Le monde du CBDLifestyle

Le match des huiles : Cannabis vs CBD, qui l’emporte ?

Dans notre société, l’utilisation du cannabis et du CBD est souvent associée à la consommation de drogue. Ainsi, il n’est pas rare que les termes « huile de cannabis » et « huile CBD » soient perçus comme synonymes, sans que l’on sache réellement faire la distinction entre les deux. Pourtant, même si ces deux produits sont issus de la même plante, leurs effets et leurs utilisations sont bien différents. Dans cet article, nous allons donc vous aider à y voir plus clair et à comprendre les nuances entre huile de cannabis et huile CBD.

Alors comme ça, vous vous demandez quelles sont les différences entre le cannabis et le CBD ? Eh bien, vous êtes au bon endroit !

Tout d’abord, qu’est-ce que le cannabis ? 

Aussi connu sous le nom de chanvre, chanvre indien ou encore marijuana, c’est une plante millénaire originaire d’Asie. Elle contient des cannabinoïdes, notamment le THC, qui est la molécule psychoactive et illégale dans la plupart des pays.

Mais il y a deux types de cannabis : 

  • le cannabis médical, utilisé à des fins thérapeutiques, et le cannabis récréatif, utilisé pour se détendre et avoir des sensations de bien-être. Le cannabis médical est produit par des groupes privés liés à l’industrie pharmaceutique, et est strictement encadré par l’Etat. Par exemple, en Israël, le cannabis médical est un véritable succès sur le plan social, économique et sanitaire.
  • En revanche, le cannabis récréatif, aussi appelé « marijuana », est vendu sous le manteau et est impossible à garantir en termes de concentration, de qualité et d’origine. Les fleurs de la plante de cannabis, qui contiennent le plus de THC (jusqu’à 25%), sont principalement utilisées.

Maintenant que vous êtes incollables sur le cannabis, on peut passer à la suite : quelles sont les différences entre le cannabis et le CBD ? On vous explique tout dans la suite de l’article !

huile

Saviez-vous que le cannabis est strictement interdit en France pour tout usage, que ce soit médical ou récréatif ? Oui oui, vous avez bien entendu ! L’usage, la possession, la revente et la production de cannabis sont des pratiques interdites en France et passibles de sérieuses sanctions. Mais ne vous inquiétez pas, la France suit le mouvement et tente enfin une « expérimentation » du cannabis médical, dix ans après ses voisins européens.

Le cannabis est une plante complexe composée de plus d’une centaine d’éléments, parmi lesquels figurent les phytocannabinoïdes, c’est-à-dire les cannabinoïdes naturellement présents dans la plante. Parmi les cannabinoïdes les plus connus, on retrouve le THC (tétrahydrocannabinol) et le CBD (cannabidiol). Une fois dans notre organisme, les cannabinoïdes du cannabis vont mimer l’action de nos endocannabinoïdes, qui sont des cannabinoïdes endogènes, déjà présents dans notre organisme. Et hop, cela va entraîner une multitude de réactions biologiques, car nous avons dans notre système des récepteurs qui nous permettent d’interagir directement avec tous les composants du cannabis : c’est notre fameux système endocannabinoïde !

Le CBD, ce super-héros venu du cannabis !

Le cannabidiol (CBD) est en train de se faire une place de choix dans la recherche médicale. Et pour cause, ce cannabinoïde non-psychoactif est de plus en plus considéré comme une véritable révolution pour le traitement de certaines maladies que la médecine classique peine à soigner. Et le top du top, c’est que contrairement à son frère le THC, le CBD n’est pas interdit en France ni en Europe et ne provoque pas de sensation d’euphorie ni d’accoutumance !

Les effets du CBD sont nombreux, parfois méconnus et parfois contraires selon le dosage. Selon les témoignages et études scientifiques, il aurait des propriétés relaxantes et anti-inflammatoires indéniables. En bref, c’est un super-héros aux pouvoirs multiples !

