Actualités

Losangexpo: le CBD finalement évincé

Le salon des buralistes, Losangexpo, se tiendra les 16 et 17 octobre 2021 prochains, mais ce sera sans le CBD. C’est du moins ce qu’a annoncé le courrier envoyé aux entreprises « participantes » spécialisées du CBD qui voulaient aussi prendre part à cet évènement. Une décision qui en a déçu plus d’un. On vous dit tout dans cet article.  

Losangexpo, qu’est-ce que c’est ?

La première édition de Losangexpo a eu lieu en 1991. Au fil du temps, il s’est imposé comme LE rendez-vous incontournable des buralistes. C’était d’ailleurs l’unique évènement de son genre pour cette filière. L’expo réunit tous les professionnels du secteur : fournisseurs, producteurs etc.

Pour cette édition 2021, tous se sont fixé pour objectif de redonner un souffle à la profession qui a souffert de la crise du Covid-19. Et le CBD comptait bien y être présent et certains acteurs avaient vite réservé leurs places pour cet évènement.

Un événement  attendu

Le Losange s’est bien fait désirer depuis un an. En effet, l’édition qui devait se dérouler les 24 et 25 octobre 2020 à Porte de Versailles Paris,  a été reportée  en 2020. Pour cause, comme on pouvait bien se douter : la pandémie du Covid19. Les organisateurs pointent du doigt les mesures sanitaires de l’année dernière.

losangexpo

Mais malgré ce report, les organisateurs avaient promis de mettre tous les moyens en œuvre pour que l’édition 2021 soit une réussite. L’objectif : devenir un événement incontournable dans la profession.

Les acteurs du CBD étaient donc parmi ceux qui attendaient impatiemment ce salon pour donner un coup de pouce à leur business. C’était aussi un moyen de redorer le blason du cannabidiol qui a beaucoup fait parler de lui depuis pas mal de temps, et pas toujours en bien.

Et pourtant…

Malgré une attente d’un an, le CBD est finalement le vilain petit canard de Losangexpo. Le cannabidiol n’est finalement pas le bienvenu au salon. Quelle a été la surprise des participants qui voulaient exposer le CBD au grand jour lorsqu’ils ont reçu ce courriel signé Alain Sauvage, le gérant de Losange. Et le tout accompagné d’un remboursement pour ceux qui ont déjà versé  un acompte pour leurs emplacements.

Pourquoi ce soudain changement ?

La lettre commence (choix intelligent) par la situation actuelle du CBD en France. Elle rappelle également la situation de la molécule en France vis-à-vis de la justice. Eh oui, on ne va pas se voiler la face, c’est encore le flou complet. La  commercialisation des produits au CBD est tout à fait légale, du moment que la teneur en THC ne dépasse pas les 0,2%. Mais pour la fleur, il en est tout autre. Vendre de la fleur de CBD reste encore interdit.

Pour expliquer cette situation, Losange évoque l’inexistence, jusqu’à ce jour, d’un arrêté de la Mildeca qui légalise la vente de fleurs de cannabidiol. Mais en quoi est-ce aussi important ? Cet arrêté aurait pu être la garantie d’une commercialisation en toute sécurité.

L’événement a accueilli la Direction générale des douanes et droits indirects ainsi que le ministère de l’Intérieur. Losangexpo « ne voulait pas prendre de risque » tant pour elle que pour les exposants. L’expo s’est donc déroulée sans le CBD. Mais les autorités ne savent-elles pas que pas mal de buralistes se sont aujourd’hui mis à la vente de cannabidiol ? Mais associer ces personnalités au CBD sur une photo serait peut-être un peu dangereux d’après les organisateurs qui ne veulent pas se les mettre à dos. Surtout que le Ministère de l’intérieur s’est lancé à corps perdu dans la chasse aux magasins de CBD.

Lettre d'annulation des stands de CBD au Losangexpo

Heureusement, une autre alternative

Nous avons demandé à Marc Assous, commissaire général du Salon International du CBD qui se tiendra à Marseille les 20 et 21 mars, à Lyon les 7 et 8 mai 2022 et les 21 et 22 mai à Paris, ce qu’il pensait de cette éviction du CBD. Il s’est dit désolé de cette décision des organisateurs, une décision sans équivoque qui a déçu les exposants. Mais heureusement qu’aujourd’hui, il existe encore des  artisans qui travaillent de façon industrielle qui peuvent les accueillir. Marc Assous s’est dit prêt et heureux de les accueillir à son salon. Un événement qui ne sera pas uniquement destiné aux professionnels. L’objectif de ce salon, c’est de faire connaître le CBD, les particuliers qui désirent découvrir le CBD ou profiter des tarifs salon.

Bref, cette annulation des stands pour les buralistes spécialisés CBD du Losangexpo n’a pas ravi les acteurs de la filière. Heureusement qu’en 2022, il y aura THE événement incontournable du cannabidiol, le salon international du CBD. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page