ActualitésInterviews

High Five CBD: faire connaître le CBD avant tout

Le marché du CBD continue son essor malgré les nombreuses tentatives du gouvernement de lui mettre des bâtons dans les roues. High Five fait partie de ces boutiques fraîchement arrivées sur le marché malgré la crise. Une initiative guidée par l’amour du produit. Rencontre avec Axel, co-founder de la boutique.

Un début de carrière plein de découvertes

J’ai d’abord fait une école de commerce à Paris, à l’ESCP. J’ai surtout étudié la stratégie d’entreprise et le marketing. Peu après mes études, j’ai travaillé pendant six mois chez l’Oréal en tant que Business Analyst pour la division Luxe.

Mais l’envie de voir de nouveaux horizons a pris le dessus et j’ai rejoint le cabinet de conseil en stratégie Kéa & Partners qui œuvrait en Afrique. Le fraîchement nommé Consultant en stratégie que j’étais s’est donc envolé pour l’Afrique. Je faisais des allers-retours entre le Maroc et la Côte d’Afrique au gré de mes missions. Pendant ces sept mois, j’ai vécu à Casablanca. J’ai particulièrement adoré la vie là-bas et en plus, j’ai trouvé mes missions et mon séjour très enrichissants.

Lorsque je suis rentré, ma conjointe et moi, on a décidé de nous lancer sur le marché du CBD et d’ouvrir High Five CBD.

Le CBD, un marché florissant

Ma conjointe et moi connaissons le CBD depuis pas mal de temps. Nous le suivons de très près depuis qu’il a été légalisé en France. Pendant que je finissais mes études, j’en avais beaucoup entendu parler autour de moi. C’était un débat qui revenait sans cesse dans ma famille. Et pendant le premier confinement, j’ai un peu cogité là-dessus et j’ai donc décidé de baser mon mémoire de fin d’études sur le marché du CBD.  

Et au fur et à mesure que je rédigeais, je me rendais compte que c’était un marché qui offrait encore pas mal d’opportunités. Pendant le deuxième confinement, ma conjointe et moi, on s’est dit que c’était le moment ou jamais d’entreprendre. Et pourquoi pas sur ce marché si florissant qu’est celui du CBD.

La naissance de High Five CBD

Ma conjointe et moi sommes des consommateurs de CBD depuis pas mal d’années. Nous prenons de l’huile notamment pour nous aider à mieux dormir. Et jusqu’ici, ça nous aide beaucoup. Ça ne veut pas dire que nous en prenons régulièrement, nous n’en prenons que lorsque nous avons besoin d’un petit reboost. Donc, nous croyons dur comme fer aux vertus thérapeutiques  de ce produit. Je crois vraiment que c’est un produit qui marche, qui est naturel etc. Si nous nous sommes lancés dans le marché du CBD, c’est surtout parce qu’on voulait faire connaître le produit, lui donner toute la reconnaissance qu’il mérite.

On ne peut que constater qu’entre il y a un an et aujourd’hui, les connaissances sur le CBD ont beaucoup évolué. On voit qu’il y a de plus en plus d’articles de presse qui en parlent. J’irais même jusqu’à dire que c’est un sujet à la mode en ce moment. Mais bon, c’était plus par amour du produit et par souci de vouloir proposer une offre de qualité en accord avec nos valeurs.

Ma conjointe et moi avons créé notre société fin décembre 2020. On a ouvert notre première boutique en janvier 2021. Depuis, on a 3 autres nouvelles boutiques ouvertes et un autre en cours d’ouverture courant novembre. On a encore d’autres projets et nous comptons ouvrir d’autres boutiques plus tard.

Législation, marché du CBD, encore flou en France

La législation française sur le CBD a été très floue pendant plusieurs années. Aujourd’hui, je sais qu’il y des projets et des décrets autour du CBD. Et on sait que même si l’Etat veut mettre son grain de sel là-dedans, il est déjà trop tard pour contrebalancer le marché. Mais le fait que la fleur reste interdite n’est pas une fin pour le CBD. Il faut juste rester en alerte et penser à d’autres solutions que les fleurs et ses dérivés.

Eh oui, le fait qu’il y ait des projets de durcissements dans le contexte législatif nous permet de réfléchir à d’autres marchés qui sont encore peu exploités comme les huiles, les cosmétiques, les produits pour les animaux. On ne peut pas imaginer le potentiel énorme du cannabidiol.

Ce durcissement de la législation autour du CBD représente un risque certes, mais dans chaque crise il faut y voir une opportunité. Il s’agit de réfléchir à des solutions si jamais le décret ne passe pas.  Il faut y voir une opportunité de se diversifier  et de proposer une offre plus complète aux clients. Et c’est ce que nous faisons avec High Five CBD. 

