ActualitésScience & Etudes
A la Une

Des enfants épileptiques réagissent bien au CBD

D’ores et déjà, le cannabis et ses composants ont fait l’objet de polémiques. Pourtant, l’un d’entre eux se démarque spécifiquement. En fait, la molécule de CBD vient racheter la réputation de cette plante. Allant de l’industrie thérapeutique, cosmétique, voire alimentaire, il fait ses preuves de façon ahurissante. De son nom scientifique, cannabidiol, il possède des propriétés bénéfiques pour la santé de l’homme. D’ailleurs, des vertus sur les patients atteints d’épilepsie viennent d’être découvertes. Pour aborder ce sujet, les effets du CBD sur le corps seront énumérés. En passant par les caractéristiques de l’épilepsie. Pour enfin aborder l’action de cette substance sur cette pathologie et ses revers.

Introduction au CBD ou cannabidiol

Étymologiquement parlant, le terme CBD provient du mot cannabis. En fait, cette substance est issue d’une variété nommée Cannabis Sativa. Cette plante possède ainsi la plus haute teneur en cannabidiol. À l’opposé du THC, il n’induit en aucun cas d’effets psychotropes ou récréatifs. À proprement parler, sa consommation n’entraîne pas de sensations planantes. Par contre, il possède un panel de bienfait considérable. D’où il est prisé dans le domaine thérapeutique ou encore médicinal.

Même la communauté scientifique se trouve à se pencher sur son cas. Selon une série d’études sur ses actions, il ne serait pas toxique. Ainsi, il ne nuit pas à la santé de l’homme. Grâce à cette certitude, sa légalisation débute peu à peu dans certains pays. Mais ce n’est pas tout, il n’engendrerait également pas de dépendance. Il participe même à la lutte contre le tabagisme ou encore la toxicomanie de manière exemplaire.

Vertus connues du cannabidiol

Depuis sa découverte en 1944, les recherches axées sur ses performances n’ont cessé. Son extraction à l’aide du procédé de dioxyde de carbone vient faciliter la tâche des experts. Dès lors, les résultats affluent aux quatre coins du monde. Cependant, ils mènent tous à une même conclusion. Le CBD remplit alors les critères pour être considéré comme une molécule bienfaisante. Parmi les plus populaires, ses vertus sur la relaxation. En effet, le cannabidiol est réputé pour procurer une détente sans précédent. Agissant à la fois sur le corps et l’esprit, les sensations se propagent quelque temps après sa consommation. Ce qui amène les muscles à se relâcher, atténuant alors les tensions éventuelles. 

Pareillement, il conduit à un laisser-aller palpable. D’où il se considère comme une antistress efficace. Par ailleurs, une utilisation avant de dormir pourrait avantageusement affecter le sommeil. En réalité, celui-ci va faire endormir plus rapidement. Il réduirait ainsi les longs moments à compter les moutons, voire supprimerait cette routine. Mais encore, il allonge la durée du sommeil paradoxal. Connue pour apporter une sensation réparatrice, cette action va améliorer le quotidien de son consommateur.

À propos de l’épilepsie

L’épilepsie est un désordre d’ordre mental affectant l’activité des cellules nerveuses. Il se caractérise par des mouvements involontaires des membres. Ce qui conduit les patients à avoir des convulsions des mains ou encore des pieds de façon continuelle. Malheureusement, ces derniers n’ont aucun contrôle sur ces gestes. D’après les scientifiques, ce trouble serait dû à un traumatisme à la suite d’ une lésion cérébrale importante. De même, l’AVC ou arrêt vasculaire cérébral pourrait engendrer. Ce qui fait qu’il est probable de contracter cette pathologie. Selon les statistiques, 1 américain sur 26 serait susceptible d’être atteint au cours de sa vie.

Aussi, son origine peut venir de la génétique. Si un de vos proches parents l’a eue, il y a un risque pour les générations futures de l’attraper. Toutefois, l’avancée de la science a permis de l’identifier au plutôt à travers une série d’analyses. De plus, dès sa détection, il se traite par voie médicamenteuse ou alors par la chirurgie. Pour altérer les symptômes, les traitements varient grandement. Malgré cela, certains patients semblent être réfractaires aux cures qu’on leur prodigue.

Effets du cannabis sur l’épilepsie

En quête d’un traitement naturel efficient, le CBD apporte son aide. Grâce à ses actions sur les récepteurs endocannabinoïdes de l’homme, il agit sur le corps. En vérité, les mammifères sont particulièrement sensibles à la présence de cannabidiol dans le sang. De cette façon, les molécules de CBD provoquent une réaction endogène capable d’influencer son hôte. En s’accrochant sur ces récepteurs, leurs propriétés commencent à se répandre. Outre la relaxation et la bonne humeur, il induit également une détente nerveuse et une atténuation des douleurs. 

