ActualitésLégislation

Le CBD est-il détectable lors d’un test de dépistage de drogue

Le CBD ou cannabidiol est l’un des cannabinoïdes présents dans les plantes de cannabis. Il est la deuxième molécule la plus présente dans le cannabis, juste derrière le THC ou le tétrahydrocannabinol. C’est ce dernier qui est responsable des effets psychoactifs et qui provoque les différentes sensations obtenues avec le cannabis. Théoriquement, le CBD n’est pas une drogue. Mais le THC qu’il contient même à faible quantité peut facilement se détecter avec un test salivaire lors d’un contrôle. Effectivement, il peut être détecté au même titre que le cannabis, la cocaïne, l’héroïne, l’ecstasy ainsi que l’amphétamine qui sont les drogues les plus facilement détectables par les tests.

Test de dépistage

Le THC dans le CBD

Le tétrahydrocannabinol ou THC est un cannabinoïde présent dans la plante de cannabis. Il possède des psychoactives qui agissent sur le psychisme en modifiant le rythme cérébral. C’est lui qui donne les différents effets sentis par les fumeurs de cannabis. C’est la première molécule présente dans le cannabis. La teneur en THC de la plante varie entre 4 et 9% environ. Et cela monte jusqu’à 8 et 30% dans la résine. En plus des effets psychiques, il possède également des effets physiologiques très marqués. Comme la sensation de gorge sèche, des yeux rouges, de faim, de fatigue, de somnolence ou encore d’euphorie.   

En revanche, le cannabidiol apporte des effets contraires à ceux du tétrahydrocannabinol, car il calme le système nerveux. On retrouve les produits à base de CBD sous plusieurs formes. Mais les plus répandues sont les e-liquides pour cigarette électronique et les huiles essentielles pour le bien-être corporel. Néanmoins, ces produits doivent contenir un taux de THC inférieur à 0,2% pour être autorisés à la vente libre.

CBD : invisible au dépistage de drogue

Les produits au CBD sont fabriqués à partir d’une variété de cannabis spécifique qui contient moins de 0,2% de THC. Sa consommation est légale. De ce fait, il n’est pas recherché lors d’un test de dépistage de drogue vu que sa quantité est infime. Cependant, même s’il n’a pas des propriétés psychotropes, il est préférable de ne pas en consommer en grande quantité. Il est également conseillé de ne pas prendre le volant dans la mesure où vous venez de consommer un produit au CBD.

Malgré tout, le THC dans ces produits est facilement détectable lors d’un test de drogue. On détecte les molécules de THC nommées delta-9-THC et 11-carboxy-THC. Du coup, dans la mesure où le produit au CBD que vous avez consommé ou utilisé ne déroge pas à la réglementation en vigueur, votre test sera évidemment négatif. Vous pourrez toutefois avoir un résultat positif au cas où votre produit a été mal calibré par exemple.

CBD

Les raisons qui font que le test est positif

Le CBD n’amène pas à un résultat positif en cas de test de dépistage de drogue. C’est généralement le cas si vous avez consommé un produit contenant un taux de THC conformément à la règle. Mais plusieurs raisons peuvent faire que le test de dépistage est positif au cannabis. En effet, cela peut se produire lorsque vous venez de consommer un produit au cbd contenant un taux de tétrahydrocannabinol élevé. Ou un produit dont la provenance n’est pas très claire ou qui n’est pas réglementaire.  

Les tests de dépistages

Pour les consommateurs de produits au cannabidiol, la crainte d’un résultat positif lors d’un test de dépistage au cannabis peut être source d’angoisse. Peu importe le moment ou l’endroit, vous n’êtes pas à l’abri d’un test de dépistage de drogue. En effet, vous pourriez être confronté à un test sur la route, au volant de votre voiture notamment lors d’un contrôle routier ou lors d’un rendez-vous chez votre médecin. 

Actuellement, de plus en plus de chefs d’entreprises obligent également leurs employées à effectuer des tests de dépistages pour s’assurer de leurs sobriétés au travail. Un détail qui mérite d’être clair, sachez que la vente de produit au CBD reste strictement interdite aux mineurs même si ces produits sont désormais légaux.   

Les différents tests de dépistages possibles pour détecter la présence de drogue dans l’organisme

Avec les progrès en matière de technologie disponibles à ce jour, les tests de dépistage de drogue sont de plus en plus facile et rapide à réaliser. De plus, le THC est une molécule difficile à éliminer par l’organisme. Du coup, cela pourrait vous amener à être positif au cannabis étant donné qu’elle reste détectable pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours. Cette durée dépend généralement du type de test de dépistage.

