ActualitésLe monde du CBDScience & Etudes
A la Une

Le CBD et la maladie de Lyme

Borréliose de Lyme et le CBD

D’après les études, un composant particulier du cannabis se démarque de par ses actions thérapeutiques. En effet, depuis sa découverte, le CBD a maintes fois démontré ses capacités. Allant du plus banal au plus spectaculaire, son panel de bienfaits s’étend à une multitude de domaines. D’ailleurs, il ne cesse d’impressionner la communauté scientifique grâce à ses exploits sur la race humaine. Récemment, de potentiels effets sur la maladie de Lyme ont été identifiés. S’agirait-il d’un simple soulagement ou d’un réel soutien dans le cadre de son traitement ?  Pour y répondre, l’article s’axera sur les symptômes de cette maladie, ainsi que les conséquences de l’introduction du CBD dans son protocole de guérison.  

 

Que savoir sur le CBD ou cannabidiol

 

Cette molécule n’est autre que la substance bienfaisante du cannabis. Si cette plante est souvent mal jugée par ses détracteurs ou encore les ignorants, cette dernière améliore son image. En effet, il est connu pour redorer la réputation de ce végétal, anciennement pointé du doigt du fait de ses propriétés récréatives. Or, il agit bien au-delà des préjugés. À l’aide de recherches plus approfondies sur son sujet, la science a donné son verdict : il s’agit bien d’une molécule bénéfique à la santé de l’homme.

 

De là découlent les autres études menant à ses diverses caractéristiques. Plus connu sous l’abréviation de CBD, il ne représente aucun risque pour la santé. À condition bien sûr de respecter les doses indiquées, et de ne surtout pas fumer. De plus, il n’induit pas de dépendance, tel que son confrère le THC. Les deux sont à ne surtout pas confondre. Vu que le THC (de Tétrahydrocannabinol) est considéré comme toxique, il est donc illicite sur le territoire de l’Union européenne.

 

Le CBD et ses avantages sur l’homme       

 

Doté de vertus surprenantes, sans pour autant provoquer des effets secondaires sur son consommateur, le CBD devient prisé. Il s’apparente alors à un élément du cannabis, sans ces fameux effets, dits psychotropes. Il ne fait donc pas planer, ou rendre « high » après l’avoir ingéré. Bien qu’il existe du cannabis strictement à usage récréatif, ceux à usage thérapeutique admettent le plus de reconnaissance. Notamment auprès de la médecine, qui en a fait un allié de taille. En réalité, il ne guérit pas les maladies, mais améliore la qualité de vie des patients.

À vrai dire, l’organisme possède des récepteurs spécifiquement conçus pour recevoir les molécules de cannabis. Ces derniers vont alors provoquer au cerveau les réponses adéquates, suite à une réaction endogène. Issu d’un processus chimique complexe, le système nerveux central se trouve alors à sécréter des substances relatives au bien-être de l’homme. D’où, la consommation de CBD serait responsable d’une sensation de relaxation, d’un meilleur sommeil, de douleurs moins importantes…. Cependant, la liste ne s’arrête pas là. Des effets sur les maladies chroniques, voire sur les cellules cancéreuses ont été dévoilés au grand public. 

 

Qu’est-ce que la maladie de Lyme ?

 

Peu connue, la maladie de Lyme ou borréliose de Lyme provient d’une bactérie spiralée de type « borrelia ». Elle est transmise à l’homme par les tiques, à travers leurs piqûres. Ce qui veut dire qu’être piqué par ces bestioles n’induit pas forcément être atteint par cette maladie. En effet, ces insectes ne sont pas tous porteurs de bactéries. Cependant, elle peut entraîner des symptômes qui affectent grandement le quotidien des patients. Ainsi, les manifestations varient selon l’avancée de la maladie. Aussitôt diagnostiquées, les chances de guérison sont des plus favorables. Par contre, au-delà d’un certain stade, il s’avère difficile pour le malade de retrouver sa vie d’avant.

 

Souvent, cette maladie se reconnaît grâce à la trace rouge laissée par la piqûre. Une sorte de pourtour plus foncée se crée alors autour de la zone concernée, s’élargissant au fur et à mesure. Cette apparition de tache cutanée, nommée érythème migrant, est le signe avant-gardiste d’une infection de la bactérie de borrelia. Toutefois, un cas particulier semble compliquer la tâche des médecins : lorsque la trace de piqûre n’est pas visible. Dans ce cas-là, il est nécessaire de procéder à un dépistage par analyse sanguine.

 

Le CBD et ses effets anti-inflammatoires

 

Sans une intervention rapide, le développement de la maladie de Lyme peut générer plusieurs complications. Changeant d’une personne à une autre, les symptômes peuvent toutefois revêtir quelques similitudes. À savoir, des altérations d’ordre : cutanées, articulaires, nerveuses, voire cardiaques. D’où, les capacités de cette bactérie sont à prendre au sérieux puisqu’elle pourrait même mener à des soucis psychiatriques. Bien qu’il existe des traitements antibiotiques spécifiques pour lutter contre ces bactéries, les scientifiques se penchent désormais sur une nouvelle piste : le CBD.

