LifestyleScience & Etudes
A la Une

Les terpènes et leurs propriétés anti-inflammatoires

Les études qui portent sur le cannabis sont de plus en plus nombreuses. Cela a permis de faire diverses découvertes sur cette plante, ses composants et ses propriétés. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux terpènes et à leurs propriétés anti-inflammatoires.

Qu’est-ce que les terpènes ?

Lorsqu’il s’agit de cannabis, on pense directement aux différents cannabinoïdes qui composent cette plante. Cependant, il existe d’autres composés comme les terpènes qui méritent que l’on s’y intéresse. Ce sont les composants responsables des arômes dans n’importe quels végétaux. Dans le cas du cannabis, on recense près de 230 terpénoïdes différents. Cependant, un plant n’en contient qu’une cinquantaine dans sa composition. Quand ces dernières s’associent aux cannabinoïdes, elles produisent une synergie qui maximise les effets de la plante. Ceci est souvent associé à l’effet d’entourage.

Ces molécules dépendent généralement de la génétique de la plante. Dans tous les cas, elles permettent de protéger le chanvre des prédateurs et favorisent la pollinisation. En effet, certaines odeurs émanant de ces molécules repoussent les insectes nuisibles et attirent les abeilles par exemple.

Produits contenant des terpènes

Les études sur les terpènes

À travers les nombreuses études effectuées sur le cannabis, les scientifiques ont pu découvrir que les terpènes pourraient avoir des propriétés anti-inflammatoires.

Souvent oubliés lors des recherches…

Il faut savoir que dans de nombreuses recherches scientifiques effectuées, le terpène est l’un des composés du cannabis le moins étudié. En effet, les scientifiques se sont surtout focalisés sur le THC ou le CBD. Ils ont négligé les effets que pouvaient apporter les terpènes.

Le déroulement des études

Lors des études de terpènes, les scientifiques se sont focalisés sur des molécules issues de trois variétés de chanvre ayant des profils différents. Il s’agit de la Tisza, de la Felina et de la Ferimon. Ces variétés poussent toutes en Europe, ce qui a facilité les recherches.

Lors des expériences, les scientifiques ont extrait les terpènes de ces plantes. Puis, ils ont étudié leurs comportements lorsqu’ils sont en contact avec des cellules et des souris. Il s’agissait d’expérience in vitro et in vivo. À noter que le choix de ces expériences permettait d’arriver à une conclusion fiable.

L’observation sur les souris : expérience in vivo

Les scientifiques ont injecté une enzyme aux souris qui leur provoque une inflammation. Cette enzyme provoque un gonflement sur la patte des souris. Après avoir administré des terpènes aux souris, les scientifiques ont remarqué que l’inflammation a diminué. Ils ont conclu que ces molécules pourraient bien avoir des propriétés anti-inflammatoires modérées selon le dosage administré.

Notez que les terpènes issus des trois variétés de chanvre ont agi différemment. En effet, les scientifiques ont remarqué que la Felina était moins performante par rapport aux deux autres. Puis, la Tisza aurait des propriétés anti-nociceptives selon eux. Par contre, ils ont bien souligné que ces propriétés étaient bien moins puissantes que celles du CBD.

Les terpènes VS le CBD

D’après ces études, on a remarqué que les terpènes et le CBD auraient des propriétés anti-inflammatoires. Cependant, la différence réside sur l’intensité des effets. En effet, le CBD a tendance à produire des anticorps qui aident à réduire l’inflammation sur le long terme. Grâce à son lien avec le système endocannabinoïde, le cannabidiol peut ordonner la sécrétion de différentes substances, dont le TNFa.

Par contre, lorsqu’on a observé les terpènes, on a remarqué qu’ils ne produisaient pas ces anticorps. Les scientifiques ont conclu que ces molécules ne fonctionnaient pas comme les cannabinoïdes. Elles ne passaient pas par le système endocannabinoïde, mais via un mécanisme différent.

La puissance des terpènes

Contrairement aux cannabinoïdes habituels comme le CBD, les terpènes sont bien moins puissants. On peut même considérer que ces molécules ne seront pas assez efficaces quand elles seront utilisées à part. Cependant, leur présence dans les produits à base de cannabinoïdes est importante. Grâce à l’effet d’entourage, elles permettent de rendre plus puissant le produit. Ainsi, les consommateurs pourront vivre une meilleure expérience et ressentir pleinement les effets du chanvre. C’est bien pour cela qu’il est intéressant d’opter pour les produits à full spectrum si l’on veut profiter au maximum du cannabis.

Pour conclure, les terpènes sont des molécules tout aussi importantes que les cannabinoïdes que l’on retrouve dans le chanvre. Leur présence est la garantie de ressentir au mieux les effets de la plante. D’après les études, elles pourraient bien maximiser les propriétés anti-inflammatoires du cannabis.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page