ActualitésLe monde du CBDLégislation

Attention : Nouvelles règles strictes contre la drogue à Hong Kong

Le gouvernement de Hong Kong renforce sa politique de lutte contre les drogues en élargissant la liste des substances illégales. Parmi ces substances récemment ajoutées se trouve le CannaBiDiol (CBD), qui connaît une popularité croissante à l’étranger en tant que produit de consommation courante.

Hong Kong applique une politique de tolérance zéro envers toutes les drogues considérées comme dangereuses, telles que l’héroïne, la cocaïne, la méthamphétamine, la kétamine et le cannabis. Depuis le 1er février 2023, la liste s’est étendue pour inclure les produits contenant du cannabidiol ou CBD, qui étaient auparavant autorisés.

En raison de la hausse de la production de cocaïne signalée par l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime cette année, le Comité d’Action Contre les Narcotiques de Hong Kong a décidé d’intensifier la surveillance du trafic en provenance de l’étranger. En tant que centre international majeur avec son port commercial et son aéroport, Hong Kong est une plaque tournante pour l’entrée de nombreuses drogues en Asie. La police effectue de plus en plus de saisies de cargaisons de cocaïne, d’héroïne, de kétamine et de cannabis en provenance d’Amérique du Sud, d’Europe ou d’Asie. Les douanes interceptent régulièrement des convois et des personnes utilisées comme mules. Le Comité d’Action Contre les Narcotiques s’inquiète également de la montée en flèche de la consommation de cocaïne et de cannabis chez les jeunes.

Sensibilisation des jeunes à Hong Kong face à la drogue

Une attention particulière est accordée à la sensibilisation des jeunes, notamment à travers les établissements scolaires. Le Consulat de France a publié sur son site des informations sur l’usage et le trafic de drogue à Hong Kong, qu’il a également transmises au Lycée français de Hong Kong (LFIS) afin d’informer les élèves des nouvelles règles en vigueur depuis le 1er février 2023.

Sanctions sévères selon l’Ordonnance des Drogues Dangereuses

L’Ordonnance des Drogues Dangereuses prévoit des sanctions extrêmement sévères. Les peines pour consommation et possession de drogue peuvent aller jusqu’à 1 million HKD et 7 ans d’emprisonnement, tandis que le trafic (importation, vente, don) peut entraîner des amendes allant jusqu’à 5 millions HKD et la prison à vie. La possession de pipes ou d’appareils pour fumer est également passible d’une peine d’emprisonnement pouvant atteindre 3 ans, que l’on soit majeur ou mineur.

Campagnes pour se débarrasser des produits contenant du CBD

Avec l’interdiction du CBD ajoutée à la liste des drogues dangereuses, des campagnes ont été lancées ces derniers mois pour encourager les personnes à se débarrasser des produits contenant du CBD.

drogue

Contrôle du contenu des valises à l’arrivée à Hong Kong

Le gouvernement met en garde les voyageurs sur le contenu de leurs valises, car le CBD est légalisé dans de nombreux pays, y compris plusieurs pays européens, dont la France. Il est donc essentiel de faire attention aux produits que l’on rapporte de nos séjours, tels que les produits cosmétiques, les infusions relaxantes, les compléments alimentaires apaisants, les chewing-gums, les dentifrices, les chocolats, voire même les produits pour animaux domestiques contenant du CBD. Tout produit mentionnant le CBD, le cannabidiol ou présentant une petite feuille de cannabis doit être exclu de nos bagages… La codéine présente dans de nombreux sirops contre la toux vendus en pharmacie fait également partie de la liste des drogues dangereuses.

En prévision des départs en vacances d’été, il est donc primordial de faire preuve de plus de précaution que d’habitude lors de l’emballage de nos valises pour notre retour à Hong Kong.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page