symptômes associés aux crises d’asthme. Focus sur ce sujet.

Comment surviennent les crises d’asthme ?

L’asthme est une maladie chronique qui se manifeste par une inflammation des voies respiratoires supérieures et un rétrécissement des voies respiratoires entraînant des difficultés de respiration. Les symptômes peuvent être légers et passagères.

Cependant, dans certains cas, la personne en question peut avoir du  mucus, des toux et de l’essoufflement répétitif. En dehors de ces crises, les personnes asthmatiques ne présentent aucuns symptômes en particulier.

D’un côté, l’asthme peut être chronique et d’un autre, il peut apparaître sous forme de crises sporadiques. Certaines activités physiques ou des agents allergènes sont susceptibles de le déclencher. Jusqu’ici, il n’y a pas de guérison définitive pour ce type de maladie. Les traitements associés, y compris les produits au CBD, visent tout simplement à réduire l’intensité ainsi que la fréquence des crises. Ils servent aussi à identifier les facteurs déclencheurs et à les éliminer.

la pollution et l'émission de CO2 dans l'atmosphère est l'un des facteurs majeurs qui favorise l'asthme

Les facteurs déclenchant de l’asthme

Il existe d’innombrables facteurs qui favorisent le développement de cette affection. Pour diminuer les crises, il est important de les connaître et de les éviter. Parmi ces facteurs, on distingue :

  • poils d’animaux
  • inhalation de fumée
  • poussière
  • pollen
  • pollution
  • hérédité
  • médicaments
  • allergène alimentaire
  • climat froid
  • aéro-allergènes
  • exercices sportives
  • etc.

Les effets du CBD sur l’asthme

L’asthme est considéré comme un problème de santé publique, car elle touche de plus en plus de personnes d’un âge confondu. L’allergène (corps étranger) induit une inflammation au niveau des voies respiratoires, ce qui favorise l’hyperréactivité des bronches et obstrue les poumons. Grâce à ses propriétés immunomodulatrices, le cannabidiol active les récepteurs cannabinoïdes, CB1 et CB2, situés dans le système nerveux central et les cellules immunitaires.

Des chercheurs américains ont déjà effectué des recherches concernant les effets bronchodilatateurs des cannabinoïdes, notamment du THC dans les années 1970. Bien évidemment, cette molécule du cannabis reste encore illégale dans la plupart des pays, mais selon les études scientifiques, il permettrait de dilater les voies respiratoires. Ici, ce sont les bienfaits du cannabidiol que nous allons démontrer.

Les études révélant l’efficacité du CBD sur les bronches

Une étude expérimentale en 2015 a évalué le potentiel anti-inflammatoire du CBD. Un rat de laboratoire de 8 semaines a reçu 5 mg/kg de cannabidiol. Les niveaux de interleukins (IL) produits à partir de lymphocytes T ont été estimés.

Cette expérience a été fructueuse, car le traitement au CBD a réduit d’une manière significative les niveaux (IL-4, IL-5, IL-13 et TNF-alpha). Ainsi, cette ingrédient actif du chanvre pourrait être un remède prometteur pour les patients atteints d’asthme.

Dans une étude de 2019 publiée dans l’European Journal of Pharmacology, les auteurs ont affirmé que le CBD freine les réponses inflammatoires et accélère la récupération des fonctions pulmonaires chez les asthmatiques.

Il en est de même pour l’étude expérimentale menée par Vuolo et coll sur des souris asthmatiques. Cette expérience vise à étudier le niveau de cytokines ainsi que les expressions CB1/CB2. L’administration de CBD a eu une conséquence positive sur la réduction de l’hyperréactivité des voies aériennes. 

les recherches sont encore en cours concernant les potentiels du CBD

Les vertus de l’huile de CBD par rapport aux médicaments classiques

Quand les crises d’asthme surviennent, le malade en question peut inhaler un spray à base de bêta-2 sympathomimétiques. Ce médicament permet de dilater les bronches lors des crises intenses. Certaines personnes suivent un traitement anti-inflammatoire comme les corticostéroïdes pour éviter le gonflement des voies respiratoires. Ce type de remède limite aussi la production de mucus. Cependant, ces médicaments classiques entraînent des effets secondaires graves (agitation, troubles cardiaques, troubles du sommeil, etc). Pour éviter cela, plusieurs asthmatiques préfèrent choisir le CBD.

L’effet bronchodilatateur

Comme nous l’avons déjà expliqué dans les études précédentes, le chanvre a le pouvoir de dilater les voies respiratoires. Au début, les scientifiques ont étudié les effets du THC sur les crises asthmatiques. C’était le candidat prometteur. De nos jours, plusieurs études montrent que le CBD est bien mieux et possède les mêmes capacités que ce dernier. Il aura moins d’effets qu’un médicament traditionnel, mais ces effets sont remarquables sur le long terme.

