Podcast

Pierrick Bidet – Charent’Haze : Les coulisses du CBD dans les bureaux de tabac 

Bienvenue sur Parlons Canna, où nous plongeons dans l’univers du CBD en compagnie de Pierrick Bidet de Charent’Haze. Avec une expérience allant des plantations légales de cannabis en Californie à un rôle commercial chez Phytocann, Pierrick partage son parcours, mettant en lumière la rencontre déterminante avec son associé, Patrick, ancien agriculteur de tabac. Cette collaboration a donné naissance à Charent’Haze, une entreprise distributrice de CBD depuis plus d’un an et demi. Au fil de cette interview, Pierrick offre un regard sur les défis de la transition du tabac au cannabis, la vision de l’avenir de Charent’Haze, et partage des conseils sur la collaboration avec les bureaux de tabac en tant que producteur de CBD. 

L’éclosion de Charent’Haze

Charent’Haze a pris racine il y a trois ans grâce à l’initiative de Patrick, un agriculteur souhaitant opérer une transition du tabac vers le CBD bio. Au commencement, l’entreprise était encore à l’état embryonnaire, avec Patrick en solitaire à ses débuts, entamant cette aventure de renaissance agricole.

Une rencontre déterminante

Son entrée dans cette histoire s’est effectuée un peu plus tard, alors qu’il évoluait chez Phytocann, une entreprise suisse. Ses préoccupations quant à l’origine des produits l’ont incité à explorer les opportunités de développement de la filière française du chanvre. La rencontre fortuite avec Patrick, qui avait déjà entamé la production avec le soutien d’une association, a marqué le début d’une collaboration riche en défis et en opportunités.

Les impasses de la collaboration initiale

Cependant, cette collaboration prometteuse a connu des embûches lorsque l’association, sans être précisée, a abandonné les agriculteurs suite à l’interdiction de la vente des fleurs de chanvre, intervenant il y a un peu plus d’un an et demi. Cette situation a laissé de nombreux agriculteurs dans une situation précaire, confrontés à une surabondance de marchandises sans marché.

L’émergence de Charent’Haze

Face à ce défi, avec Patrick, Pierrick a décidé de créer son propre système de distribution. La légalisation ultérieure de la vente des fleurs de chanvre a donné le coup d’envoi à la concrétisation de Charent’Haze. La marque a probablement vu le jour en avril de l’année dernière, avec un nom évocateur mêlant notre origine charentaise au caractère « fumant » du cannabis.

Une identité visuelle significative

Le choix du logo, un escargot se régalant de feuilles de chanvre, s’inspire de l’emblème de la Charente. Imaginé au détour d’une discussion décontractée, le logo incarne à la fois l’authenticité du terroir et la nature du produit qu’ils proposent. Ainsi, dans une ambiance informelle et plaisante, à pris forme Charent’Haze, un projet qu’ils ont lancé avec conviction.

Le pouvoir de la marque Charent’Haze

Charent’Haze a su s’imposer avec succès dans le paysage du CBD, grâce à un nom et un logo mémorables. La facilité avec laquelle le nom est retenu et le caractère accueillant du logo, imprégné de verdure et d’une aura positive, crée une identité visuelle en parfaite adéquation avec la philosophie de l’entreprise.

Une vision passionnée, pas uniquement commerciale

Loin de se percevoir comme des hommes d’affaires conventionnels, l’équipe derrière Charent’Haze se définit avant tout comme des passionnés. Patrick, agriculteur passionné par la culture, a trouvé en Pierrick une source de connaissances cruciales pour le développement de la production de CBD. Cette connexion unique nous a permis de combiner nos compétences et de créer quelque chose de significatif. Leur collaboration était une évidence, chacun apportant des éléments essentiels au projet.   CBD

Le chemin parcouru et la réalité du business

En termes de business, Charent’Haze a connu une ascension significative. Les débuts ont été modestes, avec une distribution en interne et des efforts pour recruter une équipe commerciale. Cependant, le marché des bureaux de tabac s’est avéré être un défi. La concurrence est féroce, et les buralistes, souvent peu familiarisés avec le CBD, demandent à la fois des prix compétitifs et des connaissances approfondies sur les produits.

