Science & Etudes

CBD : bonne ou mauvaise idée pour la fertilité

Fonder une famille est sans aucun doute l’un des moments les plus excitants pour un couple. Mais en réalité, avoir un enfant n’est pas toujours le résultat dès un premier essai comme dans les films. La fertilité demande à ce que tout le corps soit en parfait équilibre. Le stress, la consommation de médicament, le manque de sommeil et l’âge sont des facteurs qui peuvent nuire à l’appareil reproducteur humain. Pour y remédier, plusieurs couples décident d’adopter des remèdes alternatifs pour augmenter leurs fertilités. Et le CBD peut jouer un rôle important sur la fécondité tant masculine que féminine.

Quel est le lien qui existe entre CBD et fertilité ?

Le CBD interagit avec le corps par le biais du système endocannabinoïde. Le SEC contrôle beaucoup de choses telles que l’appétit, l’humeur, le sommeil, l’inflammation, etc. Mais, il influence positivement la reproduction humaine. En cas de déséquilibre, tout le corps fonctionne anormalement. Heureusement, cette substance issue du cannabis sativa rééquilibre prodigieusement les hormones et les neurorécepteurs liés à la reproduction. Il s’agit notamment de l’anandamide et du 2-AG.

Sur la femme

En affectant ces deux neurotransmetteurs, la molécule de CBD favorise la grossesse ! C’est une bonne nouvelle pour les femmes ! Le principe est simple. Lorsque les différentes cannabinoïdes et autres substances dans la plante de chanvre interagissent entre eux, ces derniers renforcent leurs effets. Ces endocannabinoïdes coopèrent ensemble pour préparer l’ovule à la fécondation.

Pendant la grossesse, le pouvoir anti-inflammatoires et analgésiques du cannabidiol réduit les effets négatifs durant cette phase. Le CBD facilite et encourage le déroulement de la grossesse en maintenant la future maman en bonne santé. Ainsi, sa santé psychique et physique sera moins affectée pendant les 9 mois de changements.

des spermatozoïdes qui tentent de pénétrer l'ovule

Sur l’homme

Plusieurs études ont démontré les effets du CBD sur la fertilité masculine. Les chercheurs de l’Harvard T.H. Chan School of Public Health au Fertility Clinic au Massachusetts General Hospital ont collecté des échantillons de sperme provenant de 662 donneurs fumant du chanvre, âgé de 36 ans. En même temps, ils ont également prélevé des échantillons sanguins afin d’analyser le niveau d’hormones reproductives. Le résultat de ce test a vraiment surpris tout le monde.

En théorie, les fumeurs de cannabis devraient avoir des spermes de mauvaise qualité. Les patients affichaient une concentration élevée allant jusqu’à 62,7 millions de spermatozoïdes par millilitre. Ce taux dépasse largement la moyenne de 45, 4 millions de spermatozoïdes par millilitre de semence chez les hommes non drogués. 

Et la libido dans tout ça ?

La libido est motivée par 3 principaux éléments, à savoir : le niveau d’hormone, la fonction cérébrale et le comportement acquis. Cependant, le stress, les changements hormonaux ou encore l’état de santé en général peuvent entraîner sa chute. Une étude menée en 2017 a montré que la fréquence des relations sexuelles chez les hommes consommateurs de CBD est plus élevée que chez les non-fumeurs.

En ce qui concerne la libido féminine, les résultats sont plutôt positifs et encourageants. Une enquête en 2020 a pu évaluer le comportement des femmes sur la consommation de cannabis thérapeutique avant l’acte sexuel. La majorité des 373 participantes ont connu un désir sexuel élevé. Et la qualité des orgasmes a également changé. Les sujets féminins ont bénéficié d’une expérience unique en atteignant un orgasme satisfaisant.

un scientifique qui épluche des fleurs de CBD pour l'examiner dans son laboratoire

Choisir une huile de CBD de qualité

Après ces découvertes, vous vous demandez certainement comment choisir la meilleure huile de chanvre pour générer ces effets recherchés ? Il est préférable d’adopter des produits 100 % naturelles issus du cannabis sativa. Ces derniers stimulent mieux les récepteurs endocannabinoïdes du corps en entraînant la détente, la relaxation et le bien-être total.