L’effet anti-inflammatoire

L’inflammation est l’un des principaux déclencheurs des poussées d’asthme. Quand un patient est exposé à un allergène quelconque, le système immunitaire déclenche automatiquement une réponse inflammatoire. Comme nous le savons très bien, le CBD possède des propriétés anti-inflammatoires naturelles et efficaces contre l’asthme. Si le patient prend préalablement de l’huile de CBD, cette substance va régulariser la production de cytokines inflammatoires pour ressentir moins de douleur.

L’effet antispasmodique

Une crise d’asthme provoque toujours des spasmes. Cette convulsion est due aux contractions musculaires des poumons en entraînant un resserrement des bronches. Cela implique une respiration sifflante et une difficulté respiratoire. Plusieurs recherches ont affirmé que le cannabidiol possède des effets antispasmodiques qui permettent de libérer les contractions musculaires et aide le corps à se relâcher complètement. Ainsi, les bronches se libèrent de ces crampes et favorisent l’entrée de l’oxygène.

L’effet anti-muqueux

Le fait de consommer du CBD régulièrement et à une dose optimale aurait des effets expectorant et décongestionnant. Même si les études scientifiques à ce sujet ne sont pas encore nombreuses, la Chine et l’Inde utilisent depuis longtemps le chanvre pour cette propriété.

Comment prendre du CBD ?

Les asthmatiques ne peuvent en aucun cas fumer du CBD. Ce mode de consommation développe une bronchite et aggrave les symptômes. A part le vapotage, il existe tout de même plusieurs manières saines de prendre du cannabidiol.

L’huile de CBD

L’huile de CBD est sans aucun doute la forme la plus fréquente que tout le monde connaît. Ce produit est particulièrement efficace pour soulager les symptômes des maladies dites incurables comme le cancer, par exemple. Qu’il soit administré sous la langue ou ajouté sur les plats cuisinés, l’huile de CBD aide à combattre les crises asthmatiques.

Cette forme de produit est avantageuse pour les personnes qui souhaitent respecter une dose précise. Par contre, si vous avez un mode de vie assez chargé, envisager une autre option comme prendre les capsules ou les cristaux CBD.

La résine et les fleurs de CBD

Une fois réduites en miettes, les fleurs et les résines peuvent être utilisées dans une tisane. Mais, ces ingrédients peuvent aussi agrémenter les autres préparations culinaires (cookies, gâteau, pizza, etc). L’infusion de grand-mère à base de CBD aide à libérer naturellement les bronches et renforce en même temps le système immunitaire tout au long de l’année.

Les vaporisateurs de CBD

Le vaporisateur de CBD est une alternative utile pour les individus souffrant d’asthme. Ce dispositif ressemble parfaitement au mécanisme des sprays classiques. Ainsi, les patients pourront prendre une ou deux bouffées selon les signes qui se manifestent. Ces appareils inhalateurs sont nécessaires en cas de crises intenses, car la diffusion du CBD se fait rapidement pour libérer les bronchioles.

quelques échantillons de produit au CBD étalés sur une table basse

Le verdict final sur l’usage du cannabidiol pour l’asthme

Même si les bienfaits du CBD sur l’asthme sont nombreux, il ne faut pas encore crier victoire. Des recherches supplémentaires doivent être accomplies pour tirer une conclusion valable à ce sujet. D’ailleurs, l’asthme ne se guérit pas. Cela signifie qu’il faut changer complètement le mode de vie pour éviter les poussées, mais aussi adopter un traitement adéquat aux symptômes.

Ce que l’on peut affirmer c’est que le cannabidiol soigne les différents signes liés à l’asthme. Avec son effet bronchodilatateur, cet ingrédient actif du cannabis sativa soulage les spasmes musculaires et détend les poumons. La prise d’huile de CBD à spectre complet facilite la respiration.

Si vous envisagez de consommer du cannabidiol, nous recommandons tout de même de consulter un professionnel de la santé. Il déterminera la dose de CBD exacte en fonction de votre profil. Cette consultation permet d’éviter les interactions médicamenteuses potentielles avec les autres traitements antiasthmatiques.




Pour conclure, avec l’augmentation de la pollution, la multiplication des allergies et l’usage des produits chimiques irritants, l’asthme devient une maladie respiratoire très fréquente. Avec sa capacité à diminuer les inflammations, le CBD serait le meilleur complément thérapeutique pour atténuer les crises chez les asthmatiques. Si vous comptez prendre du CBD pour soulager vos problèmes respiratoires, parlez-en à votre médecin. Ainsi, vous serez rassuré de ne pas avoir d’allergie ou de réactions indésirables aux produits CBD.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page