Science & Etudes
A la Une

Huile de CBD : une relation thérapeutique avec l’autisme ? 

L’huile de CBD a élargi son champ d’action ces dernières années. Représentant déjà une solution très plébiscitée en matière d’antidouleur, d’antistress et de somnifère naturels, celle-ci se retrouve aujourd’hui au centre de nombreuses recherches scientifiques pour soulager les symptômes de différentes pathologies. Dernièrement, un groupe de chercheurs canadiens se sont notamment penchés sur ses actions potentielles chez un patient atteint de troubles du spectre autistique. Les résultats sont plus qu’encourageants, mais sur quel aspect l’huile de CBD agit-elle réellement ? Les réponses.

Articles similaires

Autisme, un handicap difficile à gérer au quotidien 

L’autisme — ou troubles du spectre autistique (TSA) — se réfère premièrement à un problème neurobiologique qui entraine un ralentissement du processus de développement du cerveau. 1 personne sur environ 150 en souffrirait. Dans la majorité des cas, on observe chez les patients : 

  • Le retard de l’acquisition de compétences linguistiques ; 
  • Le déficit au niveau des habiletés sociales ; 
  • Le développement de schémas comportementaux répétitifs ; 
  • Les réactions intenses et les troubles d’humeur. 

Ces manifestations compliquent grandement l’inclusion du patient dans la société. Pour les parents et l’entourage, il peut également être épuisant d’accompagner le patient dans les activités quotidiennes. Pour cause, les TSA requièrent une attention et une supervision quasi constantes.

Afin d’améliorer le bien-être du patient et de ses proches, plusieurs solutions peuvent s’avérer utiles. L’intérêt de l’huile de CBD dans l’atténuation des symptômes courants réside notamment dans les bienfaits de la molécule que l’on a déjà démontrés auparavant. Pour rappel, le cannabidiol aurait entre autres des effets anxiolytiques, antipsychotiques et neuro-protecteurs. 

Compte tenu de ses propriétés thérapeutiques, il est alors tout à fait logique de l’intégrer dans un cadre de traitement pour l’atténuation de troubles qui accompagnent généralement l’autisme. L’huile de CBD full spectrum — qui est l’une des formes les plus pures quant aux produits à base de plante de chanvre — représente une alternative très intéressante dans ce cas.

L’huile de CBD, une solution à envisager pour les TSA 

Le cannabidiol — désormais le plus populaire des cannabinoïdes contenus dans la plante de chanvre — est aujourd’hui légal en Europe et dans de nombreux autres pays du monde. Son utilisation dans le domaine thérapeutique se répand progressivement. L’huile de CBD en particulier suscite de plus en plus d’intérêt chez les consommateurs.

Photo de enfant autisme

De récentes recherches canadiennes sur l’autisme impliquent notamment celle-ci dans le cadre de l’atténuation des symptômes courants des troubles du spectre autistique. Cependant, il convient d’emblée de préciser que le CBD ne constitue pas un traitement médicamenteux qui permettrait de guérir l’autisme. Il s’agit tout simplement d’une intervention bénéfique qui a le potentiel de contribuer à la réduction des comportements agressifs et des symptômes anxieux présent chez le patient. 

Dans une étude de cas présentée en août 2022 dans la revue médicale Cureus, des chercheurs canadiens s’intéressent notamment à un jeune patient de 9 ans. Ce dernier a été amené à intégrer dans sa routine quotidienne l’huile de CBD full spectrum. La teneur en CBD pour chaque ml d’huile était de 20 mg (contre moins de 1 mg de THC). Une prise deux fois par jour de 0,1 ml d’huile a été initialement prescrite. Le dosage a été augmenté de 0,5 ml après trois ou quatre jours d’utilisation. Cette étude a démontré des résultats encourageants.

Des résultats prometteurs pour l’avenir de l’autisme 

L’huile de CBD profite déjà depuis quelques années de l’engouement des consommateurs et de l’intérêt de la communauté scientifique à son égard. Après avoir constaté les bienfaits de la molécule sur des symptômes tels que l’anxiété, les troubles de l’humeur, la dépression ou encore l’épilepsie, les chercheurs se penchent aujourd’hui sur ses actions potentielles sur les patients autistes. 

Dans l’étude de cas abordé précédemment dans cet article, les chercheurs parlent d’ailleurs de nombreux avantages. Ils incluent entre autres :

  • Un endormissement plus rapide (en 10 ou 15 minutes) ;
  • Une amélioration du rythme de sommeil (8 à 10 heures par nuit) ;
  • Une réduction de l’anxiété, contribuant à la régulation des troubles d’humeur et à la promotion de la concentration ;
  • Une évolution par rapport aux capacités de communication ;
  • Une meilleure interaction sociale, sans comportements agressifs.

Bien entendu, il faudra encore attendre l’application d’études à grande échelle pour explorer l’impact réel et approuvé de l’huile de CBD sur les enfants et adultes autistes. 

En attendant, il convient toujours de doubler de vigilance quant à l’utilisation de ce produit chez le patient. Il est fortement conseillé de demander l’avis d’un médecin qualifié avant d’entamer un traitement quelconque. De même, consultez des sources d’information fiables pour découvrir les autres actions potentielles du CBD

D’ailleurs, saviez-vous que le cannabidiol aurait également des effets sur la neurogenèse ? Jetez un coup d’œil à notre article sur le sujet. 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page