Culture & plantation

Les Jardins Saint-Jacques de Perpignan, une première culture de cannabis CBD

Véritable paradis des agriculteurs et des maraîchers, les Jardins Saint-Jacques de Perpignan possèdent des sols fertiles. Récemment, une nouvelle culture à vue le jour, celle du cannabis Sativa L. C’est une première dans la région des Pyrénées-Orientales. Alors que le CBD vendu en France provient d’Italie, d’Espagne et de Suisse, plusieurs entrepreneurs catalans produisent actuellement du cannabidiol local.

Articles similaires

Un maraîcher collabore avec un commercial spécialisé dans la culture de chanvre

L’idée de cultiver du cannabis à base de CBD est née lorsque Gérard Sédano, maraîcher à Perpignan, rencontre Florent Karcz, directeur commercial d’un site internet spécialisé sur la culture du cannabis. Ce spécialiste dans le domaine explique : « C’est parti d’une opportunité et d’une rencontre, tout simplement. 

Ensuite, ce dernier a eu l’opportunité de collaborer avec de grands commerçants européens du CBD. Cette coopération lui a permis de connaître davantage l’état du marché du cannabidiol à travers le continent européen.

Avec Gérard et trois autres associés, ils ont décidé d’exploiter cette belle opportunité encore inexploitée dans ce département. Le but est de produire localement du cannabidiol pour en tirer les bienfaits. La récolte semble être prometteuse, car plusieurs milliers de plants ont pris racine au printemps dernier.

deux cultivateurs de cannabis en train de récolter des fleurs de CBD

L’avis de la police perpignanaise sur la culture de cannabis

Bénéficiant d’un ensoleillement exceptionnel, la région des Pyrénées-Orientales favorise les cultures de cannabis. Les plantes grandissent très vite et cela attire logiquement les forces de l’ordre. Cette descente de la police perpignanaise s’est très bien passée.

Les exploitants ont expliqué : « On est tombé sur des policiers très intelligents. Ils nous ont vu, ils nous ont questionnés, et ils ont compris très rapidement ». Dorénavant, ces derniers travaillent en étroite collaboration avec la brigade des stupéfiants, la BAC, ainsi que la police municipale de Perpignan.

D’une part, le préfet des Pyrénées-Orientales surveille étroitement l’évolution de la culture des plants de chanvre. D’autre part, un juge d’instruction a lancé une information judiciaire. Pour s’assurer qu’aucune drogue ne pousse dans les environs. Des tests sont effectués régulièrement sur les plants d’exploitation.

Les spécificités de la culture Outdoor de graine CBD

Faire pousser du cannabis Sativa L à l’extérieur serait la meilleure façon d’obtenir des têtes de chanvre plus savoureux. Cette méthode est à la fois une agriculture naturelle et traditionnelle du cannabis. Les graines de CBD suivent un développement naturel et donnent une grande quantité de fleurs.

Bien sûr, c’est une culture lente pouvant aller jusqu’à 6 mois, mais les plantes bénéficient d’une ressource naturelle (ensoleillement abondant, minéraux de la terre et air libre). Ainsi, le cultivateur aura moins d’effort à effectuer. C’est sans aucun doute l’une des raisons qui ont poussé Gérard et Florent à employer cette technique.

Comparé à la culture en intérieur, de nombreux cultivateurs affirment que la culture Outdoor ne demande aucun entretien en particulier à part le fait d’apporter de l’engrais et une protection pour les plantes. 

Première production à base de CBD : une huile essentielle

Après plusieurs mois d’entretien, les exploitants ont pu récolter une grande quantité de cannabis. Ils ont décidé de fabriquer de l’huile essentielle au CBD, 100 % naturelle. Comme l’affirme Florent : « Notre premier demi-litre vient d’arriver tout droit d’une distillerie située à Los Masos ».

Cette huile essentielle conserve les mêmes bienfaits que les autres produits à base de cannabidiol. Elle a des effets antalgiques et anti-inflammatoires très puissants. Mais, il faut diluer une goutte dans de l’eau.

Avant que cette fiole aux mille vertus soit disponible sur le marché, il sera d’abord testé en laboratoire pour déterminer sa composition. Florent affirme qu’« On a déjà des clients potentiels. Notre démarche intéresse plusieurs boutiques vendant du CBD dans notre département. Ils sont très contents de savoir que des chanvriers catalans se sont installés et ils veulent mettre à l’honneur nos produits. »

trois flacons d'huile de CBD avec des graines et feuilles de cannabis

4 conseils indispensable pour cultiver les graines de cannabidiol

Si vous souhaitez faire pousser du CBD chez vous, il y a quelques étapes à suivre pour obtenir des têtes de chanvre de qualité.

