Sport & Performance

Le CBD et yoga : tout pour être zen

Le CBD et yoga : un duo qui a toutes les chances de fonctionner. D’un côté, des exercices qui vous aident à être en paix avec vous-même (du moins pendant les séances) et d’un autre, un produit qui vous aide à vous relaxer. Zoom sur cette combinaison qui promet !

CBD et yoga : pourquoi ça marche ?

jeune femme faisant du Yoga

Bien qu’ils soient destinés à détendre le corps et l’esprit, le yoga est une activité qui demande une certaine condition physique. Souplesse et fluidité sont les maîtres-mots dans l’exécution des mouvements. Les tendons et les ligaments sont mis à rude épreuve, d’où l’importance de bien exécuter les gestes au risque de vous blesser. Pourtant, ces étirements activeraient les récepteurs endocannabinoïdes dans les muscles, d’après cette étude.

Et nous connaissons une molécule qui agit aussi sur ce fameux système endocannabinoïde : le CBD. Une combinaison des deux ne peut que doubler leurs effets. Voilà pourquoi CBD et yoga est le combo parfait. 

Le CBD aide le corps à se connecter à l’esprit

La connexion corps-esprit est un pan important du yoga. Mais en quoi le CBD peut-il aider sur ce plan qu’on peut qualifier de mystique? Nous savons déjà que le cannabidiol agit sur le système endocannabinoïde pour aider notre corps à  faire des prouesses. Et d’après une étude publiée dans l’Intercontinental Neuroscience Research Group, le CBD renforce le lien entre le corps et l’esprit. En d’autres termes, le cannabidiol nous aiderait à nous connecter avec nous-même. Du moins, ça reste une hypothèse mais on peut en imaginer la véracité compte tenu du fait que le CBD aide à traiter le syndrome de stress post-traumatique et les émotions, alors pourquoi pas sur l’esprit ?

Mais il n’y a pas que ça. Le Hatha Yoga apporte un tel sentiment de quiétude que l’individu n’est conscient que de ce qui se passe « ici et maintenant ». Comme le CBD est connu pour améliorer la concentration, il aide les yogis à devenir plus intuitifs et plus concentrés.

La question qui se pose est: quel dosage choisir pour allier CBD et yoga pour mieux se connecter avec soi-même? Eh bien, pas beaucoup. De nombreux experts des cannabinoïdes tels que le Dr Dustin Sulak ne conseillent que quelques millilitres d’huile, soit la moitié du compte-gouttes. Pourquoi d’aussi petites doses ? Parce que ça permet d’avoir des changements plus importants.

CBD et yoga : se libérer des contraintes

Le but du yoga, ce n’est pas seulement de se connecter à son esprit, mais à son soi profond. Celui-ci ne connaît pas la peur, les critiques et ne craint pas les défis. Arrivé à ce stade, on ne pense plus aux soucis du quotidien, bref, on est libre de toute contrainte, au moins pour 10 minutes.

Mais, ne nous voilons pas la face, arriver à un tel détachement est beaucoup plus compliqué aujourd’hui. De nos jours, on pense à beaucoup trop de choses et les réseaux sociaux y sont pour quelque chose. Ce qui était au début censé n’être qu’une distraction prend une place toujours plus grande dans notre quotidien. Un petit message, une petite notification, un petit buzz et vous voilà tenu en haleine toute la journée. D’après une étude, un américain consulte son téléphone cent fois en une journée. Si, par malheur, il était privé de son téléphone, il montrerait des signes d’anxiété, d’irritabilité, bref, un junkie en manque.

A la façon du THC, de la nicotine ou de l’alcool, le téléphone et les réseaux sociaux sont devenus des addictifs (on en parle dans cet article). Ça nous empêche de nous concentrer sur les choses que nous faisons et sur les petits moments qui peuvent être importants. Il élimine toutes les chances de nouer de vraies relations avec autrui (maintenant c’est sûr, ce sont des addictifs !) et avec vous-même. Résultat : impossible de vraiment faire le vide pendant vos séances de yoga. Et si le CBD était la solution pour trouver son Shavana? C’est le cas pour ses nombreux utilisateurs qui affirment qu’il est plus facile pour eux de se détacher du monde extérieur pendant leurs séances de yoga depuis que le cannabidiol est entré dans leurs vies.

Bref, vous voilà dans un état d’esprit propice à la relaxation totale, prêt à partir à la découverte de votre vous profond. 

CBD et yoga : ça agit aussi sur le physique

Outre cette partie quelque peu mystique, passons à ce qui est concret.

