Le monde du CBDLégislation

Missouri : Les titulaires de licence de marijuana médicale demandent l’accès au marché du cannabis récréatif

Dans le pays de l’Oncle Sam, autant dire que la marijuana médicale a déjà obtenu son ticket pour faire partie du quotidien de la population. Pour ce qui est des produits dédiés à la consommation adulte, la situation est un peu plus compliquée. Certains États ont accordé leur feu vert, d’autres non. N’empêche, le marché gagne du terrain comme ce fut récemment le cas au Missouri. De quoi expliquer le choix des détenteurs de licence de marijuana médicale : chercher à se faire une place dans le secteur du cannabis récréatif.

Feu vert à la marijuana pour adulte

Aux États-Unis, le Missouri est l’un des territoires à se montrer réticent en ce qui concerne la marijuana pour adulte. Cet État s’est contenté d’accorder la faveur à la marijuana médicale qui peut circuler en toute légalité.

Dans ce territoire, le cannabis thérapeutique domine le marché depuis 2018. Mais plus pour longtemps puisque le cannabis récréatif est maintenant de la partie et est prêt à rattraper son retard. Du moins, si l’on croit les prévisions des analystes. Ces derniers estiment que la filière n’aurait aucun mal à toucher la barre des 550 millions de dollars dès sa première année de lancement, avec un CA de 800 millions à 1 milliard de dollars dans quatre ans.

Vous l’aurez compris, la marijuana récréative a finalement obtenu le feu vert des autorités. C’était le 15 décembre 2022, à une élection, les voix pour ont remporté de peu la victoire face aux opposants. Un vote qui a permis aux adultes de plus de 21 ans de posséder jusqu’à 3 onces de cannabis récréatif, soit un peu moins de 100 grammes pour chaque adulte.

Les professionnels de la marijuana médicale s’y intéressent

Il va sans dire que, grâce à cette loi, la commercialisation de cannabis récréatif est autorisée dans l’État du Missouri. Ce, à condition bien entendu que les vendeurs disposent d’une autorisation en bonne et due forme.

Le hic, c’est qu’en l’état actuel des choses, la grande majorité des professionnels de la filière ne disposent que d’une licence pour la marijuana médicale. À savoir, les cultivateurs, les producteurs et les détaillants. Ces derniers se doivent d’obtenir une licence pour la marijuana récréative s’ils veulent faire partie du système.

D’après l’organisme en charge de la supervision du secteur, ils sont bien nombreux à s’y intéresser. À Lyndall Fraker, la personne à la direction de cette entité précise :

Bien plus de la moitié des plus des 370 titulaires de licence que nous avons actuellement ont demandé un permis cannabis récréatif.

Une autorisation qui devrait être disponible dès 2023 selon ce responsable. Il indique que :

En vertu de la constitution de l’État, le ministère de la Santé et des Services aux personnes âgées a jusqu’au 6 février pour approuver ces demandes.

Il a ajouté :

Nous prévoyons de réviser comme la constitution du Missouri nous le demande, et nous prévoyons certainement qu’elles seront toutes approuvées.

En bref

Le cannabis récréatif gagne progressivement du terrain aux USA sur le plus juridique et auprès des États. La décision récente du Missouri de procéder à sa dépénalisation en est une preuve en notant qu’à la date du 15 décembre 2022, le Maryland a également œuvré dans ce sens.

Une bonne nouvelle pour les professionnels de la marijuana médicale qui n’ont pas hésité à demander leur intégration dans le système. Ce qui est désormais envisageable, grâce à l’intervention des autorités qui se sont engagées à accorder une suite favorable à leur requête.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page