législation
A la Une

Est-il possible de devenir producteur de cannabidiol en France pour 2021 ?

Est-il possible de devenir producteur de cannabidiol en France pour 2021 ?

Le marché du CBD est en plein essor. Des centaines de nouveaux clients découvrent les bienfaits miraculeux de cette substance naturelle tous les jours sur le continent Européen. En France, au début de l’année 2021, la France compte entre 400 à 500 CBD shop selon le Syndicat Professionnel du Chanvre. La question de cultiver du CBD suscite alors un intérêt grandissant. Comment devenir agriculteur de cannabidiol ? Et quelles sont les conditions pour se positionner dans ce nouveau marché prometteur ?

des feuilles de chanvre fraîchement récoltées

Le marché du CBD : un secteur porteur d’avenir

Durant le premier semestre de l’année 2021, un nouveau décret autorise les agriculteurs français à récolter et à cultiver les fleurs de chanvre, mais sous certaines conditions. D’après le groupe Cap Chanvre, l’obstacle juridique concernant la légalisation de la production de fleur de cannabis devrait être levé au printemps prochain.

« La France prépare un décret qui va autoriser la culture de la fleur en 2021 » affirme cette société. Pour rappel, Cap Chanvre est un groupe qui réunit plusieurs acteurs œuvrant dans le cannabis.

Malgré la situation actuelle, le nombre de magasins qui vendent des produits à base de cannabidiol a doublé en deux ans seulement, selon le syndicat professionnel du secteur. Ce domaine d’activité est estimé entre 150 à 200 millions d’euros, mais devrait franchir la barre des 1 milliard d’euros d’ici 2023, d’après les professionnels du secteur. Par conséquent, ce domaine présente d’innombrables opportunités.

Cultiver du CBD en France 2021 : ce que dit la loi

Les parlementaires ont publié en février 2021, un rapport concernant l’assouplissement des règles imposées au secteur. Leurs demandes parlent en particulier de :

  • L’autorisation de la culture, de l’importation, de l’exportation et de l’utilisation de l’intégralité de la plante de chanvre à des fins commerciales et industrielles.
  • L’abolition du seuil de 0% de THC dans les produits finis. Mais, la mise en place d’un autre seuil compris entre 0.6 à 1% de THC pour les cultures de chanvre dans les territoires ultra-marins. Ces parties du globe bénéficient des meilleures conditions climatiques plus chaudes. Cela favorise la croissance du THC dans les plantes.

Pour ce qui est de la réglementation française, elle est à la fois complexe et contraire au droit européen d’après la Cour de Justice de l’Union Européenne en novembre 2020.

une culture de chanvre industrielle

Jusqu’à ce jour, les producteurs de chanvre sur 20 000 hectares en France récoltent uniquement la tige et les graines. Et le CBD vendu dans les boutiques françaises est importé depuis l’étranger. De plus, les graines et les fibres de chanvre doivent contenir moins de 0.2% de THC pour pouvoir être commercialisées. Et pour finir, les produits finis doivent être totalement dépourvus de cette molécule psychotrope.

Comment faire pousser des fleurs de CBD en France ?

Choisir le bon emplacement

Pour réussir à cultiver les fleurs de CBD, il est préférable de planter les chanvres dans un endroit ensoleillé. Cette plante aime la chaleur et la luminosité. Ainsi, le meilleur moment pour semer les graines c’est au printemps. Si vous voulez avoir des plantes en bonne santé, préparez bien le terrain en enlevant les mauvaises herbes et les graviers, s’il en a.  

Préparer la terre

Placez les graines dans une terre bien réchauffée dont la température ne chute pas en-dessous de 15°C de jour comme de nuit. Si besoin, vous pouvez ajouter du compost de qualité à la terre. Ensuite, aérez à l’aide d’une grelinette. Pour finir, aplatissez l’ensemble en utilisant un râteau. De cette manière, vous aurez un sol bien sain.

Semer les graines de chanvre

Pour semer les graines, vous avez le choix entre la volée ou en ligne. Mais, n’oubliez pas de recouvrir les graines avec une fine couche de terre. Et arrosez en pluie fine. Il faut s’armer de patience jusqu’à ce que les plantules apparaissent en surface. C’est uniquement à ce moment que vous pouvez les éclaircir à 20 cm. Contrairement aux plantes grasses, les plantes de chanvre requièrent un arrosage régulier et généreux durant toute la période de culture.

Les techniques pour devenir un producteur de CBD

Avant de devenir un producteur de CBD proprement dit, il existe certaines règles que vous devez assimiler.

