Science & Etudes

HHC: Qu’est-ce que c’est? Comment c’est fait?

Lorsqu’on parle de cannabis, les premiers cannabinoïdes qui nous viennent en tête sont le CBD et le THC. Pourtant, la plante contient plus de 120 autres cannabinoïdes, et le HHC en fait partie. Connaissez-vous cette molécule? Savez-vous comment elle est fabriquée? On vous livre tous les secrets de ce cannabinoïde méconnu dans cet article.  

Définition du HHC

 

Delta 8 Austin

Le HHC ou héxahydrocannabinol a été inventé en 1944 par le chimiste américain Roger Adams. C’est aussi lui qui a découvert les deux cannabinoïdes du cannabis les plus connus, à savoir le THC et le CBD. Pour obtenir du HHC, des molécules d’hydrogène sont ajoutées au THC. Ce procédé s’appelle hydrogénation. Il consiste à changer la formulation du 9-delta-THC, qui devient du héxahydrocannabinol. Par analogie, il est très similaire au THC, à la seule différence qu’il contient deux atomes de carbone en plus.

Méthodes de fabrication du HHC

Le HHC est présent en infime quantité dans la plante de cannabis. Cependant, la molécule qui nous intéresse n’est pas dérivée de la plante, mais fabriquée en laboratoire par processus d’hydrogénation. Même si la découverte du HHC ne date pas d’hier, il existe encore très peu d’informations sur ses effets et sur la législation, etc. Par exemple, les vrais détails concernant son mode de fabrication n’ont jamais été révélés au grand jour. En revanche, nous savons qu’il est fait à partir de cannabinoïdes naturels, principalement le CBD, et d’extraits de cannabis

Du CBD pour fabriquer le HHC

Le HHC est considéré comme un cannabinoïde de synthèse. Pour le fabriquer, le cannabidiol est d’abord extrait de la plante de chanvre, sous sa forme la plus pure, connue sous le nom d’isolat. Ensuite, on le mélange avec de l’hydrogène sous forme de gaz. Ce dernier va désunir les doubles liaisons de carbone, créant ainsi de l’HCO, une huile de cannabis riche en HHC ou HHCA (acide hexahydrocannabinolique). 

Afin d’accélérer le processus, les fabricants ont habituellement recours à des catalyseurs tels que les métaux lourds: iridium, platine, palladium … On peut ainsi dire que les méthodes utilisées sont loin d’être vertueuses pour la santé humaine et pour l’environnement. Richard Sams, directeur scientifique des laboratoires KCA ajoute même que les réactions chimiques qui se produisent présentent des risques d’explosion. 

Les différents types de HHC

Il faut savoir qu’il existe deux variantes d’HHC dans l’HCO. Il s’agit de :

  • L’HHC 9R, naturellement liés aux récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2
  • L’HHC 9S, qui contrairement à son homologue, n’a aucune affinité avec les récepteurs cannabinoïdes, à cause de sa structure chimique singulière. 

La puissance et les effets des produits contenant du HHC dépendent du ratio de HHC 9R et de HHC 9S qu’ils contiennent. On le trouve généralement dans les produits comme les cartouches de vape ou les bonbons gélifiés, vendus en boutiques spécialisées. Aux Etats Unis, l’héxahydrocannabinol est vendu librement, en ligne ou en boutiques physiques, sans norme ni certificat, et sans traçabilité. 

Les effets du HHC

A ce jour, les effets du HHC sur le corps et sur l’esprit sont encore inconnus. En effet, son arrivée sur le marché est tout récent, que la plupart des informations le concernant sont assez anecdotiques. Il faut donc regarder tout ce que vous lisez sur l’héxahydrocannabinol avec du recul.

Cependant, ce composé semble produire des effets qui se rapprochent de ceux du 8-Delta-THC, mais avec beaucoup moins de puissance. Pour obtenir les mêmes effets que le THC, il faudrait une dose très importante, d’autant plus que le 8-Delta-THC a une puissance inférieure au 9-Delta-THC.

Selon les fabricants de HHC, ce cannabinoïde est étroitement liés aux récepteurs CB1 et CB2, et cette association produit des effets que l’on retrouve chez le THC:

  • euphorie,
  • modification de l’humeur,
  • enivrement,
  • modification de la perception du monde réel,
  • plaisir sensoriel,…

La puissance du HHC

Le manque de recul scientifique concernant le composé HHC ne permet pas de déterminer sa puissance. Tout ce que nous pouvons affirmer, c’est que le cannabinoïde affecte les récepteurs cannabinoïdes, comme une clé ouvre un cadenas. De ce fait, il n’y aucune information disponible en termes de dosage adapté ni de sécurité dans le cadre d’une consommation. 