La conquête des bureaux de tabac

La démarche unique de Charent’Haze a consisté à apporter plus qu’un simple produit. En tant que passionné et commercial, Pierrick a trouvé satisfaction à partager des informations approfondies avec les buralistes. Au-delà de la simple vente, son équipe a fourni des conseils précieux sur les plantes, les terpènes, les variétés, le pollen, éduquant ainsi ces interlocuteurs sur un domaine qui leur était initialement étranger. Cette approche a été particulièrement appréciée, permettant à Charent’Haze non seulement comme un fournisseur, mais aussi comme un partenaire de confiance.

L’Évolution des buralistes dans le monde du CBD

L’évolution des buralistes dans le domaine du CBD au cours de la dernière année et demie est remarquable. Ils ont réalisé qu’ils pouvaient jouer un rôle central en tant qu’ambassadeurs de cette industrie en pleine expansion. Beaucoup ont saisi l’opportunité financière qu’offre le marché du CBD, répondant à une demande croissante de la part de leur clientèle.

Des ambassadeurs bien informés

Si certains se sont contentés de répondre à la demande, d’autres buralistes ont poussé plus loin en comprenant que leurs clients avaient besoin d’informations et de conseils sur les produits CBD. Nombreux sont ceux qui ont ressenti le besoin de se familiariser avec le produit afin de mieux conseiller leur clientèle. Cette évolution a été particulièrement positive, avec de plus en plus de buralistes cherchant à se spécialiser dans le domaine du CBD.

La demande croissante d’informations

Au cours des deux dernières années, on a pu observer une réelle prise de conscience parmi les buralistes. De plus en plus d’entre eux reconnaissent l’importance d’acquérir des connaissances approfondies sur le CBD. Certains considèrent cela comme un ajout précieux à leur offre commerciale, dépassant ainsi le simple aspect transactionnel du business.

Contribuer à l’éducation des buralistes

À titre personnel, en dehors du rôle de Charent’Haze, Pierrick a eu l’opportunité de devenir conseiller auprès du Centre de formation des buralistes. Ce partenariat est né de leur besoin de formations dispensées par des producteurs et distributeurs en France. Le Centre de formation cherchait à offrir des sessions éducatives spécifiques sur le CBD pour les buralistes, soulignant ainsi l’évolution de la perception et de l’intérêt pour ce secteur d’activité.   CBD

Les partenariats avec le centre de formation des buralistes

Le Centre national de formation des buralistes a établi des partenariats avec trois principales sociétés, dont GreenBee, Okalm, et Charent’Haze, pour dispenser des formations. Ces collaborations ont permis d’enrichir le contenu des sessions et de créer des dossiers de formation complets à destination des buralistes.

La contribution au savoir des buralistes

Les échanges fructueux entre ces entreprises et le Centre ont abouti à la création de formations régulières, avec environ quarante sessions par semaine. Les buralistes ont exprimé leur satisfaction face à cette opportunité d’acquérir des connaissances approfondies sur le CBD. Ce partenariat a également permis aux entreprises impliquées de contribuer de manière significative à l’éducation des buralistes.

Les thématiques abordées dans la formation

La formation aborde divers aspects, couvrant le marché du CBD en France et à l’étranger, ainsi que des notions techniques telles que l’indoor et l’outdoor, le pollen, l’abaissement, les terpènes, et les différences entre les cultures indoor, outdoor, et Green House. Les participants ont également l’occasion de manipuler des produits, d’explorer des saveurs, et d’approfondir leurs connaissances sur la qualité de la culture de la fleur, incluant des éléments techniques comme les PGR.

Le contenu diversifié et dense de la formation

La formation, bien que dense, offre aux buralistes un classeur complet et des informations approfondies. Les participants repartent avec un ensemble de connaissances techniques et pratiques sur le CBD. Les retours positifs des buralistes témoignent du succès de cette initiative.

Une vision globale à approfondir

Pour une vision plus détaillée du contenu, une collaboration étroite avec Jean-Baptiste, le créateur des formations, est en cours. Un résumé de cent cinquante pages est en préparation, combinant les informations de plusieurs producteurs et distributeurs. Cette approche collaborative vise à offrir une formation complète et diversifiée pour répondre aux besoins spécifiques des buralistes.

Un avantage appréciable grâce à la formation

L’implication dans la formation dispensée par le Centre national de formation des buralistes a clairement offert un avantage compétitif. Les clients découvrent Charent’Haze par le biais de cette formation, ce qui crée un niveau de confiance et de crédibilité significatif. Cette approche pédagogique constitue un atout majeur, renforçant la notoriété de la marque.