Respecter le taux légal de THC

Si vous souhaitez cultiver du chanvre CBD en France, il faudra sélectionner les variétés autorisées. La liste officielle est inscrite dans l’article 2 de l’arrêté du 22 août 1990 et en application de l’article R.5132-86 du Code de la santé publique pour le cannabis et le chanvre. De cette manière, vous serez sûr et certain de ne pas planter une variété de chanvre avec un taux de THC supérieur à 0.2%

Adopter les bonnes méthodes de cultivation du chanvre

Pour cultiver du cannabis sativa L, il existe trois principales techniques. Il s’agit de la culture Outdoor, la culture Indoor et la culture Greenhouse.

Comme son nom l’indique, la culture Outdoor consiste à planter les graines de chanvre à l’extérieur. De cette manière, les végétaux pourront profiter d’un environnement naturel et s’accroître rapidement. L’unique inconvénient de cette méthode est que les intempéries et parasites peuvent détruire la récolte. Soyez donc très vigilant, si vous choisissez ce mode de cultivation.

En revanche, les méthodes Indoor et Greenhouse permettent d’éviter le problème cité ci-dessus. Pour la première, les plants de chanvre sont placés dans un gros hangars tandis que dans la deuxième, ils poussent dans des serres. Ce type d’environnement est facile à contrôler pour optimiser vos rendements. De plus, vous obtenez une meilleure qualité de CBD qui se vend à des prix élevés.

un plant de chanvre cultivé en pot

Suivre les démarches officielles pour avoir l’autorisation de produire

Dernière chose très importante avant de devenir officiellement un producteur de CBD. Il faut être en conformité avec la loi. Lorsque vous achetez vos graines de chanvre, dirigez-vous uniquement chez des organismes vérifiés et agréés tels que la Coopérative Centrale des Producteurs de Semence de Chanvre (CCPSC)

N’oubliez pas de déclarer le positionnement géographique de votre plantation pour éviter les embrouilles avec l’Etat. De même, révélez votre champ de plantation à la Fédération Nationale des Producteurs de Chanvre (Interchanvre) ainsi qu’à la gendarmerie.

En faisant toutes ses démarches à l’avance, vous serez prêt à fournir les preuves nécessaires en cas de contrôle sur la teneur en THC de votre culture.

Comment obtenir une licence pour planter du cannabis ?

Plusieurs entreprises à travers le monde se lancent dans la culture de cannabis. Et il y en a aussi qui ont commencé la production ces dernières années. Mais, si vous souhaitez devenir grossiste CBD officiel, il faut suivre certaines exigences.

Vous devez remplir de nombreuses demandes et cela implique des frais élevés. Malgré cet investissement onéreux, la production reste tout de même élevée. Au final, vous aurez une culture rentable en seulement 8 semaines.

Le capital initial pour se lancer dans la production de CBD

Pour produire du cannabis, il est recommandé d’avoir un capital initial de 200 000 €. Toutefois, ce prix n’inclut pas le coût d’obtention d’une licence pour planter du chanvre, la location de chambres, le salaire des employés et le transport. Dans la plupart des cas, d’autres options de financement sont envisageables : faire appel à des investisseurs et/ou à des capitaux privés.

Connaître les lois en vigueur dans le pays

N’oubliez pas de vérifier les paramètres juridiques de votre pays. Dans certains cas, les antécédents de l’entrepreneur et des employés doivent être évalués profondément. Bien entendu, ceux qui ont un casier judiciaire ne pourront jamais avoir l’autorisation de cultiver du cannabis.

Bien élaborer le plan d’affaire

Pour poursuivre un plan d’affaires, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs aspects. L’obtention d’une licence est une chose primordiale avant de commencer à planter les premières plantations. Il y a plusieurs documents à soumettre pour soutenir la production, la culture et la vente des produits.

Évaluer les différents types de licence

En outre, vous devez aussi définir le type de recadrage à développer. Les caractéristiques d’installation changent en fonction de ce critère. D’ailleurs, tous les futurs producteurs de cannabis doivent avoir le maximum de connaissance sur le processus de production des plantes de chanvre. Dans le cas contraire, demandez l’avis d’un professionnel.  

Généralement, les licences accordées pour la plantation de cannabis visent à :

  • production de produits dérivés
  • culture psychoactive
  • cannabis non psychoactif
  • production de semences

               




              

Pour conclure, même si les exigences législatives pour devenir cultivateur de chanvre sont encore rigoureuses, cette production est pour autant légale. Plusieurs producteurs de CBD décident donc de se spécialiser dans ce domaine en France. Toutefois, les fleurs de weed et les huiles à base de CBD sont importées des entreprises étrangères, car l’agriculture du cannabis Sativa L reste majoritairement dans un but industriel. Maintenant que vous êtes au courant de toutes les informations concernant la question : comment devenir agriculteur de cannabidiol ? Lancez-vous dans ce marché prometteur.  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page