ActualitésLe monde du CBDLifestyle

Dry January : Le cannabis gagne du terrain

Le mois de janvier a apporté des changements significatifs dans le paysage du cannabis aux États-Unis, avec une tendance croissante d’abandon de l’alcool en faveur du cannabis récréatif. Les chiffres de vente indiquent une baisse historique des ventes d’alcool, stimulant ainsi que l’essor de l’industrie de la marijuana. Parallèlement, des développements promettent au niveau fédéral, notamment la recommandation de reclasser le cannabis par le ministère de la Santé et des Services sociaux, suscitent l’espoir d’une évolution future.

Le phénomène annuel du « Dry January », où de plus en plus de jeunes Américains choisissent de s’abstenir d’alcool pendant tout le mois de janvier, a eu des répercussions sur l’industrie des boissons alcoolisées. Les ventes de trois grandes chaînes d’alcool aux États-Unis ont connu leur plus forte baisse post-pandémique, incitant de nombreux adultes, particulièrement ceux entre 21 et 34 ans, à se tourner vers des alternatives comme le CBD et les produits à base de cannabis. Cette tendance a été particulièrement marquée dans des États préexistants du marché du cannabis, tels que l’Oregon et le Colorado.

Les conséquences sur le marché

En lieu et place de l’alcool, un pourcentage significatif d’adultes a opté pour le CBD ou les produits dérivés du cannabis. Matt Darin, PDG de Curaleaf Holdings, a souligné cette transition en rapportant une augmentation notable des achats de cannabis dans leurs dispensaires en raison de l’abstinence d’alcool enregistrée en janvier. Cette évolution souligne le potentiel de croissance de l’industrie du cannabis, notamment avec la hausse de la demande due aux changements de comportement de consommation.

cannabis

Vers une reclassification fédérale du cannabis

Le mois de janvier a également été marqué par des avancées dans le processus de reclassification du cannabis au niveau fédéral. Le ministère de la Santé et des Services sociaux a partagé des documents soutenant la recommandation de reclasser le cannabis en tant que substance de l’annexe III en vertu de la Loi sur les substances contrôlées. Le rapport reconnaît les avantages médicaux de la plante et mis en lumière sa relative inoffensivité par rapport à l’alcool. Malgré ces recommandations, la Drug Enforcement Agency (DEA) n’a pas encore pris de mesures concrètes, soulevant des interrogations sur les raisons de ce retard.

Blocage légal et contestation

En parallèle, les efforts de légalisation fédérale se heurtent à des obstacles juridiques. Des sociétés de cannabis ont intenté un procès contestataire affirmant l’inconstitutionnalité de la Loi sur les substances contrôlées, argumentant que son application entraîne la croissance des entreprises à l’échelle nationale. Le ministère de la Justice cherche à rejeter ce procès, mais cette contestation souligne la nécessité de l’industrie de lutter pour éliminer les entraves légales au niveau fédéral.

Populaire à la légalisation

Les résultats d’une récente enquête démontrent un soutien croissant Soutien à la légalisation fédérale du cannabis. Près de 60 % des électeurs ont exprimé le désir de voir le gouvernement fédéral légaliser le cannabis dans tous les États, avec 35 % d’entre eux soutenant fortement cette idée. Ces résultats transcendent les lignes politiques et les tranches d’âge, démontrant un consensus général en faveur de la fin de la prohibition du cannabis.

Alors que le mois de janvier a marqué un tournant significatif vers une acceptation plus large du cannabis, des défis persistants demeurent sur le chemin de la légalisation fédérale. Les recommandations du ministère de la Santé et des Services sociaux pour reclasser le cannabis et le soutien populaire croissant devraient inciter à une réflexion sérieuse. La contestation juridique en cours et les lenteurs administratives exigent une action continue de la part de l’industrie et des défenseurs du cannabis. L’avenir de la légalisation fédérale du cannabis reste un terrain à explorer avec espoir et détermination.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page