Lifestyle
A la Une

Le CBD à titre préventif ? Explication

Le CBD à titre préventif ? Explication

Le cannabidiol — plus connu sous le nom de CBD — fait partie des cannabinoïdes présents dans la plante de chanvre. Pour rappel, cette molécule n’a pas d’effet psychotrope, contrairement à son cousin, le THC. Bien au contraire, les scientifiques lui associent une longue liste de bienfaits thérapeutiques potentiels. De l’autre part, cette substance se caractérise par une toxicité quasi inexistante et des effets secondaires réduits. Ces derniers temps, ils sont alors nombreux à l’utiliser tout simplement pour améliorer leur bien-être global. Une question subsiste toutefois : le CBD a-t-il une action préventive ? Certains adeptes en sont convaincus. Et nous allons essayer de comprendre pourquoi dans cet article. 

D’où vient l’efficacité du CBD ? 

Le cannabidiol est la star du moment. On en entend parler partout. D’autant plus que les produits à base de CBD se multiplient chaque jour. Néanmoins, il ne reste pas moins une substance parfois mal comprise. En effet, il s’agit d’une molécule qui provient du chanvre — présentant les caractéristiques typiques du Cannabis Sativa. Pour rappel, la marijuana fait aussi partie de cette espèce botanique. Cependant, le terme « chanvre (industriel) » se réfère à une variété contenant un taux de THC infime. 

Contrairement à la marijuana qui propose un usage récréatif, le chanvre est principalement exploité pour ses vertus thérapeutiques. Pour cause, on y retrouve une forte teneur en CBD. Celui-ci est considéré comme une substance non toxique et 100 % sûre pour la santé humaine. De plus, le cannabidiol est une substance légale. Attention toutefois à choisir un produit contenant un taux de THC inférieur à 0,3 % pour être en accord avec les législations en vigueur. 

Quoi qu’il en soit, le cannabidiol dérivé du chanvre apporterait de nombreux bienfaits, que ce soit sur le plan physique ou psychologique. Pour expliquer ce potentiel thérapeutique, les scientifiques parlent d’une interaction avec le système endocannabinoïde présent naturellement dans notre corps. Son rôle au niveau du système nerveux central est divers. Notons entre autres : 

  • La régulation des mécanismes du stress ; 
  • La stabilisation des réactions normales du corps ; 
  • La promotion d’un sommeil réparateur ; 
  • L’atténuation des difficultés de concentration et de mémorisation ; 
  • La participation à l’équilibre de l’humeur et à la gestion des émotions. 

De l’autre part, le système endocannabinoïde regroupe différents récepteurs. Y compris les cannabinoïdes CB1 et CB2 auxquels se fixerait le CBD. C’est ainsi que la molécule du chanvre activerait ou accélérerait une réaction chimique bénéfique dans l’organisme.

Comment le CBD aide-t-il à prévenir les maladies ? 

En soutenant l’équilibre du corps par le biais du système endocannabinoïde, le CBD a le potentiel d’améliorer notre bien-être au quotidien. Cependant, il convient certainement de préciser que l’on ne parle pas encore d’un fait avéré par rapport à son action préventive présumée. En réalité, les recherches sur le sujet ne sont qu’à leur début. Néanmoins, il est possible de se baser sur les études déjà existantes pour supposer ses bienfaits dans ce cas. Voyons quelques exemples à cet égard.

Photo de huile de cbd

Il soutiendrait la lutte contre le stress oxydatif 

En termes simples, le stress oxydatif fait référence à un déséquilibre entre les radicaux libres et les antioxydants de l’organisme. De nombreux facteurs environnementaux — en particulier la pollution — peuvent exacerber ce phénomène. Pourtant, il est à l’origine d’un grand nombre de réactions chimiques en chaîne dans le corps. C’est d’ailleurs là que le CBD peut être d’un appui intéressant. 

Concrètement, les radicaux libres endommageraient les cellules, les protéines et l’ADN. Ils accélèrent ainsi le processus de vieillissement, mais peuvent aussi participer au développement de pathologies. Citons entre autres le diabète, le cancer et les maladies neurodégénératives (notamment la maladie d’Alzheimer). 

Cependant, l’organisme produit naturellement des antioxydants pour limiter leurs effets sur le corps et l’organisme en général. Un régime alimentaire sain peut vous aider à cet égard. Mais l’intégration du CBD dans votre quotidien pourrait aussi s’avérer judicieuse. Une étude sur le traitement des maladies neurodégénératives datant de 2020 rapporte par exemple un effet positif du cannabidiol dans ce cas. En effet, il a été démontré que le CBD a une capacité réelle de réduire le stress oxydatif. Pour cause, il atténuerait « la dérégulation mitochondriale et la génération des dérivés réactifs de l’oxygène (DRO) ». 

De l’autre part, les résultats de la recherche montre également son efficacité à diminuer l’expression de plusieurs isoformes de la nicotinamide adénine dinucléotide phosphate (NADPH) oxydase responsables des DRO. Le CBD pourrait alors avoir une action préventive contre les maladies liées au stress oxydatif.

