Lifestyle

Curcuma et CBD, un combo explosif

Le CBD, on ne connaît que trop bien ses bienfaits sur notre organisme. Mais avez-vous déjà pensé à une combinaison curcuma-CBD? Un complément alimentaire qui serait tout aussi bénéfique pour nous. 

Le curcuma

Le curcuma est une plante qui nous vient directement du Bangladesh, de l’Inde, du Myanmar et du Sri Lanka. Sa racine est très appréciée dans la médecine traditionnelle indienne, mais pas que. Elle est tout aussi précieuse pour la médecine thaïlandaise et chinoise.  Mais ce n’est qu’au XVIIème siècle que la médecine occidentale s’y intéresse. Il est principalement utilisé pour tous les problèmes d’urètre comme les calculs rénaux et les infections urinaires. Il est aussi efficace contre les affections des yeux et de la peau. En plus, le curcuma est excellent pour booster l’appétit.

Le curcuma serait à même de lutter contre le cancer. Une étude scientifique a montré qu’il y avait huit fois moins de cas de cancers du poumon en Inde comparé à l’Europe et aux Etats-Unis. Et ce, malgré le fait que l’Inde fait partie des pays les plus pollués. Il y a également 5 fois moins de cancers du sein, 9 fois moins de cancers du côlon et 10 fois moins de cancers du rein. Les scientifiques mettent ça sur le compte des 2g de curcuma en moyenne pris par jour par un indien.

le curcuma et ses nombreux bienfaits

Et pour tout ça, le curcuma est devenu l’allié des adeptes de la phytothérapie et de l’aromathérapie.

Ce qu’il faut savoir avant de consommer du curcuma

Certes, il est impossible de faire un surdosage de curcuma. Mais ce n’est pas pour autant qu’il n’y a pas de précautions à prendre avant d’en consommer. Si vous suivez, par exemple, un traitement antidiabétique, le curcuma peut booster les effets des anticoagulants. Les personnes qui ont des soucis  au niveau des voies biliaires devraient également éviter d’en prendre. Ça risque d’envenimer les choses.

Les vertus du curcuma

Le curcuma, un très bon anti-inflammatoire

Le curcuma est riche en curcuminoides et en curcumine, de très bons anti-inflammatoires. C’est d’ailleurs pour ça qu’il est utilisé dans la médecine traditionnelle pour les douleurs inflammatoires. Et aujourd’hui, on le conseille pour les douleurs chroniques comme l’arthrose, la tendinite et les rhumatismes, que ce soit à titre préventif ou curatif. 

Bonne nouvelle aussi pour ceux qui souffrent de la fibromyalgie. Les douleurs inflammatoires qui vous font vivre le martyr peuvent être soulagées par le curcuma et ses principes actifs, d’après cette étude.

Le curcuma booste aussi la régénération cellulaire. Les curcuminoides présents dans la plante aident à améliorer le flux de sang vers la blessure pour favoriser la cicatrisation. La curcumine aide le corps à mieux récupérer. C’est pour ça que le curcuma est conseillé après une blessure ou une activité physique intense.

Et c’est en ses qualités de boosteur des fonctions cardiovasculaires et cognitives que le curcuma est l’allié récupération des sportifs.

Le curcuma, un antioxydant naturel

Les radicaux libres, notre organisme en a besoin, ou du moins lorsqu’il en a juste assez. Eh oui, ces petits malins accélèrent le vieillissement des cellules lorsqu’ils sont trop nombreux ? Et n’oublions pas les nombreux problèmes de santé que ça peut engendrer. Mais d’où viennent-ils ? Des agressions extérieures telles que le stress, la pollution, le tabac ou l’alcool. Éliminer les radicaux libres superflux permet donc d’améliorer le fonctionnement de l’organisme.

Heureusement,  la curcumine et les curcuminoides ne font pas que donner sa couleur naturelle au curcuma. Ce sont aussi des antioxydants naturels qui vont venir à bout des radicaux libres superflus. Tout ça grâce aux vitamines C et E renfermées dans le curcuma.

De l’énergie et toujours de l’énergie

L’effet revigorant du curcuma est sans aucun doute le plus méconnu, et pourtant, c’est bel et bien le cas. La plante doit ça à son effet sur la digestion. Comment ça ? Le système digestif est le plus énergivore de l’organisme. Notre corps peut dédier 90% de son énergie à cette partie de notre anatomie.  En aidant à la digestion, le curcuma permet au corps d’économiser de l’énergie. On se voit donc beaucoup moins fatigué avec  cette hausse de l’énergie disponible.

