Actualités

Népal : Vers la Légalisation de la Culture de Marijuana à des Fins Médicinales

Le Népal, pays enclavé de l’Himalaya connu pour ses montagnes majestueuses et sa riche culture, est sur le point de faire un pas significatif dans la législation de la marijuana. Lors de la présentation des estimations budgétaires pour l’année fiscale 2024-2025, le ministre des Finances, Barsha Man Pun, a annoncé que le gouvernement allait introduire des lois pour légaliser la culture et la consommation de marijuana à des fins médicinales. Cette annonce marque un tournant dans l’approche du pays vis-à-vis du cannabis, promettant de nombreux changements économiques et sociaux.

Légalisation de la marijuana médicale au Népal

Une Annonce Historique

Le ministre des Finances, Barsha Man Pun, a dévoilé un budget de 1.860 trillions de roupies pour l’exercice 2024-2025, incluant des dispositions pour la culture commerciale et la consommation de marijuana à des fins médicinales. Lors de son discours devant le Parlement, Pun a souligné l’importance de cette mesure pour moderniser le cadre juridique du pays et exploiter les avantages économiques et médicaux potentiels de la marijuana.

La légalisation de la culture de marijuana au Népal nécessitera des modifications à la Loi sur les stupéfiants (Contrôle) de 2033. En outre, le Népal devra convaincre le Conseil international de contrôle des stupéfiants en soumettant une demande à la Convention sur les stupéfiants. Étant signataire de la Convention unique des Nations Unies sur les stupéfiants de 1961, qui classe la marijuana comme une drogue dure, le Népal devra naviguer dans des eaux législatives complexes pour atteindre ses objectifs.

Objectifs Économiques et Répartition du Budget

Sur le budget total de 1.860 trillions de roupies, 1.14066 trillions seront alloués aux dépenses récurrentes, 352.35 milliards aux dépenses en capital et 367.18 milliards à la gestion financière. Le ministre des Finances a projeté une croissance économique de 6 % pour l’année fiscale à venir, avec un objectif de maintenir l’inflation dans la limite de 5,5 %.

Pour financer ce budget ambitieux, le gouvernement prévoit de collecter 1 260 milliards de roupies de recettes et de mobiliser 52 milliards de roupies de subventions étrangères. En outre, le Népal empruntera plus de 200 milliards de roupies à l’étranger et plus de 300 milliards de roupies sous forme de prêts internes pour combler le déficit.

Vers une Production Commerciale de Marijuana Médicinale

Ce n’est pas la première fois que le Népal envisage la légalisation de la culture du cannabis à des fins médicinales. Lors du budget précédent, une loi similaire avait été proposée, et le député Sher Bahadur Tamang avait déjà déposé un projet de loi à ce sujet. Le ministère de l’Intérieur a également mené des discussions pour formuler des critères permettant la culture de la marijuana à des fins médicales.

Actuellement, la marijuana est cultivée dans diverses régions du Népal, mais ces cultures sont souvent détruites par la police. La légalisation offrirait un cadre réglementaire pour protéger les agriculteurs et leur permettre de cultiver la marijuana en toute légalité, tout en bénéficiant d’un soutien et d’une surveillance appropriés.

Reconnaissance des Bénéfices Médicaux et Opportunités Économiques

La reconnaissance des bénéfices médicaux de la marijuana est au cœur de cette législation. La recherche mondiale a démontré l’efficacité du cannabis dans le traitement de diverses conditions médicales, y compris la douleur chronique, les troubles neurologiques, et certaines formes de cancer. En légalisant la marijuana à des fins médicinales, le Népal pourrait améliorer la qualité de vie de nombreux patients.

Outre les avantages médicaux, la légalisation de la marijuana pourrait ouvrir de nouvelles opportunités économiques pour le Népal. Le secteur de la marijuana médicale pourrait attirer des investissements étrangers, créer des emplois, et générer des revenus substantiels pour le gouvernement. En réglementant le marché, le Népal pourrait également réduire les activités illégales et augmenter ses recettes fiscales.

La légalisation pourrait également avoir un impact social positif en offrant aux agriculteurs une source de revenus légitime et en réduisant les risques associés au marché noir. Les régions rurales, en particulier, pourraient bénéficier de cette nouvelle législation en diversifiant leurs activités agricoles et en améliorant leur économie locale.

Défis et Prochaines Étapes

La proposition de légalisation de la culture de marijuana à des fins médicinales doit encore franchir plusieurs étapes avant de devenir une loi. Elle nécessite un vote aux trois quarts au Parlement. Les précédentes tentatives d’adoption de législations similaires n’ont pas abouti, ce qui souligne les défis à venir.

L’association Eswatini Cannabis Association (ESA) a exprimé des inquiétudes concernant le cadre réglementaire proposé. Il est crucial que le gouvernement népalais élabore des règlements clairs et équitables pour éviter les conflits d’intérêts et garantir une mise en œuvre juste de la nouvelle loi.

Conclusion

Le Népal est à l’aube d’un changement majeur avec la proposition de légalisation de la culture de marijuana à des fins médicinales. Cette initiative promet d’apporter des avantages économiques, médicaux et sociaux significatifs. Toutefois, la réussite de cette législation dépendra de la capacité du gouvernement à naviguer dans le processus législatif et à élaborer des règlements clairs et efficaces. Si elle est bien mise en œuvre, cette loi pourrait non seulement améliorer la santé publique et l’économie du Népal, mais aussi positionner le pays comme un acteur important dans l’industrie mondiale de la marijuana médicinale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page