Comme l’épilepsie touche spécifiquement les nerfs, ce cannabinoïde va alors réduire les sensations de mal-être. En fait, il ne va pas guérir le patient de cette maladie, mais procurer son soutien dans les traitements. De plus, les convulsions se voient tempérées par la prise de CBD. Ainsi, les crises provoquées par l’épilepsie deviennent moins puissantes. À l’aide de maintes expériences, son efficacité se démontre de jour à jour. Effectivement, les malades qui ont utilisé le cannabidiol dans le cadre de leur traitement observent une nette amélioration de leur état.

Le CBD et le cas des enfants épileptiques

La prouesse des experts a donc permis une avancée majeure dans le traitement de l’épilepsie. Cependant, une horde de patients demeure réfractaire à certains d’entre eux. Autrement dit, les malades résistent aux innombrables soins qu’on leur offre. Pour ce faire, le CBD va alors y remédier en emmenant son lot de vertus. Avec des résultats concluants, il s’en sort haut la main. Mettant ainsi de côté la possibilité d’un prétendu effet placébo.

En effet, ce cas est constaté selon une étude menée en Israël. De ce fait, plus de la moitié des enfants atteints d’épilepsie ont réagi positivement à ce fameux traitement. Non seulement, les crises se sont atténuées en intensité, mais pas uniquement. En matière de fréquence, une réduction de ces convulsions dérangeantes s’observe. L’auteur dans Pediatric Neurology affirme alors : « Le cannabis artisanal enrichi en cannabidiol peut être un traitement à long terme efficace et sûr pour l’épilepsie réfractaire. »

L’essor du cannabis thérapeutique

Dans le monde, le cannabis à usage thérapeutique conquiert de plus en plus d’adeptes. Il s’agit du CBD ou alors plante de CBD. D’après son nom, il possède donc un pourcentage en cannabidiol remarquable. Au-delà des multiples avantages qu’il propose, les malades peuvent compter sur lui. Sa consommation ne relève donc plus d’un simple plaisir. Effectivement, il s’inscrit dans la liste des substances actives bénéfiques. D’où il est sollicité pour ses vertus analgésiques et anti-inflammatoires. Grâce à cette molécule, un médicament populaire voit le jour. Il s’agit ainsi de l’Epidiolex qu’on retrouve actuellement en pharmacie. 

Contenant du CBD à une dose modérée, il fut l’objet de controverses. Mais cela a bientôt changé puisque depuis 4 ans, la mise en circulation de ce dernier s’autorise en Amérique. Bien sûr, un contrôle s’exerce toujours sur ces produits à base de CBD, mais ils ne sont plus punis par la loi. D’où, il se prescrit en tant que traitement de cas d’épilepsie sérieux : le syndrome de Lennox-Gastauts et le syndrome de Dravet. En France, l’Epidiolex est tout aussi légal. Il est d’ailleurs le premier médicament de sa catégorie à être entièrement légalisé par les autorités locales.

Les éventuels effets secondaires du CBD

Bien que le CBD ne soit pas toxique, les risques liés à sa consommation ne sont pas nuls. Cela est entièrement dû à la présence de THC dans sa composition. En vrai, le CBD et son confrère sont indissociables. D’où, une quantité en THC peut se retrouver dans les produits à base de cannabidiol, en infimes portions. Cette particularité le rend donc interdit pour les mineurs. Or, le traitement d’épilepsie à base de cannabidiol s’effectue sur les enfants et les adultes à la fois. D’où, certains effets indésirables peuvent apparaître. Cela s’apparente toutefois à de désagréments mineurs tels que :

  • Les nausées
  • Des yeux rouges
  • Une bouche asséchée
  • La diarrhée
  • La fatigue

La mauvaise qualité du CBD employé y est également pour quelque chose. Pour éviter ce genre d’expérience, optez pour les produits à base de CBD issus d’une agriculture biologique. De cette façon, les composants seront plus purs. Veiller également à ce que le taux de THC contenu dans le produit ne dépasse pas les 0,3 % autorisés. Si vous êtes en quête d’un traitement à base de CBD, une automédication n’est pas recommandée. Pour plus de sûreté, l’avis d’un médecin traitant est vivement conseillé.

En étant issu d’une plante, le CBD suggère une alternative naturelle et saine à ses consommateurs. Désormais légal par la législation de l’Union européenne, il s’utilise pour des fins variées. Allié des moments de relaxation, de zénitude ou de plaisir tout simplement, il convient à toutes les situations. Même avant de dormir, il agit tel un somnifère, sans pour autant induire des effets secondaires. Dans le domaine thérapeutique, il accompagne les malades pendant leur traitement. Surtout avec ceux atteints de maladies chroniques, il s’avère efficace. Les patients d’épilepsie pourront donc espérer une amélioration de leur santé grâce à l’introduction de CBD dans le protocole de médication. De plus, ils pourront jouir d’une humeur positive et agréable pendant toute la durée de leur traitement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page