 

L’alternative du cannabidiol est une alors une idée aussi intrigante que révolutionnaire. Expérimentés au préalable sur des souris de laboratoire, les résultats semblent concluants. Plébiscité pour ses vertus sur les inflammations, le CBD ne fait pas exception, même pour la maladie de Lyme. Ainsi, il soulage l’arthrite qui est une manifestation de cette dernière. Non seulement il vient atténuer les douleurs, mais également les gonflements articulaires. Cela prouve donc l’action du CBD sur la production de cytokine, étant donné qu’il régule intrinsèquement les inflammations. Dès lors, les malades pourront de nouveau profiter d’une meilleure mobilité, sans éprouver une douleur immense à chaque mouvement.

 

L’allié anti-fatigue par excellence

En plus de ressentir une douleur atroce, les sujets de la maladie de Lyme souffrent également d’une fatigue importante. Le syndrome de fatigue chronique ou SFC constitue alors un des symptômes liés à un stade avancé de cette maladie. Loin de ressembler à l’asthénie habituelle comme après une rude journée, celle-ci est permanente. Le quotidien des patients semble ainsi baigner dans une perpétuelle lassitude. Cela expliquerait bien pourquoi ils ont tendance à sombrer dans la dépression. Mais encore, ces derniers sont victimes d’une insomnie sévère. Ce qui conduit alors à ne pas ressentir les effets réparateurs que l’on ressent généralement après une bonne nuit de sommeil.

 

Une prise de CBD de façon régulière aiderait alors à remédier à ce problème. En régulant sur certaines hormones, il parviendrait à agir sur le sommeil de manière surprenante. Effectivement, il détend l’organisme à un tel point que le corps devient propice aux conditions d’endormissement. Le psychiatre Didier Jutras-Aswad le confirme alors : « On a des données imparfaites et spécifiques qui indiquent que, dans certaines circonstances précises, le CBD semble entraîner de la sédation et améliorer le sommeil ».

 

Réduit les sensations de douleurs

 

La maladie de Lyme est connue pour provoquer des douleurs insoutenables, voire invalidantes. Même si ce cas s’applique à ceux qui sont en phase tertiaire de la maladie, cette complication peut apparaître peu à peu. Comme le CBD est un excellent antidouleur, les médecins ont alors testé ses vertus sur les personnes atteintes. Sans surprise, les effets ont été quasi-immédiats. En vérité, une dose en CBD apporte déjà quelques changements auprès de ceux qui souffrent légèrement de douleurs musculaires. Il en va donc de soi pour ceux qui en prennent en guise de traitement longue durée. Non content d’agir sur le tissu musculaire, les articulations semblent également bénéficier du même effet.

 

Son secret réside alors dans son action sur les circuits neuronaux centraux. Autrement dit, il agit sur les neurones comme nul autre et vient alors inhiber les sensations de douleurs. Mais encore, il stimule la production de dopamine. Étant l’hormone du bonheur, cette dernière va alors propager un bien-être généralisé dans tout le corps.

 

Traitement de la maladie avec le CBD

 

Pour profiter des bienfaits du CBD, il existe plusieurs alternatives. Que ce soit pour les patients ou encore pour ceux qui veulent juste le tester. Actuellement, bon nombre de produits au CBD existent sur le marché, pour le plus grand plaisir des amateurs de cannabis. Parmi les plus prisés, on distingue alors :

 

  • Huile de CBD (voie orale)
  • Huile de CBD (utilisation topique)
  • Infusion au CBD
  • Gélules de CBD
  • E-liquide au CBD

 

Dans tous les cas, il est crucial de respecter la dose recommandée sur chaque emballage. Même si le cannabidiol ne présente aucun risque de dépendance, cette précaution concerne surtout le taux de THC. Effectivement, ce dernier est l’unique responsable d’effets récréatifs. De plus, il est interdit sur l’intégralité du territoire européen. Sa concentration dans chaque produit est alors limitée à 0,3%.

 

Depuis des années, le CBD apporte une nouvelle approche quant au traitement thérapeutique des malades. Si son panel de vertus ahurit les professionnels de santé autant que les scientifiques, ce n’est pas pour rien. Ainsi, il se défait de son ancienne réputation, en gagnant une place importante auprès de la médecine moderne. Attesté par plusieurs pays du monde, son essor ne cesse alors de s’accroître. D’ailleurs, ses propriétés sur la maladie de Lyme ne font que renforcer son image. En améliorant considérablement la vie des patients, il prouve ainsi son efficacité et son caractère polyvalent. D’où, il est connu pour réduire les douleurs nerveuses et musculaires, lutter contre la fatigue, et être un facilitateur de sommeil hors pair.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page