Un anxiolytique naturel

Les médicaments destinés à calmer l’anxiété, comme on le sait, sont une véritable drogue.  Heureusement que des méthodes naturelles comme le curcuma peuvent aider à soulager cet état. Comment ? Grâce au magnésium et la vitamine B6 qu’il contient. Le magnésium donne au corps toute l’énergie dont il a besoin pour améliorer le flux nerveux. La vitamine B6, quant à elle, contribue à  rétablir l’équilibre émotionnel. Bonne humeur pour toute la journée garantie.

Un allié pour mieux gérer la maladie d’Alzheimer

Grâce à ses vertus antioxydantes, le curcuma permettrait de mieux gérer les symptômes de la maladie d’Alzheimer. Par contre, il y a encore très peu de recherches scientifiques qui vont dans ce sens. Cependant, le curcuma, comme nous le savons, contient de la curcumine. Associée à la turmérone aussi présente dans la plante, elle détruirait les protéines responsables de la dégénérescence des cellules cérébrales.

Certes, de nombreux chercheurs s’accordent à dire que c’est bien grâce au curcuma qu’il y a cinq fois de cas de maladie d’Alzheimer en Inde comparé aux Etats-Unis. Mais une étude qui consistait à donner aux participants 1 à 4 g de curcuma par jour pendant six mois a montré que cela augmentait bien le taux de vitamine E, mais n’améliorait en rien les fonctions cognitives.

Le curcuma, c’est bon pour la peau

Antibactérien et anti-inflammatoire naturel, le curcuma résorbe les affections de la peau. C’et pour ça qu’il est parfait pour les personnes qui souffrent d’eczéma et de psoriasis. En plus, ça s’utilise très facilement. Un petit cataplasme sur les zones affectées permet de soulager les démangeaisons et les rougeurs. Mais il n’y a pas que ça. Le curcuma est aussi un allié contre l’acné et les boutons.

Le CBD vole la vedette au curcuma

Aaaah, le CBD, cette molécule si controversée en France a fait un très long chemin et est sorti de l’ombre en à peine quelques années. En effet, si on ne la connaissait que depuis peu en 2017, il s’est hissé à la 12ème place des meilleures ventes de compléments alimentaires cette même année. En d’autres termes, la vente de CBD a progressé de plus de 300%. Ce n’était donc pas étonnant qu’un an après il réussisse à détrôner la vedette des compléments alimentaires : le curcuma après 5 ans de règne. En effet, le curcuma n’a vu une augmentation de 0,4% cette année-là tandis que le CBD en était à 333%. N’oublions que le cannabidiol a généré pas moins de 52 millions de dollars en 2018.

Curcuma et CBD, le combo explosif

En voyant les nombreux bienfaits du curcuma, ça rappelle beaucoup ceux du CBD. Et malgré cette concurrence, on peut très bien combiner les deux pour en sortir une combinaison totalement étonnante. Mais comment ?

Nous savons que le CBD favorise la production de la sérotonine et de la dopamine, les hormones du bonheur et du bien-être. Comment ? Tout simplement en interagissant avec les récepteurs 5-HT1A et GPR55, responsables de la dépression, du stress et du comportement agressif. Et rajoutez à cela la vitamine B6 et le magnésium contenu dans le curcuma, le combo parfait pour une journée loin du stress et de l’anxiété.

On sait déjà maintenant que le curcuma permet de retrouver toute l’énergie en améliorant le fonctionnement du système digestif. Le CBD, quant à lui, permet au corps de mieux récupérer en l’aidant à mieux dormir et trouver un sommeil réparateur. Le mélange des deux ne peut donc être que le rebooster dont on a tous besoin pour mieux passer la journée. 

Et ne parlons plus du combo CBD-curcuma pour la peau. Tout ça grâce aux propriétés antioxydantes des deux qui permet de ralentir le vieillissement des cellules cutanées.

Bref, au lieu de considérer le CBD et le curcuma comme des rivaux, pourquoi ne pas combiner les deux pour en optimiser les effets ? C’est parfait pour regagner de l’énergie, pour calmer les douleurs, pour traiter les affections de la peau et réduire les signes de vieillissement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page