La confiance en tant que gage de qualité

La recommandation de Charent’Haze par le Centre de formation agit comme un sceau de qualité, de sérieux, et de transparence. Cette approche ne vise pas seulement à vendre des produits, mais à fournir des conseils pertinents. Le choix de participer activement à cette initiative renforce la crédibilité de la marque auprès des buralistes.

La reconnaissance justifiée

La reconnaissance obtenue à travers cette formation est méritée pour les acteurs du CBD. La création d’une formation de qualité nécessite des connaissances approfondies et un investissement en temps, une réalité que tout le monde ne peut pas ou ne veut pas accomplir. Cette reconnaissance, même si elle est rétribuée, témoigne du professionnalisme et de l’engagement des acteurs impliqués.

Retours positifs et demande de compléments

Depuis le lancement des formations en juin ou juillet, Charent’Haze observe des retours positifs. Les buralistes, ayant entendu parler de la marque pendant la formation, expriment leur satisfaction et cherchent même des compléments d’informations. Cette demande accrue s’inscrit dans un contexte plus large de développement de la filière CBD en France, impliquant activement les bureaux de tabac.

Un choix stratégique précoce et pragmatique

Le choix de cibler principalement les bureaux de tabac dès le début de l’aventure Charent’Haze s’est basé sur une évaluation pragmatique du terrain et des réalités du marché. Initialement, l’équipe n’était pas déterminée quant à la direction à prendre. Pierrick, avec son expérience antérieure chez Phytocann, avait déjà exploré la vente dans les bureaux de tabac, fournissant des perspectives préalables.

Défis rencontrés avec les CBD shops

L’approche des CBD shops s’est avérée complexe, avec des difficultés liées à la préférence pour des produits moins chers provenant de l’Europe de l’Est. Les CBD shops, axés sur la rentabilité économique, étaient souvent réticents à investir davantage dans des produits français ou en provenance de l’outdoor. Malgré quelques réussites, la majorité de ces interactions s’est révélée infructueuse.

Réussite dans les bureaux de tabac

En revanche, l’approche plus conseil que vente adoptée avec les bureaux de tabac a été fructueuse. Mettant en avant le caractère français, bio, et distinctif de leurs produits, Charent’Haze a su convaincre les bureaux de tabac de la valeur ajoutée de leur offre. L’analogie avec le choix entre une grande marque et un produit local a renforcé cette stratégie, trouvant une place naturelle aux côtés des produits déjà présents.

Expansion progressive et complémentarité

Le démarrage avec une gamme limitée a facilité l’entrée dans de nombreux bureaux de tabac. À mesure que la gamme s’est développée et que la demande a augmenté, Charent’Haze a conquis davantage de parts de marché, parfois remplaçant d’autres produits. Cette approche a permis de devenir un complément de gamme apprécié dans l’univers du CBD, notamment dans l’environnement spécifique des bureaux de tabac.

Diversité de marques dans les bureaux de tabac

Dans l’univers des bureaux de tabac, il est rare de n’observer qu’une seule marque. La norme est plutôt à la diversité, avec la présence fréquente d’au moins deux marques différentes. Les marques renommées, véritables blockbusters, jouissent d’une implantation étendue et offrent une constance appréciée par les clients. Ces marques apportent une assurance aux consommateurs qui peuvent retrouver leurs produits familiers partout en France.   bureaux de tabac

Attrait pour la sécurité des blockbusters

Les bureaux de tabac apprécient la sécurité et la fidélité que procurent les grandes marques, offrant une expérience homogène aux clients, où qu’ils se trouvent. Cette constance, similaire à l’achat d’un paquet de Marlboro, constitue un atout majeur pour ces blockbusters. Cependant, les bureaux de tabac sont également en quête de diversité, cherchant à offrir plus qu’une simple sélection de produits phares.

L’émergence des CBD shops dans les bureaux de tabac

Actuellement, une tendance émerge où certains bureaux de tabac aspirent à devenir presque des CBD shops. Ils élargissent leur gamme en incorporant jusqu’à dix marques différentes. Cette évolution témoigne d’une volonté de spécialisation et de diversification, montrant que les bureaux de tabac s’adaptent aux nouvelles demandes du marché du CBD.