Mais bon, il faut avouer que le marché aujourd’hui est encore flou, on ne sait pas ce qu’il va advenir. Et on ne va pas se mentir, c’est un peu stressant pour les entrepreneurs. Rires. Mais bon, c’est le jeu. On savait qu’on se lançait sur un marché qui est nouveau et pas encore structuré donc…. On verra comment ça se passera pour l’avenir.

Le manque d’informations, le plus grand obstacle au développement du CBD

Cette mauvaise publicité est surtout due à un manque d’informations vis-à-vis du produit. Comme le CBD vient aussi du chanvre, il y a tout de suite  un amalgame qui se fait vis-à-vis du cannabis récréatif bourré de THC. Pourtant, il ne suffit que de quelques recherches pour se rendre compte que ce n’est pas la même chose. Les vertus ne sont pas les mêmes, les effets ne sont pas les mêmes. Et je pense aussi que les gens aiment se vautrer dans cette ignorance. Ça peut paraître dur mais il y a aussi un grand manque de curiosité derrière tout ça. Le fait que l’OMS considère le CBD comme une molécule thérapeutique alors que le THC reste une drogue devrait pourtant titiller un peu la curiosité, comme ça a été le cas pour nous. Mais malheureusement, peu de gens prennent le temps d’approfondir la question.

Se renseigner, la clé de tout

Je dirais aux gens que le mieux c’est de se renseigner sur internet, ou d’aller dans des boutiques spécialisés. Si le fait que les fleurs soient interdites vous pose problème, il y a énormément de façons de consommer du CBD. Il ne faut pas oublier qu’il y a aussi les huiles sublinguales qui sont très efficaces.  Il y a aussi les produits cosmétiques qui ont de nombreux bienfaits pour la peau. Il y aussi les e-liquides ou les infusions. Je pense qu’il faut vraiment sortir de ce cliché que le CBD est un produit à fumer.

Et ce manque d’informations se voit lorsque quelqu’un entre dans une boutique de CBD, sans vraiment savoir ce que c’est. Ils viennent en gardant dans la tête que le CBD, ça reste de l’herbe. Après avoir eu toutes les informations nécessaires, ils ressortent finalement avec une huile de CBD ou une e-liquide.

Pour participer (même si on est conscients que notre contribution est minime dans cette guerre),  on a expressément mis beaucoup d’articles sur le CBD sur notre blog. On essaie à travers de nos écrits,  d’informer les gens sur les véritables effets de cette molécule et de répondre aux questions que nombreux se posent. Et les quelques informations qu’ils vont trouver vont allumer la flamme de la curiosité qui va les pousser à essayer cette molécule novatrice.

se renseigner sur le CBD

High Five CBD : éduquer les gens sur le CBD avant tout

Avant de nous lancer,  on a d’abord fait une grosse étude du marché. A la fin, on s’est dit qu’on ne voulait pas être une société qui vend des produits à fumer. On se veut être une société qui prône le bien-être procuré par cette molécule.  Et c’est ça qu’on veut diffuser à travers notre charte graphique dans nos boutiques. On veut que les gens se sentent bien en franchissant nos portes et ne pas avoir l’impression d’entrer dans un magasin d’herbe.

Mais on ne perd pas de vue le côté commercial pour autant. On veut être concurrentiels en proposant des produits au meilleur prix. Et tous nos produits répondent aux normes législatives en place. Je précise, qu’on fait nos propres huiles qui sont produites en laboratoire puisque nous travaillons de près avec un laboratoire. C’est pour ça qu’on arrive à produire des huiles de très bonne qualité, sans doute parmi les meilleures du marché.  En gros, on cherche à promouvoir la qualité à prix raisonnable.

Mais pourquoi l’huile ? Parce que pour nous, ça reste le meilleur moyen de consommer du CBD. Eh oui, ça agit vite puisque le CBD est directement absorbé par les muqueuses sublinguales et atteint vite la circulation sanguine. En plus, la biodisponibilité reste intéressante puisqu’elle est de 12 à 35% contre 4 à 20% pour le CBD pris par ingestion. Mais bon, ça dépend des envies et des besoins de chacun donc il est un peu difficile de se prononcer.

Le mot de la fin 

N’hésitez pas à vous renseigner sur la molécule et ses bienfaits pour ne pas vous laisser influencer. Si besoin, prenez le temps de visiter une de nos boutiques ou sur le site internet sur lequel on a rédigé pas mal d’articles pour trouver le produit qui vous correspondra le mieux et bénéficier de conseils personnalisés. 

Retrouvez toutes les boutiques High Five CBD au:

– 5 Rue Fougassière, 83000 Toulon
– 9 Rue du Pin Doré, 53000 Laval
-12 Rue de la République, 30500 Saint-Ambroix
-26 Rue Gabriel Péri, 83210 Solliès-Pont
-45 Rue d’Avéjan, 30100 Alès

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page