Sport & Performance

Voici pourquoi tous les footballeurs devraient prendre du CBD

Depuis la nuit des temps, des guerriers utilisaient déjà le CBD pour décupler leurs performances et optimiser la récupération. La molécule revendique quelque 40 millions d’utilisateurs aux Etats-Unis et 1,3 million Outre-Manche. Rien d’étonnant si elle fait inéluctablement son entrée dans le monde du sport, et en particulier le Football. La Coupe du Monde 2018 (Russie) est d’ailleurs la première compétition majeure à l’intégrer. Une information qui éclipse d’emblée les polémiques qui lui ont été associées. On peut par exemple citer l’absence des Pays-Bas et de l’Italie, les allégations de triche durant les tirages de poules, ou encore les menaces proférées par les hooligans locaux.

Le foot dans l’ère du CBD

ballon de football au fond du filet

En janvier 2018, l’Agence Anti-Dopage a supprimé le CBD de la liste des substances interdites. Elle l’approuve désormais comme étant un supplément autorisé. La FIFA a été la première à en prendre acte, en autorisant des produits CBD durant la Coupe du monde russe. Ainsi, des footballeurs s’en seraient donnés à cœur joie durant la compétition. De même, le CBD est considéré comme « sûr » par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé).

Meilleur allié des footballeurs

Le CBD révèle effectivement toute son utilité dans le football. Ce sport de contact se révèle effectivement très exigeant physiquement et mentalement. Grâce ses propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques, le CBD permettront à coup sûr de soulager des douleurs articulaires et musculaires, comme les entorses. Ses vertus antiseptiques guériront d’éventuelles blessures à la suite de glissades sur le terrain.

De même, le cannabidiol aide les footballeurs à récupérer très rapidement après leurs sprints à répétition. Ils déploient des efforts considérables pour rester concentrés durant 90 minutes. Les propriétés apaisantes du CBD leur permettront une qualité de sommeil optimale. Reste à bien doser le cannabidiol, afin que l’on puisse profiter de ses pouvoirs anti-stress et anti-dépresseurs.

Enfin, on prête aussi à la molécule des propriétés neuro-protectrices. Une lueur d’espoir, dans la mesure où les footballeurs sont sujets à un risque élevé de développer une démence. Les recherches sur ce point restent néanmoins à leur balbutiement.

Quelle forme de CBD ?

Les footballeurs prennent du CBD sous diverses formes. Avant l’entraînement ou un match, l’huile CBD est la plus recommandée. Il suffit de mettre trois ou quatre gouttes sous la langue pour faire le plein d’énergie. On peut également s’en tenir à une infusion CBD, afin de booster ses performances.

De plus en plus de joueurs mises aussi sur les gélules CBD. Un type de produit auquel on attribue des vertus propices à l’équilibre intestinal. Il est ainsi recommandé tout au long d’une carrière de footballeur. Certains footballeurs tablent d’ailleurs sur une prise avec le café le matin.

Après les efforts, la tendance est aux crèmes CBD. Elles mettent les massages détentes dans une toute autre dimension. Rien de tel pour récupérer très vite, s’assurer une qualité de sommeil optimale, mais encore pour éviter les courbatures. Il est aussi possible d’appliquer des crèmes CBD sur des zones endolories, en vue d’un soulagement quasi-instantané.

Les sœurs Rapinoe, figures de proue du CBD Outre-Atlantique

Rapinoe CBD

Aux Etats-Unis, la NWSL (National Women’s Soccer League) n’a pas encore donné son aval quant à l’utilisation de CBD. Elle ne sanctionne toutefois pas les joueuses adeptes de la molécule. Parmi elles figurent les sœurs Rapinoe (Megan et Rachael). Les jumelles n’hésitent pas à faire la promotion du CBD, lors de leur coming out.

L’invincible Megan

Megan Rapinoe et cbd

Megan Rapinoe doit certainement sa brillante carrière de footballeuse au CBD. En effet, la molécule lui a été d’une grande aide pour gérer les douleurs, lors de ses blessures à répétition. La plus marquante a été la déchirure de son ACL gauche, au cours de sa deuxième année à l’Université de Portland. Rebelote l’année suivante, alors que Megan jouait son deuxième match. En 2015, après la Coupe du monde, elle a aussi été sujette à une déchirure du LCA au genou droit. Deux ans plus tard, elle a eu droit à une opération chirurgicale pour soigner une déchirure du ménisque gauche.