Approche idéale pour travailler avec les bureaux de tabac

Selon mon point de vue, l’approche idéale pour travailler avec les bureaux de tabac consiste à adopter une démarche axée sur l’explication et le conseil plutôt que de se positionner comme une force de vente agressive. Il est crucial de reconnaître que chaque acteur du marché se considère comme le meilleur, et il est plus judicieux de présenter une alternative plutôt que de juger les produits existants. L’accent devrait être mis sur la différence offerte : un produit français, en circuit court, avec une vente directe du producteur au bureau de tabac, éliminant ainsi les intermédiaires et réduisant les coûts.

Ce qu’il faut faire:

  • Expliquer et conseiller plutôt que de vendre agressivement.
  • Mettre en avant des propositions différentes : produit français, circuit court, vente directe.
  • Favoriser la transparence, l’honnêteté et la traçabilité.

Ce qu’il ne faut pas faire:

  • Adopter une approche agressive de vente à tout prix.
  • Dénigrer les autres acteurs du marché.
  • Revendiquer le statut de numéro un sans raison valable.

Gamme idéale pour aborder un bureau de tabac

Pour aborder un bureau de tabac, il est essentiel de proposer une gamme qui répond aux attentes des clients. Un équilibre entre diversité et simplicité est nécessaire. Il est recommandé d’avoir au moins une petite gamme comprenant différentes variétés, mais sans trop de complexité pour éviter la confusion. La diversité de produits, allant de la fleur à d’autres dérivés comme le pollen, la résine, les huiles, le miel, ou les infusions, peut être un atout. Cette variété offre des options aux clients et permet au bureau de tabac de se positionner comme un fournisseur complet de produits CBD.

Perspectives sur l’évolution du CBD en France

Sans prédire l’avenir avec certitude, une analyse des tendances actuelles suggère que les producteurs français ont une opportunité significative dans les bureaux de tabac. Comparativement aux CBD shops, les bureaux de tabac, en raison de leur position géographique et de leur influence locale, pourraient devenir des ambassadeurs du produit CBD en France.

Tendances probables:

  • Diversification des produits: Il est probable que la demande pour des arômes variés et des cannabinoïdes spécifiques continuera de croître.
  • Produits de terroir et circuit court: L’engouement pour les produits locaux, en circuit court, avec une histoire à raconter pourrait jouer un rôle crucial. Les producteurs français pourraient capitaliser sur cette tendance en établissant des relations étroites avec les bureaux de tabac locaux.
  • Défis pour les CBD shops: Les CBD shops pourraient rencontrer des défis, car les bureaux de tabac, de plus en plus formés et informés, deviennent des concurrents sérieux. Certains CBD shops pourraient être affectés par la montée du commerce en ligne et des bureaux de tabac.

Position sur les cannabinoïdes synthétiques:

  • Refus des cannabinoïdes synthétiques: Les producteurs orientés vers le bio et la qualité pourraient s’opposer aux cannabinoïdes synthétiques en raison de leurs préoccupations pour la sécurité et le manque de recul sur ces produits.
  • Risques associés aux cannabinoïdes synthétiques: Perçu comme potentiellement dangereux, les producteurs bio pourraient choisir de se distancer de ces produits, mettant en avant la santé et la sécurité des consommateurs.

Incertitudes:

  • Législation et régulation: Les évolutions futures de la législation, notamment en ce qui concerne le taux de THC et la régulation des produits synthétiques, peuvent avoir un impact significatif sur le marché du CBD en France.
  • Choix entre THC et synthétique: L’éventuelle légalisation du THC pourrait influencer les préférences des consommateurs, avec une préférence possible pour des produits THC légaux et sûrs par rapport aux produits synthétiques.

Attentes des buralistes et des consommateurs : Nouvelles génétiques et saveurs innovantes

En ce qui concerne les attentes des buralistes et des consommateurs en termes d’arômes dans le CBD, il semble y avoir un désir marqué pour des génétiques nouvelles et des goûts innovants. Les clients cherchent des variétés qui évoquent les expériences du THC classique, comme l’amnésia ou la Jack Herer, ce qui les rassure et les ramène à des références familières.

