Actualités

Conseils utiles pour maintenir le pH du chanvre

Il existe plusieurs facteurs qui influencent la croissance du chanvre et l’un d’eux est le potentiel d’hydrogène ou pH. Comme tout être vivant, les plantes aussi ont besoin d’un pH déterminé à l’avance afin d’absorber correctement les nutriments tout au long de leurs cycles de vie. Cet indicateur facilite l’optimisation de la croissance ainsi que de la floraison du plant de cannabis thérapeutique. Nous parlerons de la relation entre le pH du sol ou de l’eau d’arrosage et l’évolution de la culture de chanvre interne ou externe.

Le rôle du pH

Vous vous souvenez peut-être que le pH, potentiel d’hydrogène, est la valeur qui détermine la valeur d’une solution. Il est généralement classé dans un tableau de classification. La partie inférieure de l’échelle (0 à 6,5) indique la valeur d’acidité tandis que l’autre partie supérieure (7,5 à 14) désigne l’alcalinité.

Le chanvre est une plante qui se développe confortablement dans un substrat de pH compris entre 5,5 et 7. Mais, ce chiffre change tout au long de sa phase de croissance et du type de culture que vous adoptez. Il faut savoir qu’une solution nutritive ou un substrat au-dessous ou au-dessus de ces valeurs entraînent des conséquences sur vos jeunes plants.

le pH: indicateur de la solution nutritive d'une plante

S’il est inférieur à 5, votre plante risque de surconsommer du manganèse, du zinc ou du fer. Par contre, la solubilité réduit et limite le filtrage d’acide phosphorique, de magnésium et de calcium. Les chanvriculteurs, doivent ainsi vérifier minutieusement le pH de leurs cultures et le régler pour éviter que les plantes meurent.

Le pH idéal pour la culture de chanvre

Il existe une différence entre la culture en terre et la culture hydroponique du chanvre.

La culture en terre

Le sol contient des éléments acides et basiques qui permettent de contrôler les fluctuations du pH durant la période de culture. C’est ce qu’on appelle l’effet tampon. Si la terre est riche en engrais organiques, cela suffit généralement au développement de la plante.

Les racines du chanvre s’épanouissent pleinement dans un substrat dont le pH oscille aux alentours de 6 et 7. Quelquefois, il faudra ajuster le potentiel d’hydrogène de la solution nutritive pour que l’environnement soit idéal pour la culture de chanvre.

Culture extérieure

Pour déterminer les éventuels ajustements à apporter, il est préférable de tester le pH de votre sol. La solution idéale est d’y insérer un papier tournesol. Une fois trempé, ce testeur change de couleur selon le pH trouvé.

Culture intérieure

Pour une culture Indoor du chanvre, il est recommandé de choisir des terreaux de qualité et bien adaptés à la nature du chanvre. Si vous avez du mal à trouver ce type de sol, vous pouvez toujours ajuster le potentiel d’hydrogène en adoptant une eau d’arrosage riche en silice ou en acide citrique.

des têtes de chanvre de qualité

La culture hydroponie

Dans les cultures hydroponiques, le pH joue un rôle très important autant que le dosage de l’engrais. Cet indicateur doit s’adapter en fonction du stade de vie de vos plantes. En passant, celle-ci se divise en trois parties : la phase végétative, la phase de pré-floraison et la phase de floraison.

Pendant la période de croissance, les boutures de chanvre ont besoin d’un pH avoisinant les 5,5. Ensuite, vous pouvez l’augmenter de 5,8. Au moment de la pré-floraison, varier le pH jusqu’à ce qu’il atteigne les 5,9. Ainsi, vos plantes auront une meilleure quantité de micronutriments, nécessaire à leurs développements.

En phase de floraison, le rang de pH varie de 6,0 à 6,2. Cette valeur assure une meilleure absorption de tous les éléments nutritifs. Enfin, le potentiel d’hydrogène peut être augmenté jusqu’à 6,3 à 6,4 à la fin de cette période.

Techniques de base pour ajuster le pH dans la culture de chanvre

L’une des meilleures façons de maximiser tout le potentiel du cannabis est de préparer votre sol en y ajoutant des matières organiques. Les restes de fruits et légumes, les coquilles d’œufs, les feuilles de thé, sont des éléments biologiques, et surtout riches en nutriments. Ils enrichissent la terre et offrent une capacité de drainage importante. Même si cette méthode prend un peu plus de temps, le résultat est prometteur.

Néanmoins, cela ne vous empêche pas d’adopter les méthodes classiques comme l’usage d’hydroxyde de potassium ajouté au substrat, par exemple. Et pour abaisser rapidement le pH, utilisez de l’acide nitrique, de l’acide phosphorique ou encore de l’acide citrique. Les amateurs de produits naturels optent pour du jus de citron.

Faites tout de même attention, n’utilisez jamais de l’hydroxyde de sodium. Cet ingrédient est extrêmement dangereux et toxique pour vos plantes de chanvre.

Comment aligner le pH pour l’eau d’arrosage

Pour augmenter le pH de la solution d’arrosage, les producteurs de cannabis thérapeutique utilisent généralement de la chaux horticole. Certains préfèrent adopter de la cendre de bois ou du bicarbonate de soude. Ces éléments sont ajoutés à l’eau d’arrosage pour assurer la croissance des jeunes végétaux.

Cependant, il est difficile de déterminer la quantité exacte de chaux à dissoudre, car le pH diffère d’une zone à une autre. Dans ce cas, mesurez au préalable les quantités propres à chaque milieu. De cette manière, il sera plus facile d’ajuster le pH de votre solution d’arrosage.

L’une des solutions faciles pour diminuer le pH est le vinaigre blanc Ajoutez-en une fine quantité dans l’eau d’arrosage. Par la suite, utilisez un pH-mètre pour mesurer le dosage. 

Une personne qui arrose un jeune plant de chanvre

Comment régulariser les pulvérisations foliaires ?

Comme son nom l’indique, la pulvérisation foliaire consiste à vaporiser les feuilles et les fleurs de chanvre d’une solution nutritive. De préférence, l’application d’engrais foliaire est appréciée durant la phase de croissance. Elle permet de rattraper la carence, s’il y en a, durant cette première période.

Pour que vos végétaux assimilent bien la solution, son pH doit se situer autour de 7. Lorsque vous alimentez les feuilles, ce geste doit être combiné avec l’arrosage des racines. De cette manière, le système racinaire reste actif, stimulé et toujours en pleine forme. 

Culture bio ou hydroponique : pour optimiser la récolte

Pour une culture biologique, la teneur du pH n’est pas très importante. Comme nous l’avons mentionné plus haut, ce type de plantation utilise uniquement des produits naturels pour apporter tous les nutriments à la terre. Le choix des graines de cannabis se fait librement. Vous pouvez planter des graines à autofloraison ou des graines féminisées. Elles produisent, tous les deux, de bonnes récoltes. Si vous désirez minimiser au maximum les problèmes de pH, vous pouvez également opter pour un système de culture hydroponique.



En guise de conclusion, comme vous pouvez le constater, le pH du chanvre n’est pas du tout une chose compliquée. Ce qu’il faut retenir, c’est que la culture de cannabis médical est une activité délicate et qui nécessite une certaine précision. Pour obtenir de meilleurs résultats, surveiller étroitement le pH tout au long des phases de croissance de la plante. En cas de difficulté, ajustez celui-ci avec des produits naturels.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page