Les nombreuses contradictions dans les informations provenant de différentes sources ne permettent pas non plus d’avoir une idée précise sur la puissance du HHC. A titre d’exemple, certaines disent que l’héxahydrocannabinol a une puissance équivalente à 70 à 80% de celle du 9-delta-THC, soit 20 à 30% de plus que le 8-delta-THC. D’autres sources affirment pourtant que le HHC a une puissance inférieure à celle du 8-delta-THC, et qu’un dosage élevé est nécessaire pour qu’il soit aussi puissant que le THC. 

Ces contradictions sont probablement liées aux ratios de HHC 9R et HHC 9S contenus dans les produits au HHC. Pour rappel, le premier a plus d’affinités avec les récepteurs CB1 et CB2 que le second. Les produits à forte concentration en HHC 9S sont donc potentiellement plus puissants. 

Les similarités entre le HHC et le THC

Comme nous l’avons indiqué plus haut, le THC et le HHC se ressemblent beaucoup au niveau de leur structure chimique. La seule chose qui permet de les distinguer est que le HHC contient un atome d’ester, deux atomes de carbone en plus et une liaison carbone supplémentaire. On estime que c’est grâce à cette similarité avec le THC que le HHC peut se lier facilement aux récepteurs cannabinoïdes. C’est aussi probablement la raison pour laquelle il produit des effets proches de ceux du THC. 

Boston Hemp Inc, détaillant de produits au CBD, HHC et 8-delta-THC dans le Massachusetts, affirme que l’héxahydrocannabinol est plus stable que le THC, en raison de molécules supplémentaires qu’il contient. Selon eux, les produits au HHC sont plus résistants à la chaleur et à la lumière, optimisant la durée de conservation. 

HHC et loi

marijuana banned symbols with leaf

En France

Le HHC ne figure pas encore dans la liste des produits stupéfiants en France. En l’absence de régulation, on ne peut pas dire s’il est illégal ou autorisé par la loi. Pour l’heure, les produits au HHC sont vendus et consommés librement, jusqu’à ce que l’Etat décide d’instaurer un cadre légal qui en définit les contours. 

Néanmoins, les fabricants de ce cannabinoïde de synthèse ne tarissent pas d’éloge à son sujet et le vante même comme une alternative légale au THC. Rappelons que l’héxahydrocannabinol est naturellement présent en petite quantité dans le chanvre, notamment dans le pollen et dans les graines. Pour les acteurs de cette filière grandissante, le HHC est légal, car il s’agit d’une extraction naturelle dérivée du chanvre.

Aux Etats-Unis

Toutefois, la situation est plus compliquée qu’il n’y paraît. En effet, le cannabis est légiféré de différentes manières dans le monde entier. Aux Etats-Unis par exemple, le HHC est considéré comme un analogue du THC, et certains pensent qu’il est soumis à la loi fédérale sur les analogues. Dans ce cas, le HHC serait considéré comme une drogue de l’annexe 1, au même titre que le THC, et serait donc illégal. Selon James Stephens, scientifique spécialiste des cannabinoïdes, la substance aurait aussi plusieurs similarités avec les drogues synthétiques K2 et Spice. Pourtant, ces dernières étant également classées comme drogues de l’annexe 1 au même rang que le THC.

Dans l’Union Européenne

Il n’existe aucune loi régissant le cannabis en général dans l’UE. Aussi, de nombreux pays européens prévoient des exemptions à la loi pour les variétés de cannabis à faible taux de THC. L’avenir du HHC dans ces pays semble plus prometteur. 

Pour résumer, le HHC est à la fois un cannabinoïde présent dans la fleur de chanvre et un cannabinoïde de synthèse fabriqué par hydrogénation du CBD. Les méthodes de fabrication restent encore une zone d’ombre dans la sphère du cannabis. Néanmoins, nous savons que sa structure moléculaire est très similaire à celle du THC. Pour les effets, aucune étude ne permet d’affirmer quelles sont ses conséquences sur le corps et sur le mental. Tout n’est que spéculation, notamment le fait que ses effets sont proches de ceux du THC. Côté législation, aucun cadre légal ne régit la vente ni la consommation du HHC en France, pour l’instant. Raison de plus pour profiter des produits HHC en toute liberté, sans peur des représailles. 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page