Culture & plantation
A la Une

Les 5 choses à savoir pour faire pousser du CBD en toute légalité chez vous

Pour votre consommation personnelle, vous pouvez faire pousser du cannabis et avoir du CBD chez vous. D’ailleurs, la législation entourant le cannabis récréatif est en cours de négociation. Et le groupe Radicaux de gauche, centre et indépendants (RGCI) pourrait bientôt proposer cette alternative au Conseil de Paris. En attendant, plusieurs jardiniers en herbe se sont lancés dans ce secteur en raison d’un défaut d’approvisionnement. Toutefois, cela peut comporter certains risques que vous devez considérer à l’avance. Voici les choses à prendre en compte si vous tentez de cultiver du chanvre chez vous.

une main saisissant une feuille de cannabis

Qu’est-ce que le chanvre ?

Le chanvre est un synonyme du cannabis. C’est un produit végétal qui contient des plantes mâles et femelles suivant son utilisation. Autrefois, cette plante était utilisée uniquement dans la production de toiles, de vêtements ou de cordages. De nos jours, il est apprécié pour ses propriétés répulsives contre les parasites qui ont tendance à envahir les espaces verts.

Considéré comme un puissant produit psychotrope à cause de sa forte teneur en tétrahydrocannabinol (THC).  A par le THC, le chanvre renferme également d’autres composants dont le plus célèbre est le cannabidiol (CBD) et le cannabinol (CBN). A l’inverse du THC, ces deux ingrédients n’ont aucuns effets psychotropes.Pour cultiver du chanvre à des fins industrielles, il faut généralement avoir un champ étendu. Mais, la croissance de la plante dépend des conditions de culture et de la variété utilisée. Dans le cas du cannabis thérapeutique, la majorité des producteurs adoptent un mode de culture indoor afin de mieux contrôler les caractéristiques et nutriments. De cette manière, ils pourront mieux optimiser leurs productions.

Les lois concernant la consommation personnelle de CBD

L’usage des espèces autorisées de cannabis comporte uniquement les graines et les fibres. Jusqu’à maintenant, il reste illégal de servir des fleurs de chanvre pour produire du cannabidiol. Mais, il est permis de planter du chanvre industriel chez soi à condition de ne pas utiliser les fleurs. Le ratio biologique de 1/30 entre le THC et le CBD doit être respecté. Toutes les variétés de cannabis qui ne figurent pas sur la liste des autorités sanitaires ont d’ailleurs très peu de CBD.

Pour vous procurer des graines, vous devez uniquement vous diriger vers les entreprises respectables. Au Royaume-Uni, la société Herbies possède un catalogue de plus de 2500 graines différents. Elle livre à travers le monde entier en proposant un excellent SAV. Sensi Seeds est une entreprise reconnue à Amsterdam. Les gérants ont dépensé plusieurs millions d’euros pour proposer des graines de qualité. Malgré le fait qu’il ne livre pas dans le monde, leurs marques sont vendues et livrées par d’autres firmes.

Bonza Seeds livre partout dans le monde. Les emballages sont à la fois gratuits et discrets. Pour suivre les progrès de la commande, il suffit de se diriger sur leur site. Basée au Royaume Uni, Gorilla Cannabis Seeds vend des semences de très bonne qualité. Jack Herer Feminized, par exemple, contient du THC à hauteur de 21%.

Les risques environnementaux et sanitaires à considérer

Il ne faut pas oublier que la culture de cannabis chez soi entraîne inévitablement des problèmes avec la justice. Cette activité peut aussi avoir des conséquences néfastes sur votre cadre de vie et votre santé. Pour assurer une bonne production, vous devez avoir un éclairage puissant et faire en sorte d’élever la température.

Or, ce grand changement favorise la croissance de moisissures. Etant donné que ces organismes vivants ont la capacité de se développer très vite, votre maison sera donc infestée de pourritures. Si cela persiste, vous aurez un logement impropre. De plus, les habitants pourront développer des problèmes respiratoires comme l’asthme, les mycotoxicoses ou encore les pneumnies d’hypersensibilité.

Dans certains cas, la culture de chanvre demande des pratiques de fertilisation au CO2. Et ces pratiques conduisent inévitablement à l’empoisonnement. Vous ne devez pas oublier que des risques d’incendie peuvent survenir en cas de défaillances électriques.

Faut-il planter du CBD à l’intérieur ou à l’extérieur ?

Vous pouvez cultiver vos plants de chanvre au jardin ou à la maison. Il faudra faire un choix, car cela détermine le nombre d’équipement dont vous avez besoin, la variété de cannabis à acheter et la quantité de cannabis que produira la plante. Voici les différentes cultures disponibles à adopter :

La culture Outdoor

La culture Outdoor est la méthode la plus naturelle. Cependant, elle est la plus compliquée à maîtriser, car elle dépend des conditions extérieures. Par conséquent, c’est la nature qui décide de ce qu’il peut advenir de la récolte. Ce sont les environnements chauds et humides qui favorisent un terrain avantageux et une bonne récolte, notamment pour la variété sativa. En revanche, les variétés indica supportent parfaitement les environnements froids.

