Science & Etudes
A la Une

Le cannabis et la santé rénale

Du cannabis pour réparer une trop faible activité urinaire

Actuellement, le cannabis se classifie parmi les plantes thérapeutiques. Notamment, le CBD qui est un de ses composants légendaires. Appartenant à la famille des cannabinoïdes, tel que le THC, celui-ci se distingue positivement. S’il est bien connu pour procurer de la relaxation et ainsi lutter contre la fatigue, son domaine de prédilection va bien au-delà. En effet, les scientifiques ne cessent de prouver son efficience dans le domaine de la médecine. D’où, des propriétés sur la vessie ont été récemment révélées. Pour ce faire, l’article se portera sur le CBD et ses avantages sur le corps. Pour conclure avec ses avantages sur la régulation de la vessie.

 

Rappel sur ce qu’est le CBD

 

Afin de parvenir à une meilleure compréhension du cannabis, il est important de savoir différencier ses composants. Ainsi, ses molécules sont subdivisées en plusieurs familles telles que : les cannabinoïdes, les terpénoïdes et les flavonoïdes et bien d’autres. Chacun d’entre eux possède des propriétés bien uniques. Cependant, les cannabinoïdes sortent du lot au vu de la puissance de leurs actions. Le CBD ou cannabidiol appartient à cette catégorie.

 

Celui-ci se démarque par ses vertus thérapeutiques. Il s’utilise donc pour des finalités de bien-être, mais pas uniquement. En pharmaceutique, il devient un ingrédient nécessaire dans les médicaments à haut potentiel analgésique. Contrairement au THC, il ne provoque pas de dépendance sur les consommateurs. De plus, il n’induit pas de symptômes récréatifs ou psychotropes. Ce qui conduit les autorités à l’autoriser, lui et ses dérivés, à être présentes sur le marché.

 

Comment le CBD agit sur l’organisme

Comme tous les cannabinoïdes, le CBD influe intrinsèquement sur la santé du corps. En fait, il agit par l’intermédiaire du système endocannabinoïde, dit SEG. L’homme, ainsi que certains mammifères, possèdent des récepteurs spécialement conçus pour recevoir les molécules de CBD. Arrivé à destination, précisément dans le système nerveux central, il propage ses propriétés. Ainsi, cette substance est réputée pour :

 

  • Lutter contre le stress
  • Relaxer le tissu musculaire
  • Avoir un meilleur sommeil
  • Atténue les douleurs

 

Au-delà de ses spécificités, il lutte efficacement contre la toxicomanie. En réalité, il est un allié des personnes en phase de sevrage. Une consommation bien dosée en CBD aiderait à réduire les envies maladives en tabac ou encore en alcool. Mais encore, il participe activement aux traitements de diverses maladies chroniques.

 

Action du CBD sur la vessie

 

L’ampleur des vertus du cannabidiol s’étend ainsi sur tout le corps, voire jusqu’au mental. Loin de s’assimiler à l’effet placebo, cette molécule continue de faire ses preuves aux yeux de la communauté scientifique. Plus étonnant encore, nombreux organes bénéficient de sa présence dans le corps. Ce qui est le cas de la vessie qui répond favorablement à son introduction. En guise de rappel, il est connu pour détendre, non seulement les muscles, mais également l’organisme dans son intégralité. Ainsi, les experts ont tenté de vérifier son influence sur les problèmes d’hyperactivité de la vessie.

 

En réalité, les experts en la matière ont supposé qu’une prise de CBD régulière améliorerait le fonctionnement de cet organe. Sujet à des contractions permanentes, dites de Detrusor, ce membre déficient se retrouve moins confronté à cette pression permanente. Ce qui atténuerait donc l’envie fréquente d’uriner.

 

Le CBD et les soucis urinaires

 

Les dernières études sur le sujet ont alors amené à des résultats probants. Il s’avère ainsi que le CBD et la vessie faisaient bon ménage dans le contexte d’une hyperactivité. Aussi, des effets positifs sur les soucis d’incontinence ont ensuite été observés. Qu’il s’agisse d’une activité en excès ou en déficit, le CBD semble remédier aux problèmes récurrents de la vessie. D’après Anastasia Myronenko, une physicienne médicale : « Dans de nombreuses études, les cannabinoïdes, y compris le CBD et le CBG, pourraient montrer des effets prometteurs lorsqu’il s’agit de soulager les problèmes de régulation de la vessie. »

 

Cependant, l’indice de réussite variait relativement avec la concentration de THC ou Tétrahydrocannabinol dans le mélange. D’où, plus le produit ingéré contient cette substance, plus ses propriétés sur cet organe grandissaient. Or, une restriction régie sur ce cannabinoïde sur le territoire de l’Union européenne. Jusqu’alors, seuls les produits du CBD avec moins de 0,3 % sont considérés comme légaux. Au-delà de cette limitation, ils seront classifiés parmi les substances illicites.

 

Ainsi, le CBD revêt de multiples facettes dans le domaine thérapeutique, voire médical. Selon les rares études établies, il semble soulager les personnes sujettes aux problèmes d’hyperactivité de la vessie. De plus, il possède des effets sur les soucis tels que l’incontinence. Bien que d’autres études cliniques soient nécessaires pour proclamer son efficacité, il peut très bien être consommé. Dans de bonnes proportions, s’ajoute à cela ses vertus sur le sommeil, la fatigue ou encore sur les douleurs. Toutefois, une consommation avec modération est conseillée. En plus, une automédication reste une pratique strictement interdite dans le cadre de traitement médical.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page