Pour être sûr et certain d’avoir un produit sans risque pour la santé, vous devez aussi être attentif sur sa provenance. Normalement, il doit s’agir de plans de chanvre industriel cultivés sur le territoire européen. Les fleurs de CBD doivent contenir moins de 0,2 de THC pour être légales en France. Pour ce qui est des produits finis, ils doivent être dépourvus de traces de tétrahydrocannabinol.

Mode de consommation

Comme vous le savez déjà, l’huile de CBD peut être utilisée de différentes manières. Vous pouvez, par exemple, l’appliquer par voie externe en étalant une noisette sur la partie concernée. Ensuite, il faudra faire un massage pour que la substance puisse pénétrer en profondeur. Les bienfaits se déploient après quelques minutes.

A part l’application cutanée, le cannabidiol peut se consommer par voie orale. Dans ce cas, vous avez un large choix entre les gélules, les bonbons ou encore les capsules de CBD. Ceux qui n’aiment pas l’arrière-goût amer de cette plante préfèrent boire une infusion ou un café au CBD. Peu importe votre choix, vous obtiendrez les mêmes effets. Il n’y a rien à craindre !

Comment agit le CBD sur la contraception hormonale ?

Plusieurs personnes choisissent les méthodes de contraception hormonales classiques pour mieux contrôler le cycle de reproduction. Avec l’évolution de la technologie, l’interaction du CBD avec le foie pourrait avoir un impact positif sur la contraception à base d’œstrogènes. On vous explique.

Le cannabidiol empêche la contraception de fonctionner normalement, car le foie ne peut pas le décomposer. En réalité, cette substance ralenti l’action de l’enzyme CYP450 présent dans cet organe. Par conséquent, cela augmente les saignements intermenstruels et réduit l’efficacité des stérilets ou des pilules contraceptives.

Cependant, les experts ne sont pas encore vraiment sûrs de la quantité exacte de CBD à prendre pour constater ces effets énoncés ci-dessus. Par ailleurs, des preuves scientifiques mentionnent qu’il faudrait échelonner la prise de CBD et la contraception pour pouvoir réduire le risque que ce phénomène se produise. Ce laps de temps permet aux méthodes contraceptives de passer librement à travers le foie.

des méthodes contraceptives courantes

Les effets secondaire du CBD sur la fertilité humaine

Les cannabinoïdes naturels, en particulier le CBD, est un produit efficace qui peut remplacer les médicaments classiques. L’une de leurs fonctions est de coordonner la conception ainsi que la grossesse. Jusqu’ici, la manière dont les produits CBD régularisent les capacités de reproduction reste encore un mystère.

Certaines données scientifiques supposent que les fumeurs d’e-liquide fréquents présentent un taux de fécondité plus faible. Mais, des tests plus poussés veulent affirmer que cet effet reste quand même minime. Cet état d’infertilité peut être causé par la présence de THC que par le CBD.

En outre, la consommation régulière de marijuana pourrait également nuire aux personnes qui ont un système immunitaire faible. C’est le cas des patients atteints du VIH, par exemple. A l’inverse, le CBD ne provoque aucuns effets secondaires graves chez les victimes du SIDA.

Il faut noter que le cannabidiol disponible en France est moins fort que le cannabis indien, car il est extrait exclusivement du chanvre industriel. Or, cette variété contient moins de 0,3 % de THC. Dans ce cas, le CBD n’est pas un stupéfiant contrairement au cannabis classique. Toutefois, il détient un minimum d’effets psychoactifs.



Pour conclure, comme vous pouvez le constater, ces découvertes concernant le CBD et la fertilité sont soutenues par de nombreuses expériences et recherches. Mais, des études sont encore en cours et nécessaires pour obtenir une véritable conclusion. Et même si l’impact du système endocannabinoïde est reconnu sur les appareils reproductifs de l’être humain, les chercheurs confirment que les preuves manquent sur le CBD et la fonction sexuelle de l’homme et de la femme. Pour rester prudent et avant de suivre un traitement à base de cannabidiol, il vaut mieux en parler à un professionnel de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page