Culture & plantationLe monde du CBD

De la p’tite graine au produit CBD : Le parcours en 10 Ă©tapes ! 🌿💨

Avez-vous dĂ©jĂ  pensĂ© au temps et aux Ă©tapes nĂ©cessaires pour que votre CBD prĂ©fĂ©rĂ© se retrouve dans votre huile ou votre grinder ? On vous livre sa mĂ©thode en 10 Ă©tapes, avec des images et des explications claires qui vous permettront de dĂ©couvrir le parfait mĂ©lange de savoir-faire, de technique et de passion. Après cela, vous ne consommerez plus votre CBD de la mĂŞme manière, c’est garanti !

Préambule : les graines

Bon, avant de parler du terrain, il faut d’abord s’occuper des graines. Et attention, on ne peut pas choisir n’importe quelle variĂ©tĂ© de cannabis CBD ! En Europe, on doit se plier aux lois et ne cultiver que les moins de 100 variĂ©tĂ©s autorisĂ©es. Ces variĂ©tĂ©s se divisent en deux catĂ©gories : les dioĂŻques (mâle ou femelle) et les monoĂŻques (les deux sexes). Et selon ce que vous voulez obtenir, il faudra choisir les bonnes plantes : des femelles pour les fleurs, des mâles pour la fibre et une plante femelle pollinisĂ©e par un mâle ou des plantes monoĂŻques pour les graines.

cbd

1/ Le terrain – « Cherche terrain fertile, bien situĂ© et facile d’accès »

Bon, maintenant qu’on a les graines, on peut s’occuper du terrain. Et oui, c’est super important de choisir un endroit idĂ©al pour la culture de cannabis de qualitĂ©. On va d’abord chercher un sol bien riche en nutriments et en micro-organismes, et on va l’analyser pour ĂŞtre sĂ»r qu’il est parfaitement adaptĂ© aux plantes. Si besoin, on va l’enrichir avec des composants organiques. Mais le choix du terrain, ça ne s’arrĂŞte pas lĂ  ! On doit Ă©galement prendre en compte l’environnement, le type de terrain, l’ensoleillement, l’inclinaison et l’accès Ă  l’eau. Bref, il faut un endroit bien situĂ© et facile d’accès ! Et une fois qu’on a trouvĂ© le lieu parfait, on va prĂ©parer la terre en la labourant pour qu’elle soit bien aĂ©rĂ©e.

2/ La nurserie : la clĂ© d’un enracinement rĂ©ussi

Pour que les graines de cannabis CBD prennent racine correctement, il est indispensable de passer par la case nurserie. Cette Ă©tape consiste Ă  planter les graines dans de petits godets, en intĂ©rieur, pour qu’elles puissent bien se dĂ©velopper. L’objectif est de transplanter ensuite les jeunes plants en champ, une fois qu’ils ont atteint une vingtaine de centimètres de hauteur. C’est une Ă©tape cruciale pour garantir la qualitĂ© des plants.

cbd

3/ La plantation : choisir entre précision et rapidité

Une fois les plants prĂŞts, il est temps de passer Ă  la plantation. Deux mĂ©thodes classiques s’offrent Ă  vous. La première, la plantation Ă  la main, est plus prĂ©cise et augmente les chances de rĂ©ussite des plants. La seconde, la plantation Ă  l’aide d’une planteuse, permet d’aller beaucoup plus vite mais diminue la prĂ©cision de la plantation et donc lĂ©gèrement le taux de rĂ©ussite des graines. Ă€ vous de choisir selon vos prĂ©fĂ©rences et vos contraintes de temps.

4/ La croissance : du bébé plante à la fleur épanouie

Quand on parle de la croissance d’un plant de cannabis CBD, on peut identifier plusieurs Ă©tapes. Tout commence par la germination qui donnera naissance Ă  la plantule. Après environ une ou deux semaines, cette petite plante deviendra une plante Ă  part entière, prĂŞte Ă  passer Ă  la phase de croissance. Pendant cette pĂ©riode, la plante se muscle, se muscle, pour ĂŞtre fin prĂŞte Ă  entamer une floraison fabuleuse. Et c’est lĂ  que ça devient vraiment intĂ©ressant : la floraison est le moment oĂą la plante va tout donner pour produire des fleurs incroyables. Évidemment, les plantes sont chouchoutĂ©es Ă  chaque Ă©tape de leur croissance et recevront des soins 100% bio si nĂ©cessaire. On peut mĂŞme leur faire subir certaines mĂ©thodes de taille pour amĂ©liorer le rendement.