Les inflammations

Une inflammation n’est pas toujours une mauvaise chose. On parle surtout de cette petite inflammation de rien du tout qui donne un coup de fouet au système immunitaire. S’ensuivent alors des réactions en chaîne qui n’ont qu’un seul objectif : permettre au corps d’aller mieux.

Mais aujourd’hui, avec toutes ces mauvaises nourritures et un environnement qui n’est plus en grande forme, les inflammations sont beaucoup plus importantes. Le premier réflexe : se jeter sur les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Mais pourquoi ne pas se mettre au yoga ? Eh oui, pratiquer régulièrement du yoga aide à réduire les inflammations chroniques. Et la science le dit. D’après une étude publiée dans Oxidative Medicine et Cellular Longevity (ils en parlent dans cet article du blog de Harvard), faire du yoga pendant 12 semaines ralentirait le vieillissement des cellules.

Autre bienfait du yoga mais pas des moindres : il aide à réduire les inflammations en baissant le niveau de cytokines dans l’organisme. Ces cytokines, rappelons-le, sont sources d’inflammation et de douleur. C’est comme ça que les yogis les plus réguliers ont de moins en moins mal en réalisant des mouvements que jusque-là ils pensaient impossibles à réaliser.

femme au repos après une séance de yoga

Donc, pourquoi ne pas combiner CBD et yoga pour réduire rapidement et efficacement les inflammations ? Le cannabidiol, on le connait pour son rôle d’antidouleur. A l’instar du yoga, il réduit le niveau de cytokines dans le corps pour contrer les inflammations et les douleurs qui en résultent.

Après l’effort, le réconfort

On parle du yoga comme d’une façon douce de se relaxer pourtant, ces exercices ne sont pas toujours faciles. Planches, pompes etc, tout y passe pour tonifier les muscles. Alors, à la fin de la séance, il est normal de se sentir léger mais fatigué. Les douleurs musculaires sont alors monnaie courante, surtout si vous en êtes à vos premiers pas avec le yoga. C’est là que le CBD entre en scène.

En application topique, il réduit les douleurs musculaires après une séance éprouvante. C’est d’ailleurs pour ça que pas mal de sportifs se sont mis au CBD. En plus, il vous à trouver ce précieux sommeil réparateur dont vous avez besoin pour récupérer rapidement pour la prochaine séance.

CBD et yoga : comment le prendre ?

Il existe différentes façons de consommer du CBD. L’huile reste la plus intéressante pour le yoga. Prise en sublingual, elle agit vite (dans les 15 à 30 minutes après prise) pour les plus pressés. Avec ce mode d’administration, le cannabidiol ne reste pas longtemps dans votre organisme (dans les 2 heures) mais ça suffit largement pour votre séance de yoga. L’huile de CBD peut aussi être prise avec de la nourriture, ou mélangée avec une boisson. Pris par ingestion, le cannabidiol n’agit que 30 à 60 minutes après prise. Toutefois, les effets durent jusqu’à 6 heures, un peu trop pour votre séance mais c’est un bonus qui ne peut que vous être bénéfique.

Si vous êtes de ceux qui veulent de la discrétion? Il existe aujourd’hui des aliments au CBD (bonbons etc) que vous pouvez emmener partout avec vous. Mais comme le cannabidiol est ici ingéré, on ne ressent les effets que dans les 30 à 60 minutes mais son temps d’action avoisine les 6 heures.

Les sportifs apprécient particulièrement les crèmes au CBD. Appliquées sur les zones endolories, elles soulagent rapidement la douleur. Mais attention, le passage par la barrière de la peau réduit les effets du CBD. Soyez donc généreux pendant l’application.

Si vous voulez une action immédiate, le vapotage de CBD reste la meilleure solution. Mais attention, c’est réservé aux habitués! Même si, normalement, cela ne devrait pas causer de problème respiratoire, mieux vaut rester prudent. Tenez-vous en aux autres modes d’administration si vous n’êtes pas un adepte du vapotage.

Et le dosage ?

flacon de cbd avec pipette compte-goutte

Si vous prenez une huile, commencez par une goutte d’huile trois fois par jour. Vous pourrez ensuite augmenter la dose comme vous le sentez. Mais quelle que soit la forme de CBD que vous avez choisi, commencez toujours par de faibles doses (à 5mg/jour). A vous ensuite d’augmenter progressivement jusqu’à ce que vous ressentiez les effets escomptés.

Bref, CBD et yoga sont une combinaison qui marche à cause de la double action sur le système endocannabinoïde. Non seulement le cannabidiol prépare votre mental à la séance, mais il vous aide aussi à vous connecter avec vous-même. Atteindre le stade de la béatitude devient donc plus facile. En plus, il réduit les douleurs d’après séance. Que demander de plus ?

Bouton retour en haut de la page