Le plus souvent, un test de dépistage de drogue est effectué par un officier ou agent de police judiciaire si cela se passe lors d’un contrôle routier. Un médecin ou un biologiste peut aussi faire passer le test si c’est nécessaire. Si lors de ce test, le résultat est négatif, vous n’aurez aucun souci. En revanche, si cela s’avère être positif, vous serez dans l’obligation de faire un second test dans un centre hospitalier. Là encore, il existe deux cas de figure possibles. Le premier, en cas de résultat négatif, vous serez simplement poursuivi pour consommation et non pas pour avoir conduit sous l’emprise du cannabis. Le second, en cas de résultat positif, vous pourriez être condamnée à de plus lourdes sanctions.   

Test urinaire

Ce type de test est généralement effectué lors d’une visite à l’hôpital, au travail ou en cas d’arrestation pour conduite en état d’ivresse. Contrairement à la salive, le THC qui a tendance à se fixer dans les graisses, peut rester très longtemps dans l’urine. Et la quantité que vous avez absorbée est un élément à prendre en compte. En effet, avec une quantité importante, vous pourrez toujours être testé positif au bout de 60 jours après la consommation. C’est notamment le cas avec les produits au CBD contenant un taux de tétrahydrocannabinol plus élevé que la normale ou directement du cannabis.

Test salivaire

Ce genre de test s’effectue en général lors d’un contrôle routier par la police. Sachez que le THC ne reste pas très longtemps présent dans la salive. De ce fait, vous ne serez plus positif au cannabis au bout de 4h à 6h après avoir consommé un produit au CBD si celui-ci contient du tétrahydrocannabinol. Toutefois, cela peut varier en fonction du taux de concentration de ce dernier dans le produit ainsi que de votre métabolisme.

Test capillaire

Parmi les tests de dépistages les plus fiables, ce type de test s’effectue généralement au poste de police à la suite d’une arrestation ou pour un délit plus grave. En effet, le THC présent dans les produits au CBD et dans le cannabis, de manière générale, reste visible pendant très longtemps. Et avec un test de ce genre, vous pourriez toujours être positif au cannabis même au bout de 90 jours.

Test sanguin

Pour ce type de test, il doit obligatoirement se faire en laboratoire afin d’avoir un résultat fiable. Il permet notamment de savoir exactement le taux et le type du produit stupéfiant présent dans le sang. Pareil que pour le test salivaire, la durée de positivité avec celui-ci n’est pas très longue. Vous pouvez recourir à ce genre de test pour avoir une contre-expertise suite à un test positif au préalable entre autres.

Test sanguin

Les risques en cas de test positif

Au cas où vous venez de vous faire contrôler sur la route et que le résultat de votre test de dépistage de drogue est positif au cannabis. Sachez que les peines encourues sont relativement sévères. En effet, ceux-là peuvent être une amende allant de 4 500 € jusqu’à 75 000 €, un retrait de point sur le permis ou même une suspension de permis pouvant durer jusqu’à 3 ans. À noter qu’en cas de récidive, vous risquez une peine d’emprisonnement d’une durée de 10 ans et une amende de 150 000 €. À noter que les sanctions varient d’un pays à un autre.        

Comment faire pour que le test ne soit pas positif ?

Comme vous le savez, vous pourriez avoir la mauvaise surprise de vous confronter à un test de dépistage de drogue à tout moment. Cela peut être une source d’angoisse permanente surtout si vous utilisez ou consommez régulièrement des produits au CBD. Pour éviter d’être dans une position aussi délicate, vous devez toujours adopter des attitudes responsables et prévoyantes. 

Parmi ceux-là, ayez toujours le réflexe de vérifier la provenance des plantes utilisées pour la fabrication du produit que vous souhaitez acheter. Veuillez également jeter un œil sur son mode de production ainsi que la qualité des produits utilisés pour sa fabrication. N’hésitez pas non plus à vous renseigner sur le taux de THC présent dans les différents produits. Le plus simple est de ne pas consommer de substances illicites ou de mélanger le CBD à un autre stupéfiant

Pour conclure, la consommation ou l’utilisation des divers produits au CBD contenant un taux de THC légal n’entraîne pas, dans la plupart des cas, un résultat positif lors d’un test de dépistage de drogue. Mais pour en être vraiment sûr et certain, n’oubliez pas de vous renseigner sur le produit. Effectivement, veuillez regarder sa provenance, son mode de production ainsi que sa caractéristique avant d’en acheter, car vous pourriez avoir de gros problème au cas où.  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page