Actualités
A la Une

La fleur de CBD : le récit d’un feuilleton qui a duré un an

Le cannabis fait indéniablement partie du quotidien de nombreuses personnes dans le monde. Cela se voit autant dans des pays où il est interdit que dans des pays où sa consommation est légale ou dépénalisée. L’attrait vis-à-vis de ce dernier est dû à plusieurs raisons. D’une part (et il s’agit certainement de la raison principale), on lui confère des propriétés psychotropes. De nombreuses personnes en prennent pour se détendre, se relaxer ou s’amuser. En parallèle, sa consommation médicale ne cesse de progresser. C’est le cas en France avec le CBD, une des molécules de la ganja. D’ailleurs, la fleur de ce dernier a connu pas mal de rebondissements en un an. Voyons ensemble ce feuilleton digne d’une série Netflix. 

Qu’est-ce que la fleur de CBD ?

Qu’est-ce que le CBD ?

Avant de commencer ce marathon qui s’annonce haut en couleur, avec des rebondissements dignes d’une montagne russe, faisons les choses dans l’ordre. La première des questions qui reviennent sans cesse est indéniablement la suivante : qu’est-ce que la fleur de CBD ? Cette question est tout à fait légitime, dans le sens où ce terme est assez flou. D’ailleurs, qu’est-ce que le CBD ? Voilà la véritable question. Alors, il faut savoir qu’il s’agit d’un diminutif, voire un acronyme. Le CBD est la forme raccourcie du cannabidiol. Troisième question très pertinente, qu’est-ce que le cannabidiol ? Il s’agit tout simplement d’une des molécules spécifiques du cannabis. Il fait partie du groupe des cannabinoïdes, les molécules qui caractérisent le cannabis. Il fait d’ailleurs partie des constituants majeurs de la marijuana. Vous ne le connaissez peut-être pas encore, sachant qu’il est moins populaire que son cousin, le THC.

Il faut savoir que les molécules caractérisant le cannabis sont toutes différentes. Ils ont la particularité de disposer chacun de leur effet. Par exemple, le THC est considéré comme le principal principe actif de la ganja et il apporte des effets psychotropes. Cela signifie qu’il apporte une certaine euphorie enivrante à son consommateur. Il apporterait également des propriétés thérapeutiques dans une certaine mesure. Le CBD quant à lui est totalement inoffensif sur le plan psychotrope. Sa consommation n’apporte aucun effet euphorisant. Il apporte plutôt de nombreux bienfaits chez son consommateur. On lui confère en effet de nombreuses propriétés thérapeutiques. Il serait ainsi efficace pour traiter, soigner et accompagner de nombreux troubles, maladies et maux. Son pouvoir serait tel que de nombreux patients choisissent d’uniquement se traiter avec. Malgré cela, les scientifiques et les médecins tiennent à mettre en garde. Ils mettent l’accent sur le fait que le cannabidiol n’est pas reconnu officiellement comme un médicament.

La fleur de CBD
Il existe de nombreuses formes de CBD, comme l’huile

La fleur de CBD

Maintenant que vous avez cerné d’une certaine manière ce qu’est le cannabidiol, il faut comprendre ce qu’est la fleur de CBD. Vous vous doutez bien qu’il ne s’agit pas d’une métaphore. Il s’agit réellement d’une fleur. Mais dans ce cas, comment est-il possible de créer une fleur de cannabidiol ? Nous voulons dire, comment est-il possible de créer une fleur d’une molécule ? La réponse est assez claire. Il s’agit en réalité d’une fleur de cannabis, tout ce qu’il y a d’on ne peut plus normal. Oui, il s’agit d’une fleur de cannabis comme celle que l’on voit dans les plantations, en coffee shop dans les pays où la ganja est légalisée ou encore dans le marché noir.

La différence réside dans le processus de fabrication de cette dernière. Pour être plus exact dans nos termes, tout se fait dans le processus de culture. En réalité, il s’agit de plantes spécifiquement choisies pour ses faibles taux de THC et ses hauts taux de CBD. En somme, cette plante va donc produire des fleurs riches en CBD. D’où ce nom de fleurs de CBD. D’ailleurs, avec les croisements et les nombreux hybrides présents sur le marché, il y a de plus en plus de nouvelles variétés qui voient le jour. Cela englobe des variétés de marijuana très populaires comme la OG Kush, la Purple Haze ou encore la White Widow, mais en version soft, riche en cannabidiol. 

Quel est l’intérêt de consommer du CBD ?

Beaucoup de personnes se demandent l’intérêt de consommer du CBD si ce dernier n’apporte aucun effet psychotrope. Faisons un parallèle pour mieux comprendre la chose d’un point de vue différent. De nombreuses personnes apprécient le café. Ce dernier est en effet un excitant, parfait pour démarrer la journée. Mais il regorge également de bienfaits, comme des antioxydants puissants. C’est pourquoi certaines personnes choisissent de ne pas consommer la caféine, même si une consommation infime apporte tout de même des avantages. Ils préfèrent se tourner directement vers le décaf, qui lui apporte uniquement les bienfaits du café.