Megan Rapinoe table aussi sur le CBD pour récupérer rapidement :

« Quand je prends du CBD après un entraînement intensif, cela me détend plus facilement. Je sens aussi que cela améliore la qualité de mon sommeil ».

La Capitaine des USWNST (United States women’s national soccer team) s’amuse d’ailleurs à prodiguer sa formule bien-être secrète : Beaucoup d’eau + CBD + Sommeil. Elle affirme ne jamais voyager sans sa petite pochette de CBD. La molécule lui permettrait surtout de mieux se relaxer à bord d’un avion.

Rachael, fan de CBD

Rachael, sœur jumelle de Megan, est aussi convaincue des vertus thérapeutiques du CBD. Elle dit avoir été surprise par cette nouvelle facette du cannabis, quand d’autres joueuses lui en ont proposée. Malheureusement, son palmarès se résume en un seul un titre national avec l’équipe du Portland Pilots en 2005. Quatre interventions chirurgicales au genou ont eu raison de sa carrière.

Pour autant, Rachael n’a pas quitté le monde du foot : Elle continue d’ailleurs à faire la promotion du CBD auprès des équipes universitaires. En effet, elle est actuellement titulaire d’un diplôme de coach et consultante.

Zoom sur Mendi’s

Rachael Rapinoe a trouvé la meilleure manière de promouvoir le CBD. En effet, elle a créé Mendi, société spécialisée dans les produits à base de cannabidiol. Celle-ci a été lancée en 2019, durant la Coupe du monde féminine. Il faut dire que le succès est bel et bien au rendez-vous.

Mendi propose des produits CBD issu du chanvre, avec une faible teneur en THC. Rachael veut surtout en faire une marque phare, sur laquelle les footballeuses peuvent se fier. La société lie d’ailleurs des partenariats avec des équipes de premier plan, comme N.C. Courage et Royals d’Utah.

Du CBD au Birmingham City Football Club

cbd au Birmingham City Football Club

Le CBD jouit aussi d’un statut légal dans le Premier League (Championnat d’Angleterre de football). Ainsi, les jours de match, des boissons à base de cannabidiol font leur apparition. Elles sont conditionnées dans des cannettes de 250 ml, affichant un volume de CBD de 10 mg à large spectre.

Ces breuvages d’un genre nouveau sont estampillés Green Monkey CBD. Un groupe avec lequel les Blues (équipe de Chelsea) ont lié un partenariat. Le club se dit d’ailleurs « ravi » d’être un des premiers à le faire avec une marque de boissons au cannabidiol. Sir Dutton, directeur commercial de Chelsea déclare :

« En tant que club, nous cherchons toujours à innover et à créer des premières dans l’industrie grâce à notre programme de partenariats ».

Pour sa part, Green Monkey CBD a tenu à démentir toute allégation d’ordre médical concernant sa boisson CBD. Le groupe en fait la promotion en tant que breuvage de choix pour les amateurs et professionnels du football.

En conclusion, la Coupe du Monde 2018 a largement contribué à faire la promotion du CBD auprès du grand public. Rien d’étonnant puisqu’il s’agit de l’événement sportif suscitant le plus d’engouement au monde. A chaque édition, on lui prête plus d’un milliard de téléspectateurs. De même, la FIFA compte actuellement environ 275 millions de footballeurs licenciés. Bien entendu, la popularité du CBD ne peut être confinée au seul domaine du football. La ligue Nord américaine de basketball a par exemple emboité le pas à la FIFA. De même, la Ligue Professionnelle de Surf s’est récemment inscrite dans la tendance. Reste pour les athlètes à s’approvisionner auprès d’une marque ou entreprise CBD fiable. Le label octroyé par le BSCG (Banned Substances Control Group) constitue par exemple un garant de qualité et de pureté.

Bouton retour en haut de la page