Le CBD peut être consommé de différentes manières, mais attention, toutes les formes ne se valent pas. Si l’huile à laisser sous la langue est le dérivé le plus connu et le plus efficace en termes d’effets, il est également possible de le boire sous forme de boisson ou d’infusion. Néanmoins, il faut savoir que les propriétés du CBD sont encore assez méconnues et que de nombreuses études sont nécessaires pour comprendre ses mécanismes d’action sur de nombreuses pathologies.

Le CBD n’est finalement qu’un composant du cannabis, mais il fait le buzz aux États-Unis et en France. Toutefois, il ne faut pas le confondre avec l’huile de cannabis qui, elle, contient du THC. Alors si vous voulez profiter des bienfaits du CBD, choisissez bien votre produit et faites le point sur ses effets réels ! »

Huile de cannabis vs huile CBD : quelles sont les différences ?

L’huile de cannabis, aussi connue sous le nom d’huile au THC, est fabriquée à partir d’une plante de cannabis concentrée en THC. Attention, ça veut dire qu’elle contient une forte concentration en THC. Le THC a été cliniquement prouvé pour avoir des propriétés thérapeutiques intéressantes, notamment antalgiques, anti-inflammatoires, relaxantes, antiémétiques… Bref, il a plein de vertus !

En revanche, l’huile de CBD est extraite d’une plante de cannabis concentrée en CBD, un cannabinoïde non psychoactif. Pas d’effet planant donc, mais des propriétés thérapeutiques relaxantes et anti-inflammatoires. Elle est utilisée par de nombreuses personnes pour lutter contre l’anxiété, les douleurs neuropathiques ou encore le diabète.

Pour fabriquer l’huile de cannabis, on utilise les fleurs de la plante. Différents procédés d’extraction existent, comme l’extraction au CO2, à l’éthanol ou le procédé d’extraction R.S.O (Rick Simpson Oil). En revanche, l’huile de CBD peut être obtenue à partir de différentes parties de la plante, comme les fleurs, les feuilles ou les tiges.

huile

Toutes les astuces pour extraire l’huile de cannabis

Vous vous demandez comment extraire de l’huile de cannabis ? Pas de panique, nous sommes là pour tout vous expliquer en détail.

La technique supercritique au CO2

Les producteurs d’huile de cannabis ont trouvé une astuce super propre et saine pour extraire l’huile de la plante. Il s’agit de la technique supercritique au CO2. En gros, on réchauffe et on pressurise le CO2 jusqu’à ce qu’il soit dans un état mi-liquide, mi-gazeux, et on s’en sert pour extraire l’huile du cannabis. Cette technique est vraiment top parce qu’elle ne nécessite pas de solvant et préserve les éléments naturellement présents dans la plante. Cependant, il faut faire attention à la température, car les terpènes peuvent en prendre un coup.

L’extraction à base d’éthanol

Il est également possible d’extraire de l’huile de cannabis en utilisant de l’éthanol. Pour ça, on plonge les fleurs de cannabis dans de l’éthanol pour en récupérer l’extrait. Ensuite, on chauffe l’extrait pour évaporer l’alcool et ne garder que les éléments végétaux. C’est assez simple, mais il y a un risque de résidu d’éthanol dans l’huile de cannabis.

L’huile de cannabis R.S.O (Rick Simpson Oil) 

Pour finir, on ne peut pas parler d’huile de cannabis sans parler de l’huile de cannabis R.S.O, créée par Rick Simpson. Atteint d’un cancer de la peau, il a décidé de créer sa propre huile de cannabis et de l’utiliser comme traitement pour faire reculer la prolifération de ses cellules cancéreuses. Sa recette a connu un succès fou et est désormais connue dans le monde entier sous le nom d’huile de cannabis R.S.O. Si vous cherchez un traitement alternatif, c’est peut-être une piste à explorer !

Rick Simpson : l’homme ordinaire qui a vaincu le cancer grâce au cannabis

Rick Simpson, né au Canada en 1949, est un homme ordinaire qui a vécu une expérience extraordinaire. Après avoir été exposé à de l’amiante dans les années 90, il a subi des lésions crâniennes et des douleurs chroniques. À la recherche d’une solution, il a découvert les propriétés thérapeutiques du cannabis en regardant la télévision. Malheureusement, les médecins ont refusé de lui prescrire du cannabis médical.