Les graines de cannabis

Il existe une multitude de variétés de cannabis qui sont disponibles sur le marché. Comme toutes les plantes, chaque variété détient sa propre spécificité. En tant que cultivateur, vous devez opter pour la bonne graine afin d’éviter les déceptions. Mais, n’oubliez pas que certaines variétés ont été croisées pour en tirer les avantages.

Vous recherchez les effets corporels de l’Indica ou les sensations euphoriques de la Sativa ? Ou plutôt le mélange de ces effets ?  Comme l’explique Sophie Maugeais, enseignante en culture de cannabis à Campbellton, « Lorsqu’on choisit la variété de cannabis, ça va dépendre si on veut quelque chose plus pour le soir, plus pour dormir. Il va y avoir des variétés qui vont être plus énergisantes ».

Si vous n’êtes pas un consommateur de CBD, fiez-vous à d’autres critères comme les conditions de culture, par exemple. Vous souhaitez cultiver du chanvre à l’intérieur avec une maturation rapide ? Ou bien, une variété qui utilise plus d’espace ? En tout cas, il vaut mieux choisir les semences femelles pour avoir une meilleure récolte.

Les nutriments

Les bons nutriments sont importants dans la culture, car ce sont les éléments qui permettent à la plante de se développer correctement. La nutrition du cannabis se divise en deux parties : les micronutriments et les macronutriments.

Comme son nom l’indique, les macronutriments sont des substances qui doivent être fournies en grande quantité pour assurer la croissance directe des plantes. Il s’agit notamment de l’azote, du potassium et du phosphore. Les micronutriments, par contre, permettent d’éviter les carences.

Pour éviter de trop engraisser vos plantes de chanvre, privilégiez un bon engrais pour alimenter ces derniers. Cependant, chaque type d’engrais possède ses propres avantages et inconvénients. Renseignez-vous auprès des autres producteurs pour connaître le genre d’engrais à utiliser.

un jeune plant de chanvre en pleine croissance dans un pot

L’éclairage

Tous les végétaux ont besoin de lumière pour vivre. Si vous optez pour la culture Outdoor, la lumière du soleil suffit amplement à combler les besoins de vos plants de chanvre. Par contre, si vous avez choisi une culture interne, investissez dans les matériels nécessaires pour apporter l’éclairage nécessaire sur vos plantes de cannabis.

Les cultivateurs professionnels utilisent un kit d’éclairage à l’ancien composé d’ampoule, de réflecteur et de ballast pour la culture Indoor de cannabis. Néanmoins, les lampes horticoles caractérisées d’ondes favorisent la photosynthèse sans oublier les lampes leds et les turbo-néons. Les lampes HID offrent une source de lumière fiable et abordable.

C’est un investissement coûteux, au début, mais les leds fournissent une grande quantité de lumière, mais peu de chaleur. Cela assure la croissance du cannabis. Pour une culture à petit budget, les ballasts numériques réglables de 400 W à 600 W sont également une alternative intéressante.

L’arrosage

L’arrosage est l’un des critères importants pour avoir une bonne croissance sur vos plantes de chanvre. De plus, les récoltes seront saines et en bonne santé avec un bon arrosage. Mais, il faut que l’eau soit de qualité suffisante pour apporter les nutriments nécessaires à vos plantes.

Un système hydroponique assure une irrigation parfaite de vos plantes, surtout si vous êtes régulièrement absent. Retenez aussi qu’un arrosage excessif est mauvais pour le développement des fleurs de CBD. Cela entraîne inévitablement l’apparition de champignons.

Marché du CBD : un business rentable ?

Quand le cannabis deviendra enfin légal à travers le monde entier, le marché pourrait peser entre 100 à 200 milliards de dollars en 2025. Ainsi, les perspectives de croissances pour les exploitants et commerçants des plantes de chanvre sont prometteuses.

Les observateurs estiment que si la France décide de légaliser le cannabis thérapeutique, le marché pourrait atteindre les 500 millions voir même jusqu’à 2 milliards d’euros. Il ne faut pas oublier qu’à l’échelle mondiale, ce secteur connaît un véritable succès.

D’après les analyses, le taux de croissance annuel du cannabidiol avoisinerait les 30 % en 2030. D’autant plus que ce phénomène commence à attirer plusieurs investisseurs mondiaux.




Pour conclure, de plus en plus d’agriculteurs et maraîchers comme Gérard Sédano, changent complètement de vision. Beaucoup d’entre eux s’orientent vers un autre domaine tel que l’exploitation du CBD. C’est une idée tout à fait prometteuse étant donné l’estimation des observateurs concernant les rendements et bénéfices qu’elle apporte à long terme. Mais, est-ce vraiment une reconversion d’avenir sans inconvénient ?  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page