ActualitésCulture & plantation
A la Une

Guide complet sur la carence en bore dans les plantes de cannabis : Causes, symptômes, prévention et traitement

Dans le domaine de la culture du cannabis, l’utilisation de nutriments modernes conduit souvent à une croissance robuste des plantes. Cependant, même avec des pratiques optimales, des problèmes peuvent survenir, notamment la carence en bore. Cet article vise à fournir une exploration approfondie des carences en bore dans les plantes de cannabis.

Identifier une carence en bore

Le bore est un micronutriment vital pour toutes les plantes, contribuant à l’intégrité structurelle des parois cellulaires, aidant au maintien de l’intégrité de la membrane plasmique et soutenant diverses voies métaboliques. Comprendre comment identifier une carence en bore est crucial pour mettre en œuvre les bonnes mesures correctives.

Une fois absorbé par la plante, le bore reste fixé, expliquant pourquoi les symptômes de carence se manifestent principalement par de nouvelles pousses. Une carence en bore peut se traduire par divers symptômes, comme des taches sèches, grises ou brunes, souvent confondues avec une carence en calcium mais de plus grande taille. Les tiges peuvent devenir molles, en particulier chez le cannabis, affichant une couleur violette distinctive.

Impacts de la carence en bore sur les plants de cannabis

Une carence en bore peut avoir un impact significatif sur la santé globale des plantes de cannabis. Voici quelques résultats potentiels :

  •   Inhibition de la turgescence : Les plantes perdent leur vigueur, notamment observable dans la croissance dynamique du cannabis.
  •   Réduction de la fertilité : Moins de pollen est produit, ce qui entraîne une stérilité accrue. Les calices peuvent devenir sous-développés et présenter des symptômes tels que de petites taches brunes mortes.
  •   Croissance altérée : La croissance végétative et reproductrice peut être affectée, avec un arrêt général de la végétation et un ralentissement de la croissance des fleurs chez les mâles et les femelles.
  •   Mort des méristèmes : Les méristèmes, tissus contenant des cellules indifférenciées essentielles à la croissance des plantes, peuvent être endommagés ou tués.

Symptômes de carence en bore

Les carences en bore surviennent généralement lorsque les plantes sont sous-arrosées ou exposées à une faible humidité. Les symptômes incluent :

  •   Nouvelle croissance végétative tordue et brûlée, se développant lentement et finissant par mourir.
  •   Croissance latérale affaiblie, s’enroule et devient grise ou brune.
  •   Nouvelle croissance épaissie avec des pointes groupées plutôt qu’une extension normale.
  •   Perte de la capacité des petites feuilles à « rechercher la lumière ».
  •   Tiges de feuilles et de branches molles et ternes, virant parfois au violet.
  •   Ralentissement de la croissance des racines, mort éventuelle des racines principales et gonflement des racines secondaires, les rendant plus sensibles aux infections bactériennes et aux moisissures.
  •   De petites taches brunes entourées de tissus morts qui s’étendent sur toute la feuille, provoquant finalement son émiettement.
  •   Les tiges et branches principales semblent cassantes et fragiles.

Prévenir la carence en bore

Pour prévenir une carence en bore, suivez ces directives :

  •   Assurez-vous que les plantes ne sèchent pas trop fréquemment.
  •   Évitez l’apport excessif d’engrais pour éviter le blocage des nutriments.
  •   Maintenez l’humidité au-dessus de 25 % en utilisant un humidificateur ou un déshumidificateur intérieur si nécessaire.
  •   Utilisez toujours des nutriments spécifiques au cannabis avec la gamme d’éléments nécessaire.
  •   Les cultivateurs de sol devraient opter pour un sol complet et bien drainé.

Traiter la carence en bore

Dans les rares cas de carence en bore, suivez ces instructions :

  •   Appliquer un mélange de 1 cuillère à café d’acide borique pour 4 litres d’eau sur les plantes affectées. Les résultats peuvent être observés pendant la nuit.
  •   Lorsque les plantes montrent des réponses positives, rincez-les avec de l’eau propre ou un tonique au cannabis disponible dans le commerce, puis reprenez une supplémentation régulière en nutriments.

Il est essentiel de noter que le bore est présent dans la plupart des eaux du robinet. Les cultivateurs utilisant de l’eau hautement filtrée ou osmosée inverse sont plus exposés aux carences. Avant de remédier à une carence en bore, assurez-vous d’avoir testé la qualité de l’eau, le pH, l’EC ou le ppm pour exclure des causes similaires de carences dans les plants de cannabis. En abordant ces éléments fondamentaux, vous pouvez mieux identifier et rectifier les carences en bore pour une expérience de culture de cannabis florissante.

En conclusion, comprendre et traiter la carence en bore dans les plants de cannabis est essentiel pour maintenir une croissance optimale et prévenir une perte potentielle de rendement. En reconnaissant les symptômes, en mettant en œuvre des mesures préventives et en appliquant des traitements appropriés, les cultivateurs peuvent garantir que leurs plants de cannabis prospèrent tout au long de leur cycle de vie. N’oubliez pas qu’une approche holistique de la gestion des nutriments et des conditions environnementales est la clé d’une expérience de culture de cannabis réussie et abondante.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page