InterviewsLégislation
A la Une

Les arguments de la légalisation selon Bénédicte DesForges

En France, on essaie tant bien que mal d’enfin légaliser l’usage du cannabis. Cependant, jusqu’à ce jour, on en est encore loin. Si cette légalisation du cannabis prend du retard, c’est peut-être à cause des arguments proposés par les pro légalisations. Dans cet article, vous découvrirez ce qu’en pense Bénédicte DesForges.

Les arguments courants des pro légalisations

En termes de légalisation du cannabis, les arguments proposés tournent souvent autour des avantages généraux de la plante dans la vie quotidienne. En effet, dans la plupart des propositions de lois pour la légalisation de cette plante, Bénédicte DesForges raconte, dans son interview qui est disponible en bas de page, qu’il existe des arguments récurrents.

Le cannabis améliore l’économie du pays

Pour attirer l’attention des citoyens engagés et du gouvernement, les pro légalisations ont tendance à choisir comme argument principal le fait que le cannabis peut améliorer l’économie du pays. En général, lorsqu’on soumet la proposition de loi sur la légalisation du cannabis, on inclut une clause sur l’Etat. Il s’agit notamment des taxes perçues sur la vente de cannabis. Ces taxes permettent d’augmenter les revenus de l’Etat. Ainsi, on peut espérer une amélioration de l’économie.

les taxes sur la vente de cannabis: des arguments intéressants

Le cannabis offre plusieurs opportunités

Pour la masse populaire, la légalisation du cannabis peut affecter leur quotidien. Si on se base sur les autres pays ayant déjà légalisé cette plante, il s’agit d’une grande opportunité pour réduire le taux de chômage. En effet, si le cannabis devient légal, il y aura de nouvelles entreprises œuvrant dans ce domaine qui se créeront. Bien évidemment, pour que l’activité fonctionne, elles auront besoin d’employés.

Quant aux entreprises, la légalisation du cannabis peut être une opportunité de se diversifier. En effet, la société peut y trouver le moyen de diversifier ses produits et surtout de prendre position sur une nouvelle part de marché.

Ces arguments ont fonctionné pour la plupart des pays qui ont déjà légalisé l’usage du cannabis. Toutefois, ils restent insuffisants pour que le gouvernement français accélère le processus de la validation de la légalisation de cette plante.

« Les pro légalisation se réfugient dans les arguments traditionnels : amélioration de l’économie, nouveaux emplois et opportunité dans la filière du chanvre. », a déclaré Bénédicte DesForges.

Les arguments pro légalisations : problématique

Les arguments pro légalisations traditionnels comme l’annonce Bénédicte DesForges dans son interview, dont la retranscription est disponible sur ce lien, sont intéressants. Cependant, ils restent insuffisants. Pour être plus précis, ces arguments sont beaucoup plus axés sur la généralité.

Les pro légalisations se concentrent beaucoup trop sur l’économie et à tout ce qui pourrait intéresser le gouvernement. De ce fait, ils oublient de penser à la liberté des consommateurs. Pourtant, ce droit d’exercer une liberté est très important et pourrait bien mener à un retournement de situation.

Bénédicte DesForges a annoncé : « Les pro légalisations ne mettent pas assez en avant le droit d’exercer une liberté. »

Les solutions proposées par le PCP

Pour le PCP, on doit inclure la liberté individuelle et le respect de l’autre dans les arguments pour la légalisation du cannabis. Les pro légalisations peuvent même les utiliser comme base pour revendiquer l’usage de cannabis.

Ces arguments sont intéressants d’après le PCP puisque comme ils sont des figures d’autorité, ils comprennent à quel point la liberté est importante pour chaque individu.

« Pour les policiers, ils peuvent parler de cette liberté puisqu’ils en privent certaines personnes. », a déclaré Bénédicte DesForges dans son interview.

Une meilleure compréhension

Pour que le public puisse mieux comprendre ces arguments, il faut se pencher beaucoup plus sur ce qu’est la liberté. Il faut savoir qu’avoir une certaine liberté ne veut pas dire que l’on pourra faire tout ce que l’on veut, quand on veut et où on veut. Il ne faut pas oublier la notion de liberté individuelle et de liberté en société. En effet, lorsqu’on vit dans une société, notre liberté s’arrête là où commence celui d’autrui.

De ce fait, lorsqu’on veut utiliser les arguments comme la liberté individuelle et le respect de l’autre pour la légalisation du cannabis, on doit bien mettre les choses au clair. Grâce à ces arguments, il est possible de gagner le cœur des consommateurs de cannabis et espérer un résultat positif si un vote est effectué. Toutefois, afin d’obtenir un bon retour, il ne faut pas oublier de responsabiliser ces consommateurs.

Comme Bénédicte DesForges a dit : « On veut des consommateurs qui assument : joie, équilibre, responsabilité – des consommateurs qui n’hésitent pas à dire qu’ils veulent profiter de leur liberté. »

Pour conclure, les arguments pro légalisations sont intéressants. Cependant, si on veut avoir une certitude pour que la loi sur la légalisation du cannabis passe enfin en France, on doit essayer un autre angle d’attaque. Le PCP propose d’inclure la liberté individuelle dans les argumentations afin d’avoir le maximum de soutien de la part des consommateurs.

Retrouvez ici l’interview de Bénédicte DesForges

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page