Le monde du CBD

Les 4 manières pour produire l’huile de CBD 

Depuis le fameux documentaire Weed de Sanjay Gupta diffusé sur CNN en 2013, l’huile CBD a attiré le regard du monde entier. L’émission parlait de l’histoire d’une enfant nommée Charlotte Figi atteinte de l’épilepsie et aussi comment l’huile de CBD l’a soulagée et a supprimé totalement les symptômes et ses crises.

Articles similaires

En France, l’huile de CBD qui est vendue sur le marché ne peut pas être affirmée avoir des propriétés thérapeutiques. Néanmoins, elle possède de nombreuses vertus. Mais d’où provient le CBD et comment produire de l’huile avec ? Lisez l’article et découvrez les réponses !

D’où provient le CBD ?

Le CBD ou le cannabidiol provient des trichomes, des glandes résineuses recouvrant le cannabis. Les Trichomes sont les noyaux principaux de la plante étant donné qu’ils contiennent le CBD et le THC ou le tétrahydrocannabinol. Ce sont aussi des structures glandulaires responsables de la production des terpènes, des cannabinoïdes et des flavonoïdes.

Les trichomes jouent aussi le rôle protecteur de la plante contre la chaleur et les rayons UV. La partie huileuse de la fleur a des vertus antifongiques et antibactériennes. C’est aussi un insecticide, car la partie collante de la résine piège les insectes grâce à son autre couche défensive.

Outre, les substances qui composent de la résine huileuse ont des propriétés thérapeutiques. Le CBD fait partie de ces composants non-toxiques et qui présentent des avantages quand il est mélangé avec le système endo-cannabinoïde. Comme le THC, le CBD est une molécule issue du cannabis qui présente le plus de bienfaits, surtout dans la guérison de certaines maladies.

Plusieurs facteurs influencent le taux de CBD contenu dans le cannabis ou le chanvre. Parmi ces éléments, la variété des plantes et les conditions climatiques pendant la culture. Le taux de THC des plantes pour l’extraction du CBD est de 0,2 ou 0,3 % selon les pays. En France, le taux légal de THC dans les produits CBD ne doit pas dépasser 0,2 %.

 

Quelles sont les différentes méthodes pour extraire l’huile de CBD ?

L’huile de CBD est 100 % d’origine végétale. On peut obtenir l’huile de CBD du cannabis de plusieurs manières. La méthode d’extraction influence sur tous les bienfaits ainsi que les inconvénients du CBD. Selon la technique d’extraction utilisée, certaines huiles peuvent être plus rassurantes et plus efficaces que certaines.

Lorsque le CBD est extrait du cannabis et que le solvant pour l’extraction est éliminé, on obtient une huile épaisse et très forte qui possède un dosage élevé en CBD. Elle peut être par la suite transformée en une large gamme d’articles comme les produits comestibles, teintures, des produits cosmétiques, capsules de gel, des e-liquides pour cigarettes électroniques, des boissons, etc.

Comme cité précédemment, les caractéristiques de l’huile varient selon la méthode utilisée pour l’extraction. 

  • L’extraction à l’éthanol

Depuis des années, l’éthanol a été utilisé par les experts pour extraire les composants thérapeutiques du cannabis et d’autres origines végétales.

Pour extraire le CBD de la fleur de chanvre, les chercheurs macèrent la fleur du cannabis dans l’éthanol. Après, ils l’agitent et la filtrent. Ensuite, la matière résiduelle est chauffée à feu doux jusqu’à obtenir une pâte visqueuse avec une teneur en cannabinoïdes élevées. Pour terminer le processus, cette pâte obtenue est distillée afin d’extraire le CBD des autres substances.

Les produits issus de l’extraction à l’éthanol possèdent des vertus pour les traitements de nombreuses infections. Ils peuvent également utiliser pour traiter de différentes maladies comme la névralgie, la dépression, l’hémorragie, la douleur et également les spasmes des muscles. 

  • L’extraction au CO2

L’extraction au CO2 est l’un des systèmes d’extraction les plus utilisés pour obtenir l’huile du CBD issu du cannabis. Exposé à une température ambiante, le dioxyde de carbone devient un gaz. Par contre, lorsqu’il est sous une haute pression et à haute température, il se liquéfie et conserve l’état fluide d’un gaz. Il agit ensuite comme un solvant et supprime les substances actives de la plante.

L’état de l’huile extraite varie selon la température et la pression appliquées. Par exemple, on peut obtenir une substance brute cireuse de couleur dorée et riche en CBD avec une basse pression. 

Pour obtenir une huile pure et propre, qui ne contient pas de chlorophylle et riche en CBD, il est préférable de filtrer les substances végétales et les lipides. Cette méthode s’appelle la “winterisation”. Certes, l’extraction au CO2 s’avère plus coûteuse et requiert l’intervention des professionnels. Néanmoins, elle ne risque pas de provoquer un incendie ou une explosion, contrairement à l’éthanol ou le butane qui sont des solvants combustibles.

  • L’extraction aux hydrocarbures

L’extraction aux hydrocarbures est l’utilisation des solvants hydrocarbonés dont le butane, l’éthane, le propane ou leurs combinaisons. Cette méthode est très pratique si l’on voudrait obtenir une huile sans chlorophylle tout en conservant son odeur et ses vertus médicinales. Elle est surtout idéale pour obtenir le CBD et les terpènes sans avoir les substances indésirables du cannabis.

Comme avec les autres méthodes d’extraction, celle faite aux hydrocarbures peut également produire des huiles de différentes textures entre la cire d’abeille jusqu’à la texture du caramel mou.

Comme le butane, l’éthane et le propane sont des hydrocarbures inflammables. Si ces derniers ne sont pas totalement filtrés, le produit obtenu risque de nuire à la santé et le risque d’explosion est d’autant plus élevé. Cela est encore plus dangereux pour les personnes ayant déjà une défaillance immunitaire.

  • L’extraction à l’huile

L’extraction du CBD avec l’huile d’olive est le système le plus simple, le moins cher et surtout accessible à tous. Pour effectuer cette extraction, la première étape consiste à décarboxyler les fleurs de chanvre. La seconde étape est d’immerger les fleurs traitées dans de l’huile d’olive. Après une certaine période d’immersion, la dernière étape est de filtrer l’huile d’olive pour extraire l’huile de CBD des substances végétales.

Il est aussi possible d’extraire l’huile de CBD en employant d’autres matières huileuses telles que l’huile d’avocat, l’huile de noix de coco, mais aussi le MCT (triglycéride à chaîne moyenne). L’huile obtenue par des graines de chanvre est aussi un des solvants utilisés pour obtenir efficacement le CBD, car elle se mélange interagit parfaitement avec le cannabidiol. Toutefois, l’huile obtenue avec l’huile d’olive est beaucoup plus concentrée en CBD et possède un spectre large.



En résumé, le CBD est une molécule issue du chanvre et qui a des avantages sur la santé. Mais ces derniers ne sont pas encore en allégation en France. Néanmoins, de nombreuses personnes profitent de ses bienfaits. Les caractéristiques de l’huile de CBD dépendent de la méthode d’extraction employée. Les huiles sont présentes sous plusieurs formes comme selon le besoin de chacun.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page