C’est pareil avec le cannabis. Une microdose de THC apporte des points positifs. Néanmoins, il apporte aussi des effets enivrants. Le CBD lui n’apporte que des bienfaits pour la santé en général. C’est pourquoi certaines personnes préfèrent se tourner vers cette version soft. La liste de ses effets est longue, mais nous allons en voir quelques-uns. 

Quelques propriétés et effets notables 

Il ne s’agit que de quelques effets notables que la consommation de CBD apporte. Tout le blog ci-présent traite des bienfaits et des informations concernant notre précieux allié. Vous avez tout le luxe de dévorer cette lecture utile sans modération.

D’une part, on lui conférerait des propriétés analgésiques naturelles. Il aiderait ainsi à calmer et supprimer les diverses douleurs. Cela englobe les règles douloureuses, l’arthrose, les rhumatismes, les blessures, les claquages, les déchirures ou encore les maux de dents et les fortes migraines. Son champ d’action est large. En outre, il serait aussi un anxiolytique efficace. Il aiderait à calmer le stress et l’angoisse et apporterait le calme, la relaxation et la détente. On le recommande ainsi aux personnes sujettes au stress chronique ou professionnel, voire chez certains dépressifs. Parallèlement, il serait aussi un puissant somnifère. Sa consommation aiderait à mieux dormir et à mieux se reposer. Il diminuerait la durée d’endormissement. Le sommeil serait ainsi plus complet et plus reposant.

Chez les personnes en proie à des problèmes de peau, il serait très efficace. Il aiderait à limiter les inflammations et les rougeurs. Ainsi, la peau revêt un meilleur aspect et sa qualité serait bien meilleure.

L’intérêt de consommer la fleur 

Mais si techniquement il existe déjà des manières de consommer du CBD isolé, pourquoi s’intéresser à la fleur ? Car il s’agit de la forme la plus naturelle de ce dernier. Vous pouvez d’ailleurs la consommer de nombreuses manières. Il est possible par exemple de la cuisiner dans de nombreux plats ou en boisson. Néanmoins, sa forme de consommation originelle reste la plus couramment faite. Il est en effet possible de la fumer. Une autre alternative plus saine reste la vaporisation. Elle permet de garder les avantages du cannabidiol, le plaisir de fumer, avec les dangers en moins. Vous pourrez ainsi apprécier le parfum enivrant, ainsi que les effets qui sont plus puissants et qui arrivent beaucoup plus vite. 

Fleur de CBD
Les fleurs de CBD peuvent se fumer

Les péripéties de la fleur depuis un an

Le monde s’effondre : l’interdiction est mise en marche

L’année dernière, durant la même période, un arrêté est émis par le Conseil d’État. Ce dernier vient régir et réglementer le marché, ainsi que la consommation de CBD en général. Quelques changements interviennent. D’une part, le taux de THC maximum dans la fleur voit une augmentation. Rien de réellement exceptionnel, car il est maintenant de 0,3 %. Auparavant, ce taux était de 0,2 %. Ce n’est pas réellement une véritable révolution pour le secteur.

Néanmoins, la véritable nouvelle qui fait tomber des nus est beaucoup plus dramatique pour le secteur. Depuis la publication de l’arrêté du 30 décembre 2021, sont interdites la vente et la consommation des fleurs de cannabidiol. Cela sonne comme un coup de massue pour les commerçants, comme les consommateurs. D’une part, ce sont de nombreux investissements qui partent en fumée. Ce secteur, prévu comme très florissant, perd presque tout son attrait. Que vont-ils faire des stocks en réserve ? Pour les consommateurs, qu’adviendra-t-il de leur traitement ? Certes, le CBD reste disponible sous d’autres formes. Pourtant, il est agréable de le consommer sous la forme qui vous convient. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas…

Au niveau des autorités, les arguments semblent peu convaincants. Ils avancent le fait qu’il est difficile pour les forces de l’ordre de faire la différence entre une fleur légale (comprenez une fleur de CBD) et une fleur de cannabis (illégale si le taux de THC dépasse 0,3 %). C’est la même chose au niveau des tests salivaires. Il est impossible de faire la différence entre THC et CBD sans des appareils spécifiques… 

Un demi-tour immédiat

Vous vous doutez bien que la nouvelle a été accueillie avec beaucoup de retours négatifs. Entre la grogne des cultivateurs et des commerçants et le dégoût des consommateurs, la marche arrière a été enclenchée rapidement. Moins d’un mois après la diffusion de l’arrêté, une décision a été actée afin de suspendre l’interdiction de la vente et la consommation (à la date du 24 janvier 2022). Un grand ouf de soulagement s’est fait entendre au niveau des parties prenantes. 

La décision finale 

Depuis le 24 janvier 2022, la vente, la détention et la consommation de fleur de CBD restent légales sur le sol français. En ce mois de décembre, le Père Noël semble avoir été clément avec les Français. En effet, le Conseil d’Etat a offert un beau cadeau aux consommateurs de fleurs. Le Conseil d’Etat a définitivement annulé l’interdiction de la vente de fleurs de cannabidiol. De plus, la fleur n’est pas considérée comme un stupéfiant.   

 

Cette nouvelle a donc de quoi réjouir les Français. La fleur de CBD reste une des formes préférées des Français. De quoi offrir de belles perspectives pour l’avenir. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page