Défis liés à l’absence de législation sur les noms de variétés

Cependant, l’absence actuelle de législation sur les noms de variétés crée un défi. Certains producteurs utilisent des stratégies diverses, ajoutant différents types de terpènes pour créer des variations de saveurs et attribuant des noms distincts à des produits souvent similaires. Cette pratique peut être perçue comme positive, offrant aux producteurs français une marge de manœuvre pour répondre aux attentes du marché. Néanmoins, cela soulève également des questions sur la transparence et l’authenticité des produits.   cbd

Stratégies des producteurs français : Jouer avec les profils terpéniques

Dans ce contexte, les producteurs français se retrouvent avec un catalogue limité en raison des restrictions sur les semences autorisées. Ils peuvent donc être amenés à jouer avec les profils terpéniques pour répondre à la demande des consommateurs tout en étant conscients des limites légales. Cette situation souligne la complexité de la réglementation actuelle et la nécessité d’une clarification des normes, offrant aux producteurs la possibilité de répondre aux attentes tout en assurant une transparence accrue.

Cadre légal et normatif pour la filière bien-être : Besoin urgent

Le manque actuel de cadre légal et normatif dans l’industrie du CBD soulève des questions cruciales. L‘UIVEC travaillant avec l’Afnor pour établir des normes dans la filière bien-être représente une avancée nécessaire. Cependant, il est crucial de mettre en place des règles spécifiques, notamment dans les bureaux de tabac, afin de créer un environnement réglementé.

Nécessité d’un cadre sur les mentions légales et la TVA

Une des premières règles essentielles serait de définir les mentions légales obligatoires sur les emballages. Actuellement, il n’y a aucune obligation à cet égard, ce qui crée une variabilité importante entre les produits sur le marché. De plus, la question de la TVA, notamment son taux bas pour les produits alimentaires, est un sujet à régler rapidement. L’absence d’un cadre clair pourrait devenir problématique à l’avenir, notamment si des taxes d’accise venaient à être instaurées.

Obligations sur les informations produit et restrictions de vente

Concernant les informations sur le produit, des règles claires sur les ingrédients, la date de durabilité minimale (DDM), et le poids sont déjà en place pour les produits alimentaires. Toutefois, des obligations similaires devraient être étendues aux autres catégories de produits CBD. De plus, des restrictions de vente liées à l’âge, la grossesse, ou des avertissements sur la consommation devraient être établies pour garantir la sécurité des consommateurs.

Traçabilité des variétés : Un point fondamental à réglementer

La traçabilité des variétés, depuis les graines jusqu’au produit final, est un aspect crucial qui nécessite une réglementation stricte. Actuellement, l’absence de normes dans ce domaine peut conduire à des pratiques non transparentes, affectant la qualité perçue des produits. La création d’un cadre législatif sur les variétés contribuerait à instaurer une plus grande confiance et crédibilité au sein de l’industrie.

Analyses cannabinoïdes et terpéniques : Une transparence essentielle

La réalisation d’analyses cannabinoïdes et terpéniques pour chaque lot de produits CBD apparaît comme une démarche essentielle pour garantir la transparence. Actuellement, cette pratique est déjà adoptée par Pierrick et son équipe, qui fournissent un QR code sur leurs produits, redirigeant les clients vers les résultats d’analyses associés à chaque lot. Cependant, l’absence de cadre légal rend cette pratique facultative.

Partenariat avec fabricant distributeur de tabac bio : Une collaboration fructueuse

Un aspect notable non encore abordé concerne le partenariat établi avec un fabricant distributeur de tabac bio, dont la marque Fer Green est un exemple. Cette collaboration a débuté en juin, résultant d’une rencontre au Salon Buralexpo à Nantes en mars. La synergie avec ce distributeur a permis d’étendre la distribution des produits CBD de Pierrick à l’échelle nationale, avec sept commerciaux spécialisés dans la vente au niveau local. Cette expansion tout en conservant une approche passionnée et familiale représente une évolution significative pour l’entreprise.

Dynamique de distribution : Défis et opportunités

La mise en place d’une force de vente spécialisée dans la distribution, tout en maintenant une expertise locale, a été un défi surmonté avec succès. La délégation des responsabilités a permis à Pierrick de se concentrer sur la formation des commerciaux et de renforcer la relation avec les bureaux de tabac. Cette nouvelle dynamique offre des opportunités de croissance tout en préservant l’aspect familial et passionnel de l’entreprise.

Passion de la formation : Clé de la pérennité de la filière

Pierrick exprime sa passion pour la formation, soulignant son importance cruciale dans le développement et la pérennité de la filière CBD en France. Il considère que l’explication et la formation de tous les acteurs de l’industrie sont essentielles pour l’avenir du secteur.