Il soulagerait aussi les symptômes de stress et d’anxiété 

Certes, le stress fait partie intégrante de la vie. C’est indéniable, surtout dans le monde actuel où nous vivons quasiment toujours à cent milles à l’heure. Il constitue d’ailleurs un mécanisme de survie qui peut avoir ses points positifs. Il participe notamment à la vigilance et à la motivation. Cependant, le stress chronique peut réellement nuire à votre santé. On ne parle pas uniquement de santé mentale, mais aussi physique. C’est justement pour cette raison qu’il s’avère parfois utile de se tourner vers des alternatives comme le CBD pour induire une sensation de bien-être global. 

En réalité, vous pourriez ainsi éviter un certain nombreux de pathologies associées dont : 

  • Le syndrome métabolique ; 
  • Les maladies cardiovasculaires ; 
  • Les troubles musculosquelettiques ; 
  • Les troubles émotionnels (dépression et anxiété). 

Le problème n’est pas seulement le stress lui-même. C’est aussi la façon dont vous y réagissez. Eh bien, encore une fois, le CBD présente des effets bénéfiques à cet égard. Le rapport d’une étude pilote menée en Australie parlerait notamment d’une « réduction de l’intensité des crises d’angoisse ». Contrairement au THC psychotrope qui s’insère dans les récepteurs du système endocannabinoïde, le CBD se contenterait effectivement de se fixer sur ces derniers. Il participerait ainsi à la régulation de l’action de l’anandamide (un neurotransmetteur cannabinoïde endogène) qui joue un rôle fondamental sur la perception de l’anxiété et de la dépression dans l’organisme. 

L’utilisation d’huile de CBD en particulier figure parmi les méthodes les plus plébiscitées pour réduire le stress de manière efficace. Ce qui aidera par la suite le corps à trouver un état naturel d’équilibre.

Il favoriserait enfin un sommeil réparateur

Les troubles du sommeil toucheraient 36 % des Français. Et pourtant, il s’agit d’un élément primordial de notre bien-être. En réalité, dormir suffisamment est aussi vital que faire de l’activité physique régulière ou d’adopter une alimentation équilibrée. Le rôle du sommeil est d’autant plus important dans la mesure où il permet au corps (et à l’esprit) de se reposer et de se ressourcer. D’où l’importance d’intégrer certaines solutions comme le CBD dans votre quotidien d’ailleurs. 

Des habitudes saines à cet égard aident également l’organisme à rester en bonne santé globale. De l’autre part, il convient de rappeler que — sans un sommeil suffisant — le cerveau ne peut pas fonctionner correctement. Ce qui signifie que vous pouvez rencontrer des problèmes au niveau de vos capacités de concentration, de réflexion et de mémorisation. 

Photo de CBD préventif

Pour sa part, le CBD constitue une solution intéressante pour vous permettre de tomber dans les bras de Morphée plus facilement. De nombreuses études démontrent effectivement son potentiel sédatif. Les résultats de recherches actuelles parlent d’une promotion de la régularité des cycles de sommeil, sans entrainer des changements dans l’architecture du sommeil.

C’est d’autant plus intéressant quand on sait que les troubles du sommeil peuvent aussi être associés à des risques accrus par rapport au développement de maladies métaboliques (dont l’obésité et le diabète) ainsi que de pathologies cardiovasculaires. Sans parler de l’affaiblissement des défenses immunitaires.  

Existe-t-il un rapport de prévention avec des maladies spécifiques ?  

Comme nous avons pu le constater, l’action préventive du CBD se fait surtout de manière indirecte. Si on entend aujourd’hui parler de ses effets sur certaines maladies, la vérité est que les recherches ne sont pas encore suffisantes à l’heure actuelle pour déterminer le potentiel réel du cannabidiol à cet égard. Cependant, les scientifiques se penchent de plus en plus sur ses champs d’action possibles. Les résultats préliminaires portent notamment des allégations sur le rôle du cannabidiol dans la prévention du diabète et des troubles intestinaux sérieux (dont la maladie de Crohn). 

Toutefois, une chose est sûre : les recherches sur le CBD suscitent un grand intérêt au sein de la communauté scientifique. Nous devrions donc en apprendre beaucoup plus dans les années à venir sur ce que la molécule peut et ne peut pas faire exactement. En attendant, la meilleure solution reste encore de s’adresser à un professionnel de santé agréé pour définir le degré d’efficacité du cannabidiol sur une pathologie en particulier.

Comment intégrer donc le CBD à votre quotidien ? 

Le CBD se consomme de plusieurs manières différentes. La diversité des choix quant aux produits à base de chanvre disponibles dans le commerce ces dernières années permet par ailleurs de faire la meilleure sélection selon vos besoins.

Gummies et bonbons, huile de CBD, cosmétiques et produits topiques, etc., vous n’avez que l’embarras du choix. Faites tout simplement attention au surdosage qui peut entrainer des effets secondaires mineurs. Nous traitons ce sujet dans un autre article que nous vous invitons aussi à lire. Suivez juste le lien pour le découvrir. À titre indicatif, la dose journalière moyenne de CBD recommandée serait comprise entre 10 à 100 mg. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page