Actualités

Le plastique de chanvre : La solution anti-pollution

Saviez-vous qu’à partir de la plante de chanvre on peut fabriquer du plastique ? Seulement, cette alternative naturelle n’est pas encore très connue du grand public. Or, la surconsommation de plastique et ses dérivés tuent lentement la planète et si cela persiste, la quantité de plastique risque d’égaler le poids des poissons dans la mer. L’usage d’une alternative naturelle 100% biodégradable est primordiale pour préserver l’environnement à travers le monde entier : le plastique de chanvre.

une jeune femme en train de recycler des bouteilles en plastique

Qu’est-ce que le plastique de chanvre ?

Le plastique de chanvre est un élément naturel plus polyvalent que les autres matériaux synthétiques. Pour en fabriquer, les ouvriers utilisent les tiges du cannabis sativa et non les graines ou l’huile. C’est une option intéressante qui peut remplacer définitivement les matières premières à base de pétrole. En effet, techniquement parlant, il rivalise très bien avec les autres types de plastique, notamment en termes de rigidité et de tolérance à la chaleur.

Les chercheurs ont fait une découverte sur l’utilisation du chanvre industriel qui s’avère être une alternative naturelle et tant attendue aux déchets plastiques traditionnels. D’ailleurs, cette solution biodégradable et recyclable répond parfaitement aux politiques mondiales de réduction du CO2 ainsi que de la dépendance au pétrole.

Cependant, les gens ne savent pas que le chanvre a été toujours récolté et adopté à l’échelle industrielle. Il sert à produire du plastique à base de cellulose ainsi que d’autres produits textiles depuis des générations.

Quelles sont les utilisations  possibles du plastique de chanvre?

Dans l’industrie automobile

Le pionnier de l’industrie automobile, Henry Ford, est la première personne à adopter le chanvre pour concevoir une voiture. Après de nombreuses recherches approfondies, Ford a découvert que ce matériau naturel, dont on extrait le CBD, était une option favorable pour remplacer l’acier.

Dans les années 1940, il a construit des panneaux de carrosserie pour son premier prototype de voiture en chanvre-plastique cellulosique. Conçu suivant une approche entièrement écologique, il a pu constater que les 14 panneaux sont largement plus légers et plus robustes que l’acier. Pour confirmer cette théorie, Ford a balancé une grande hache par-dessus cette voiture. La hache n’a pas du tout transpercé le véhicule prototype.

Depuis, quelques-unes des grandes marques automobiles (BMW, Mercedes, Bugatti) ont également adopté ce concept. La valeur dans ce domaine de construction est estimée à 20 kg de chanvre dans chaque véhicule. Et cette demande s’accroît toujours.

une voiture conçue par la firme FORD

Dans le textile

Le chanvre est aussi présent dans le secteur de la mode. Actuellement, c’est la France qui est le leader de la production mondiale de chanvre textile. Et pour améliorer la production, un nouveau procédé a été adopté au cours des années 1980.

Cette technique est très simple, efficace et naturelle. Pour commencer, un champignon nettoie soigneusement les fibres de chanvre pour laisser subsister la lignine, matière première des vêtements au chanvre.

Les fibres de chanvre obtenues sont souples, douces et polyvalentes. Grâce à ce procédé enzymatique et microbien, toutes les impuretés sont supprimées en laissant une matière naturelle et non polluante pour la peau.

Les raisons pour lesquelles le chanvre est mieux que le plastique ordinaire

Compostable et biodégradable

La mer et l’océan sont devenus un véritable dépotoir où une grande quantité de déchets marins s’accumulent chaque seconde. Face à cette situation, la survie des écosystèmes est en péril. D’après Greenpeace, environ 200 kg de plastiques sont déversés dans le milieu marin, ce qui équivaut à plus de 8 millions de tonnes par an.

Cette dépendance au plastique a donc un effet dévastateur sur toute la planète. Selon Forbes, la majorité des plastiques sur le marché sont fabriqués à partir d’une fracturation hydraulique. Contrairement à tout cela, le plastique de chanvre prend 3 à 6 mois pour se décomposer. De plus, il peut être recyclé plusieurs fois. Ainsi, le chanvre aurait un effet durable sur l’environnement.

Soutien les cannabiculteurs locaux

Les combustibles fossiles sont une véritable source de dioxyde de carbone. Or, ce composant entraîne le changement climatique. La production de chanvre industriel respecte plus l’environnement, car les plantes de chanvre cultivées à l’extérieur capturent le CO2 en le transformant en oxygène.

