Actualités
A la Une

Le CBD peut-il entraîner une addiction ?

Depuis que le CBD a acquis un marché important, de plus en plus de consommateurs se soucient de ses possibles effets secondaires. Ainsi, c’est tout légitimement que la question de dépendance est sur toutes les bouches. Pourtant, il n’y a pas grand souci à se faire. Car jusqu’ici, toutes les études tendent à dire que le CBD est peu addictif.

Risque moindre d’addiction

Parce que le cannabidiol ne produit pas d’effet psychotrope, un potentiel abus du produit n’est que très moindre. Une étude menée en 2011 a même conclu que le corps d’un adulte en bonne santé pouvait tolérer jusqu’à 1500 mg de cannabidiol. Tout cela sans effet secondaire indésirable.  Et sachant que le taux de CBD vendu sur le marché est bien plus bas que ce taux de 1500 mg, le risque d’addiction est encore plus bas.

Ce moindre risque ne s’applique cependant qu’aux produits contenant uniquement du CBD, avec aucune dose de THC. Donc, les produits au CBD contenant du THC peuvent être addictifs. Et même en petite quantité (inférieure à 0,3%) il peut toujours y avoir un risque. Selon la résistance et la réponse de votre corps au THC, cette addiction peut être facile à traiter, ou plus difficile.

Le CBD pourrait même vous aider à traiter une addiction

Au-delà de ne pas être addictif, le cannabidiol pourrait même aider à combattre d’autres addictions. Comme l’addiction au THC (composé psychotrope du cannabis), l’addiction aux drogues, à la cigarette et à l’alcool). Une étude de 2013 a par exemple prouvé qu’une administration de CBD aux personnes en sevrage diminue les symptômes liés au sevrage.

Ce bienfait du cannabidiol peut s’expliquer par le fait que le CBD apporte les mêmes bienfaits que le THC, mais sans ses effets secondaires. Comme le THC, le cannabidiol peut par exemple aider à l’endormissement. Mais contrairement au THC, le cannabidiol ne cause pas d’effet psychotrope. De même, comme l’alcool ou la cigarette, le CBD apporte une sensation de bien-être. Mais sans les effets secondaires sur le poumon ou les reins. Vapoter du CBD peut donc être idéal pour aider à arrêter la cigarette.

Possibilité d’effets secondaires

Si une addiction au CBD est rare, une prise trop importante peut cependant causer des effets indésirables. C’est pour cela qu’il est primordial de toujours consommer avec modération. Mais aussi de commencer sa prise par une dose minimale. Sinon, vous courrez le risque d’expérimenter des effets secondaires comme :

–          Changements d’appétit

–          Vertiges

–          Somnolence

–          Bouche sèche

–          Problèmes gastro-intestinaux

–          Des changements d’humeur

–          Nausée et vomissement.

Dès l’apparition d’un ou de plusieurs de ses symptômes, il est important de revoir votre consommation. Commencer par diminuer drastiquement votre dose de CBD. Et si là encore vous expérimentez encore des effets secondaires, arrêtez totalement la prise.

Il est également important de bien choisir votre produit au CBD, pour minimiser tout risque d’effet secondaire. Car en achetant des produits de mauvaise qualité, vous risquez de nuire fortement à votre santé. D’où l’important se fournir en CBD auprès de vendeurs de confiance et de bonne réputation.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page