InterviewsLe monde du CBDLégislation
A la Une

Maître Julien Plouton et le CBD : Des dossiers emblématiques et des anecdotes

Tout au long de sa carrière en défendant de nombreuses personnes ayant eu un problème de justice avec le CBD, Maître Julien Plouton a vécu quelques événements marquants. Dans cette rubrique, vous découvrirez tous les dossiers emblématiques et quelques anecdotes de ce défenseur durant sa carrière.

Les dossiers emblématiques de CBD

Dans sa carrière, Maître Julien Plouton s’est occupé de nombreuses affaires. Ci-dessous, vous trouverez celles qui l’ont marqué.

L’affaire du t-shirt à feuille de chanvre à Poitiers

Cette affaire a marqué Maître Julien Plouton puisqu’il ne s’agit pas d’une affaire dont il a l’habitude de traiter. En effet, il ne s’agit pas d’une accusation pour trafic de stupéfiants. L’accusé a osé entrer au tribunal correctionnel en étant habillé avec un t-shirt à feuille de chanvre. Pas de chance pour lui, ce jour-là, le tribunal a été composé de magistrats âgés. Comme vous l’aurez imaginé, ces magistrats n’étaient pas ravis puisqu’ils étaient contre le CBD et ses produits dérivés.

Bien évidemment, l’affaire a été portée en justice. Il a fallu se battre pour que la situation s’arrange. Avec Maître Julien Plouton, l’accusé a obtenu une relaxe partielle de la Cour d’appel. Cependant, ce dossier a été envoyé à la Cour de cassation. La suite reste encore en suspens jusqu’à ce jour.

L’affaire avec les patients du CHU Bordeaux

La première affaire de Maître Julien Plouton a porté sur une boutique de CBD à Bordeaux. Il ne s’agit donc pas de la même affaire. En effet, dans celle-ci, un commerçant a été accusé d’avoir fourni des stupéfiants aux patients du CHU de Bordeaux. Selon lui, les médecins et les pharmaciens de ces patients les dirigeaient vers sa boutique. Lui, en tant que bon commerçant ne faisait que répondre aux besoins de sa clientèle.

Cependant, les forces de l’ordre n’ont pas vu la situation sous le même angle. En effet, le commerçant a été considéré comme un trafiquant de stupéfiants. Ainsi, on a effectué une enquête sur lui et son activité. Heureusement, à l’issue de l’enquête, on a découvert que le CBD qu’il a fourni a produit un impact positif sur les consommateurs.

anecdotes sur le CBD

Les anecdotes sur le CBD

Il n’y a pas que les dossiers qui ont marqué Maître Julien Plouton. Il a aussi quelques anecdotes sur le sujet.

L’avocat : un être rassurant pour les accusés

Lors de son interview que vous découvrirez en bas de page, Maître Julien Plouton a annoncé que l’avocat est le seul visage rassurant que les accusés voient lorsqu’ils sont en garde vue. Toujours selon lui, cette garde à vue est bien plus difficile qu’une incarcération. Dans la plupart des cas, quand on est arrêté en possession de stupéfiants, on est placé en garde vue en attendant l’enquête et la présentation au juge instructeur. En France, la plupart des autorités pensent que le CBD est un stupéfiant. C’est ainsi que de nombreux acteurs ont été mis en garde à vue après une perquisition.

Puisque ces acteurs qui vendaient et produisaient du CBD étaient considérés comme des trafiquants de stupéfiants, on ne pouvait pas espérer un meilleur traitement pour eux. En effet, dès qu’ils arrivent au commissariat, on les met dans des cellules qui sont rarement confortables. Ils sont coupés du monde extérieur et ne peuvent pas communiquer avec leur famille. La seule personne avec qui ils peuvent communiquer est l’avocat. Même cette communication est limitée à une trentaine de minutes.

Heureusement, avec le temps, cette situation a évolué. D’après Maître Plouton, l’accueil est de plus en plus favorable de nos jours. En effet, vous pouvez remarquer dans la retranscription de son interview sur ce lien qu’il a déjà parcouru la France pour défendre de nombreuses personnes impliquées dans des affaires sur le CBD. Lors de ses visites, il a remarqué que l’on s’occupait de mieux en mieux des accusés.

« J’ai fait le tour de France des juridictions correctionnelles : Paris, Marseille, Rennes, Poitiers, etc. », a-t-il annoncé dans son interview.

La créativité du Parquet

Selon Maître Julien Plouton, le parquet est très créatif lorsqu’il s’agit d’incriminer des personnes ayant un lien avec le CBD. En effet, il arrive que le parquet essaie d’incriminer les accusés pour autres choses que la vente illicite de stupéfiants. Dans la plupart des cas, il essaie de faire passer cela pour une incitation à la consommation.

Bien évidemment, même si le parquet a été très créatif, les personnes en lien avec le CBD ont été quand même relaxées.

« Le parquet essayait de faire passer la vente licite comme une incitation à la consommation. », a-t-il déclaré.

Pour conclure, Maître Plouton a été chargée de plusieurs affaires de CBD partout en France. Cela lui a permis d’avoir de nombreuses anecdotes sur le sujet. Cependant, il ne serait pas arrivé au point où il en est aujourd’hui, sans l’affaire de la fameuse boutique à Bordeaux. Il s’agit de sa première victoire et qui la marquera à jamais.

Ici, l’interview de Maître Julien Plouton

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page