Dans les pays où le climat le permet, la culture outdoor est donc la plus répandue. De plus, elle tend à prendre du terrain avec le développement du marché du cannabis light. Même si le tmeps de croissance s’étend jusqu’à environ 6 mois, ce mode de culture favorise une production importante et de qualité. L’unique inconvénient est la maîtrise de la production, car l’outdoor est toutefois un mode de culture à risques. Peu de cultivateurs arrivent à en assumer avec l’influence du climat et des insectes ravageurs.

La culture Indoor

C’est le mode de culture la plus suivi par la majorité des cultivateurs de cannabis light. En effet, il présente un contrôle total sur l’ensemble des facteurs présentés précédemment. Il implique la maîtrise de la culture pour obtenir des fleurs de CBD de qualité. Si le concept est tout à fait alléchant, il implique tout de même un processus coûteux et très technique. Vous devez reproduire toutes les conditions naturelles à l’extérieur, à savoir :

  • la lumière
  • le taux d’humidité
  • la température
  • les nutriments
  • la lumière
  • le taux d’humidité
  • la température
  • les nutriments
  • le PH
  • l’apport en CO2

De cette manière, vous obtiendrez un environnement idéal, une croissance parfaite à la floraison du chanvre. Les rendements seront rapidement optimisés et le produit final sera de qualité supérieure. De plus, la culture de cannabis indoor permet d’éviter la pollinisation sauvage. Vous pourrez maîtriser la richesse en CBD et maintenir le taux de THC. L’inconvénient reste son gros investissement financier. D’ailleurs, une simple variation du taux de CO2 dans l’air ou du PH dans l’eau peut ruiner la récolte tout entière.

une plantation de chanvre indoor

La culture Greenhouse

La culture de cannabis sous serre est sans aucun doute la meilleure alternative à adopter. Elle offre à la fois un environnement extérieur et une culture indoor. Bien protégé dans un milieu naturel, les plants de chanvre pourront profiter de la lumière du jour et des nutriments du sol. Ils ne subissent pas les agressions externes. Même si elle reste plus ou moins onéreuse, cette dernière est plus écologique et moins coûteuse qu’en intérieur.

Le cycle de vie naturel des plantes de chanvre est monitoré par le soleil. Par conséquent, elles ont besoin de différents taux d’ensoleillement surtout lors de leurs périodes de croissance et de floraison. La serre recrée d’une manière artificielle les phases lumineuses pour favoriser des terpènes plus riches. L’empreinte écologique est ainsi réduite par rapport à la culture indoor.

Les bienfaits des dérivés du cannabidiol

Saviez-vous que le chanvre possède plusieurs bienfaits nutritionnels ? Non seulement il contient un taux minimum de THC, mais ce composé ne dispose pas des effets psychoactifs de la marijuana. Zoom sur les produits dérivés de cette plante miraculeuse.

Les graines de chanvre

Qu’elles soient crues ou torréfiées, les graines de chanvre croquantes renferment différents types de nutriments. En effet, les germes sont riches en fibres, protéines et minéraux tels que le potassium, le magnésium, le zinc et le fer. Une seule cuillère à soupe de graines de chanvre contient une bonne quantité de vitamine E. Saupoudrez-les sur une soupe, une salade ou incorporez directement dans l’une de vos recettes de pâtisserie favorites. De plus, les graines contiennent un goût de noisette compatible pour des recettes salées ou sucrées.

L’huile de CBD

L’huile de chanvre est un produit extrait des graines. Elle renferme un taux équilibré entre l’oméga 3 et 6. Comme vous le savez, ces deux acides gras sont indispensables pour le bon développement de votre organisme. Généralement, les graines produisent une huile naturelle de couleur verte. Cette matière grasse réduit considérablement le taux de cholestérol et est un anti-inflammatoire puissant. Faites quand même attention, l’huile de chanvre n’est pas recommandée à la cuisson.

La farine de chanvre

C’est une alternative intéressante pour ceux qui adoptent un régime sans gluten. La farine de chanvre est plutôt appréciée par les sportifs à cause de sa teneur en protéine. Pour les recettes, vous pouvez l’incorporer directement dans les pains, les gâteaux ou les pâtes en association avec d’autres farines comme le tapioca, le pois chiche ou le riz. Avec sa couleur verte et son goût de noisette, ce produit dérivé apporte de l’originalité à vos préparations.

Des pains à base de farine de cannabis

Les autres dérivés du CBD

En raison de son action anti-inflammatoire efficace, le CBD peut être utilisé en baume, en pommade ou autres soins cosmétiques. Par inhalation, il aide à soulager les douleurs localisées. Plusieurs recherches scientifiques portent une attention particulière sur son action pour apaiser les douleurs menstruelles, les migraines ou encore la maladie de Crohn. En outre, les fibres de la tige servent à confectionner du papier, des tissus, des matériaux de construction et des cordes.




Pour conclure, si vous voulez cultiver du chanvre chez vous, il est vivement conseillé de prévenir la gendarmerie et d’être conforme à la loi sur le territoire. Ces démarches permettront d’éviter les malentendus vis-à-vis de la justice. En tout cas, la législation de décembre 2016 mise en vigueur le 14 janvier 2017 protège la culture de cannabis sativa. Alors, n’hésitez pas à cultiver votre propre chanvre pour avoir du CBD à volonté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page