5/ La floraison : Prendre soin de ses belles inflorescences

Pendant la floraison, il faut ĂŞtre très vigilant sur la santĂ© de la plante et de ses fleurs pour s’assurer que tout se passe bien et que le taux de THC reste sous les 0,3 % autorisĂ©s. Pour atteindre cet objectif, il est impĂ©ratif de faire analyser rĂ©gulièrement les fleurs pour dĂ©terminer le moment idĂ©al pour les couper. On prend soin de ces belles inflorescences comme d’un trĂ©sor, car elles sont la raison d’ĂŞtre de tout le processus.

cbd

6/ La récolte : Couper les pieds entiers

Quand les fleurs sont arrivĂ©es Ă  maturitĂ© et que le taux de THC est idĂ©al, il est temps de rĂ©colter les fruits de notre travail. Contrairement aux vendanges dans les vignobles, on ne ramasse pas des grappes sur les pieds de cannabis CBD, mais on coupe les pieds entiers pour les amener dans un hangar de stockage pour qu’ils sèchent. On ne plaisante pas avec ça, la coupe doit se faire quand les plantes sont au meilleur de leur forme, sans humiditĂ©, pour Ă©viter les risques de moisissures. C’est un peu comme une opĂ©ration chirurgicale, il ne faut pas se louper pour obtenir le meilleur produit final.

7/ Le séchage : têtes en bas et ventilation à fond !

Les plants de cannabis CBD coupĂ©s entiers sont suspendus tĂŞtes vers le bas au hangar pour Ă©liminer la sève restante et Ă©viter les goĂ»ts amers. Le sĂ©chage est une Ă©tape cruciale qui demande beaucoup d’attention : ni trop humide ni trop sec avec une ventilation importante pour brasser les plants. Un sĂ©chage lent et uniforme sur 10 Ă  15 jours permet de dĂ©gazer la chlorophylle sans altĂ©rer le profil terpĂ©nique des fleurs (leur goĂ»t quoi). Chaque producteur a sa propre mĂ©thode, alors c’est le moment de laisser parler votre crĂ©ativitĂ© !

cbd

8/ Le débudage : dissocier pour mieux récolter !

Une fois les plants secs, il est temps de passer Ă  l’Ă©tape de dĂ©budage. Cette technique consiste Ă  retirer les fleurs des branches en deux gestes simples : d’abord dissocier les branches des pieds, puis dissocier les fleurs des branches. C’est une Ă©tape longue et qui nĂ©cessite plus de main d’Ĺ“uvre, mais elle est cruciale pour une rĂ©colte rĂ©ussie !

9/ La manucure : retirer les feuilles inutiles pour plus de goût !

Les fleurs rĂ©coltĂ©es ont encore des feuilles et des petites branches qu’il faut retirer pour avoir une fleur de qualitĂ©. Cette Ă©tape, appelĂ©e manucure ou trimming, permet de retirer les feuilles moins chargĂ©es en principes actifs (les trichomes et les parfums) pour ne garder que le meilleur. Il existe deux mĂ©thodes de manucure : Ă  la main ou avec une trimeuse. Nous, on utilise les deux mĂ©thodes pour un rĂ©sultat parfait ! D’abord un passage dans une trimeuse pour retirer les gros morceaux, puis une finition Ă  la main pour contrĂ´ler la qualitĂ© de chaque fleur.

CBD

10/ Le curing : le secret de la maturation parfaite

La dernière Ă©tape avant de savourer nos fleurs de cannabis CBD prĂ©fĂ©rĂ©es, c’est le curing. Imaginez-vous comme un grand sommelier qui vieillit son vin pour en faire ressortir toutes les saveurs. Et bien, c’est exactement la mĂŞme chose pour le cannabis CBD.

Le curing, c’est le processus de maturation des fleurs qui leur permet de rĂ©vĂ©ler leurs terpènes finaux. Pour rĂ©ussir un curing parfait, il faut prendre en compte l’humiditĂ© et la tempĂ©rature. C’est lĂ  que chaque producteur met son grain de sel pour obtenir une saveur unique Ă  ses fleurs.

En conclusion, la culture du cannabis CBD est un processus complexe qui nĂ©cessite une grande attention Ă  chaque Ă©tape. Chaque Ă©tape joue un rĂ´le crucial dans la qualitĂ© finale des fleurs et dans la maĂ®trise des taux de THC. Il est donc important de suivre chaque Ă©tape avec soin et de ne pas prendre de raccourcis. Les producteurs de cannabis CBD ont leurs propres mĂ©thodes et astuces pour obtenir les meilleurs rĂ©sultats, mais ils sont tous d’accord sur une chose : la qualitĂ© commence dès la germination. Alors, si vous ĂŞtes un passionnĂ© de la culture du cannabis CBD, prenez le temps de bien suivre chaque Ă©tape pour obtenir des fleurs de qualitĂ© exceptionnelle.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page