Si vous produisez une tonne de chanvre agricole, à peu près 1,63 tonnes de carbone seront éliminées. En outre, ces végétaux enrichissent le sol en empêchant le phénomène d’érosion. Par conséquent, les terres agricoles peuvent être cultivées à répétitions.

Léger et solide

Comme vous pouvez le constater par l’expérience de Ford, le chanvre recyclable est 5 fois plus rigide et 2,5 fois plus résistant que le plastique ordinaire. Et plus un produit dure longtemps, moins il doit être produit. Cela permet d’économiser de l’énergie. Le chanvre est également une matière qui résiste à la chaleur. Cette option le rend idéal pour une utilisation culinaire.

Mieux pour l’environnement

Après toutes ces preuves inéluctables, le plastique fabriqué à partir du cannabis sativa L est largement bien meilleur pour la santé humanitaire et l’environnement. C’est un matériau non toxique, ignifuge, imperméable et résistant aux champignons et moisissures.

Actuellement, de nombreuses entreprises de construction l’adoptent comme revêtement de sol, de toiture, de mur et d’isolant. Le chanvre comporte une infime carbone par rapport au béton ou autres matériaux de construction classique.

Géochanvre : une entreprise écologique installée en Bourgogne

Les débuts de Frédéric Roure

Frédéric Roure travaillait au sein d’une coopérative qui transforme les légumes. Sensible aux questions environnementales, il regrette que le maraîchage emploie des bâches plastiques pour couvrir la terre. Or, ce type de revêtement laisse des morceaux de plastique sur les plantes.

Conscient de cette situation désastreuse, le directeur de Géochanvre, a lancé cette nouvelle start-up en 2014. Ce dernier a décidé de transformer la fibre de chanvre en couvre-sol biodégradable. Cette couverture est destinée à l’agriculture, aux jardins ainsi qu’aux espaces verts.

un champ de cannabis sativa L en pleine croissance

Retour d’une matière première du passé

Le chanvre n’est pas un nouveau matériau. C’est une matière première ancienne déjà utilisée dans les années 1400. En effet, à la conquête du nouveau monde, Christophe Colomb voulait des cordages solides qui résistent à l’épreuve des tempêtes.

Ce navigateur célèbre s’est tourné vers les meilleurs fabricants de cette époque : les corderies royales françaises qui fabriquent la fibre de chanvre. « Le chanvre est à la fois traditionnel et ultramoderne », affirme Roure.

Un champ gigantesque de chanvre

Pour commencer, cet entrepreneur décide de cultiver du chanvre sur 5 hectares d’anciennes terres viticoles. Et aujourd’hui, plus de 60% du chanvre industriel français est produit dans l’Aube. Cette culture possède un avantage de taille, car elle ne requiert aucun usage de pesticide.

Exposée à des conditions climatiques opportuns, les graines de chanvre poussent rapidement. D’ailleurs, ces dernières résistent aux maladies et aux insectes.

L’avenir du plastique de chanvre

La perspective d’utiliser le chanvre comme principale alternative naturelle, dans la production de plastique, mais aussi dans la fabrication de matériaux composites, semble être une idée prometteuse. L’objectif est de remplacer progressivement tous les matériaux polluants et instaurer un nouveau produit issu de fibres végétales comme le lin, la noix de coco et le chanvre.

Cette plante offre plusieurs avantages environnementaux. Il améliore également la qualité ainsi que le rendement des produits qui en contiennent. La fibre de verre dans les planches de surf, par exemple, a été remplacée par du chanvre. C’est ce qui le rend plus flexible, léger et résistant. De même, le dernier modèle Porsche, le 718 Cayman GT4, renferme des panneaux réalisés en fibres de chanvre. Grâce à la science et l’avancée technologique, de nouvelles applications concernant la plante de chanvre apparaîtront dans un avenir proche.




Pour conclure, le combat contre la pollution et le changement climatique n’est pas encore sur le point de se terminer. Durant ces dernières décennies, l’homme s’est étonnamment attaché à leurs mauvaises manières et ne semble pas les abandonner malgré les nouvelles inventions qui ont été découvertes, comme le plastique de chanvre. Cette matière première entièrement naturelle peut être utilisée dans de nombreux domaines, allant de la construction de maisons à la fabrication de papier, de jouets, de bouteilles, de vêtements, de meubles et d’automobiles. Avec autant d’utilisations, il serait facile de changer les habitudes en transformant vos objets en plastique personnel en plastique de chanvre recyclable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page