C’est alors qu’il a décidé de prendre les choses en main et de cultiver ses propres plants de cannabis pour en extraire de l’huile. Il a commencé à consommer de petites doses d’huile de cannabis et a constaté une amélioration rapide de son état général. En 2003, il a découvert qu’il avait un cancer de la peau et a commencé à appliquer l’huile directement sur les tumeurs.

L’histoire de l’huile de cannabis RSO

La légende raconte que les tumeurs ont disparu en quatre jours seulement, bien que le processus ait probablement duré plus longtemps en réalité. Rick Simpson a partagé son expérience avec le monde entier, organisant des conférences et racontant son histoire incroyable.

C’est ainsi que l’huile de cannabis qu’il a utilisée est devenue célèbre sous le nom d’huile de cannabis RSO (Rick Simpson Oil). Cette huile est extraite à partir de plants de cannabis et est souvent utilisée pour traiter les symptômes de maladies telles que le cancer, l’épilepsie et la sclérose en plaques.

Bien que certains sceptiques contestent les avantages de l’huile de cannabis, de nombreuses personnes ont trouvé un soulagement significatif de leurs symptômes grâce à cette méthode. Le combat de Rick Simpson contre le cancer est un exemple inspirant de l’importance de la recherche continue sur les bienfaits du cannabis médical.

huile

Fabriquer son huile RSO : un défi à la hauteur de vos compétences?

Avez-vous déjà entendu parler de l’huile de Rick Simpson ? Cette fameuse huile est en réalité une teinture de cannabis très concentrée en THC. Et si vous avez envie de vous lancer dans la fabrication de votre propre huile RSO, sachez que cela requiert un peu de matériel, de la patience, et surtout une certaine expertise en la matière. Ne jouez pas aux apprentis sorciers sans savoir ce que vous faites !

Préparation de l’huile RSO : les étapes à suivre

La première étape pour réaliser l’huile RSO est de disposer de têtes de cannabis. Une fois que vous les avez, vous devez les émietter et les mélanger dans un saladier avec de l’alcool fort. L’alcool va permettre de détacher la résine et les cannabinoïdes de la plante. Ensuite, vous devez filtrer le mélange à l’aide d’un torchon ou d’un filtre à café, plusieurs fois de suite. Une fois que cela est fait, vous pouvez mettre le mélange dans un pot que vous allez chauffer dans un autocuiseur pour riz.

Attention danger !

C’est à ce moment-là que les choses peuvent se corser. En effet, la décarboxylation est une étape dangereuse à réaliser chez soi. L’alcool utilisé est inflammable et les vapeurs peuvent s’embraser facilement. Pour éviter tout risque d’incendie, nous vous recommandons de travailler dans un endroit bien aéré, d’ouvrir une fenêtre et de placer un ventilateur à côté de l’autocuiseur. La température de chauffe ne doit pas dépasser les 120°C, sinon l’ensemble des cannabinoïdes risque de s’évaporer.

Est-ce légal en France ?

Malheureusement, la réponse est non. En France, la consommation d’huile de cannabis est illégale et peut entraîner des poursuites pénales. En effet, le THC est considéré comme une substance stupéfiante et est donc interdit. Si votre huile de cannabis dépasse les 0.2% de THC, elle sera également considérée comme un produit stupéfiant. Par conséquent, nous vous invitons à ne pas chercher à vous procurer ou à produire de l’huile de cannabis en France.

Alors, prêt à relever le défi de fabriquer votre propre huile RSO ? Si oui, n’oubliez pas de faire preuve de prudence et de bien vous informer sur les risques et la réglementation en vigueur dans votre pays.

L’huile CBD, c’est quoi exactement ?

Eh bien, le CBD est le deuxième cannabinoïde le plus présent dans le chanvre et le cannabis, juste après le fameux THC. Contrairement au THC, le CBD est non psychoactif et est en vente libre en tant que complément alimentaire.

huile

Les différences entre l’huile de CBD et l’huile de cannabis

Je sais que pour certaines personnes, il est difficile de faire la différence entre le CBD et le THC. Mais sachez que ces deux molécules sont très différentes ! Le THC, présent dans les huiles de cannabis, est strictement interdit en France et est considéré comme un produit stupéfiant. Il agit sur les zones de récompense du cerveau et peut provoquer des effets secondaires indésirables tels que des vertiges, des somnolences, des baisses de tension, etc.

En revanche, les huiles de CBD ne sont pas psychoactives et leur taux de THC est très faible, voire inexistant. Elles ont des effets intéressants sur différentes fonctions biologiques telles que l’appétit, le sommeil, etc. Le CBD permet également de soulager certains symptômes sans aucun risque toxique et sans risque d’accoutumance. En comparaison avec l’huile au THC, les effets secondaires adverses possibles avec l’huile CBD sont bien moins importants.

Les multiples bienfaits de l’huile de CBD

Si vous cherchez un remède naturel polyvalent, l’huile de CBD pourrait être la solution. Cette huile non-psychoactive peut être utilisée par tous, y compris les enfants et les animaux, grâce à ses nombreux bienfaits pour la santé.

L’huile de CBD agit sur le système endocannabinoïde de notre corps, ce qui peut aider à soulager les symptômes de diverses pathologies, telles que le stress, l’hyperactivité, l’épilepsie, les spasmes musculaires, les maladies auto-immunes, les troubles du sommeil et bien d’autres encore. Et contrairement à certains médicaments, elle ne présente aucun risque d’intoxication ni de dépendance physique.

Les limites de l’huile de CBD

Bien que les avantages de l’huile de CBD soient nombreux, il reste encore beaucoup à apprendre sur cette molécule. En France, ses propriétés ne sont pas encore reconnues officiellement et elle n’est pas remboursée par la sécurité sociale. De plus, il n’existe pas de posologie établie pour chaque pathologie, ce qui peut rendre son utilisation un peu complexe.

Les bénéfices du THC et du CBD : qu’en est-il ?

Alors, l’huile de CBD, qu’est-ce que ça a de si génial ? Et bien, pour commencer, elle est 100% naturelle et ne contient pas de THC, ce qui signifie qu’elle convient parfaitement aux enfants, aux adultes et même aux animaux de compagnie. En plus de cela, elle active le système endocannabinoïde de notre corps, qui régule plusieurs fonctions telles que la douleur, le stress et le sommeil.

L’huile de CBD peut également avoir des effets bénéfiques sur divers symptômes liés à des conditions comme le stress, l’hyperactivité, l’épilepsie, les spasmes musculaires, les maladies auto-immunes, les troubles du sommeil, et bien d’autres encore. Et le meilleur dans tout ça, c’est qu’elle n’entraîne pas de risque d’intoxication ni de dépendance physique, car elle ne joue pas sur le système de récompense de notre cerveau.

Mais attendez, ne négligeons pas les avantages du THC ! En effet, dans certains cas, le THC peut être plus efficace que le CBD pour soulager la douleur, l’insomnie et d’autres symptômes chroniques. Des chercheurs de l’Université de Mexico ont même confirmé en 2019 que le Tétrahydrocannabinol serait plus adapté pour certains symptômes liés aux insomnies et aux douleurs chroniques que le CBD.

Toutefois, il est important de souligner que les huiles de cannabis à forte concentration de THC sont considérées comme des produits stupéfiants en France, et présentent des effets secondaires indésirables tels que la perte de mémoire et l’accélération du rythme cardiaque.

En conclusion, les huiles de CBD sont plus polyvalentes et s’adressent à tous, que ce soit pour un usage thérapeutique ou pour améliorer son bien-être. Elles ne présentent aucun effet secondaire indésirable et sont parfaitement légales. Alors, si vous cherchez une alternative naturelle pour réguler votre stress et améliorer votre sommeil, pourquoi ne pas essayer l’huile de CBD ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page