Collaboration avec Traditab : Un modèle de collaboration inspirant

La discussion avec Monsieur Dufieu de Traditab met en lumière l’idée de collaboration et de rapprochement au sein de la filière CBD. Pierrick admire le modèle coopératif, notamment en se référant à l’histoire de Seize trois sept, une coopérative de tabac. Il voit des opportunités de collaboration au-delà des relations classiques producteur-bureau de tabac, évoquant des synergies possibles avec les agriculteurs du tabac et des rapprochements inspirants avec des entreprises telles que Traditab.

Perspectives sur les rapprochements dans l’industrie

Pierrick encourage l’émergence de modèles coopératifs similaires à celui de Traditab au sein de la filière CBD. Il identifie des initiatives existantes en France qui adoptent l’idée de coopération entre agriculteurs pour proposer des alternatives significatives dans le domaine du CBD. Ces rapprochements, selon lui, sont cruciaux pour le développement et la structuration de l’industrie, similaire à la démarche vertueuse de certaines entreprises, comme Traditab, dans le secteur du tabac.   CBD

Taxation imminente : Préparation et incertitudes dans l’industrie du CBD

L’ombre de la taxation plane sur l’industrie du CBD, créant des préoccupations tant pour les buralistes que pour les producteurs. Face à cette réalité inévitable, il devient essentiel de comprendre les implications financières réelles de cette mesure.

Buralistes et producteurs : Impacts financiers à prévoir

Pour les buralistes, la question centrale est de savoir combien ils toucheront réellement après l’instauration de la taxe d’accise sur les produits du CBD. Cette incertitude financière pose des défis majeurs pour les acteurs de cette filière. Du côté des producteurs, la question est double : combien de la marge actuelle devra être cédé à l’État, et comment cela influencera-t-il la viabilité économique des exploitations ? Les réponses à ces interrogations dépendent des spécificités de la future taxation.

Préparation en cours : Anticiper pour S’adapter

La préparation à cette nouvelle réalité est en discussion parmi les acteurs du CBD. Les producteurs commencent à envisager divers scénarios et à évaluer comment ils pourraient ajuster leur modèle économique face à cette taxation imminente.

Attente de détails précis : Anticiper l’inconnu

La difficulté réside dans le manque de détails précis sur la taxation, tels que le pourcentage appliqué, les catégories de produits concernées, et les modalités d’application. Ces détails cruciaux détermineront la manière dont l’industrie réagira et s’adaptera à cette nouvelle donne.

Perspectives incertaines : Un avenir tributaire des décisions gouvernementales

Alors que l’année prochaine est évoquée comme le moment probable de l’instauration de la taxe, l’incertitude persiste quant à la façon dont cette mesure sera concrètement implémentée. Les acteurs de l’industrie restent attentifs aux informations gouvernementales, cherchant à anticiper les impacts sur leurs activités dans un contexte où l’inconnu règne.

Les projets à venir en 2024

Alors que l’année 2023 touche à sa fin, Charent’Haze se concentre sur la récolte en cours, tout en préparant de nouvelles annonces pour 2024. Les principales actualités à anticiper se situent du côté des produits, avec l’introduction de variétés inédites et l’expansion de la gamme existante.

Focalisation sur le développement national : Un cap stratégique

L’entreprise met également l’accent sur son expansion nationale, un objectif qui requiert temps et énergie. Cette stratégie de développement s’inscrit dans une vision à long terme, visant à renforcer la présence de Charent’Haze sur le marché du CBD à l’échelle nationale.

Cheminement constant : Progression au fil du temps

Malgré l’absence de « grosses actu » à ce stade, Charent’Haze poursuit son chemin, faisant face aux défis de l’industrie du CBD avec résilience. Les projets à venir promettent d’ajouter de la diversité à la gamme de produits, offrant ainsi de nouvelles options aux consommateurs à la recherche d’expériences uniques. Restez à l’écoute pour les développements à venir de Charent’Haze en 2024.   Dès la semaine prochaine, plongez avec nous dans un nouvel épisode où nous partagerons des perspectives uniques, des expériences de l’industrie et des informations exclusives. Si vous êtes curieux de découvrir les dernières tendances, les défis du secteur et les réflexions approfondies des acteurs clés, « Parlons Canna » est votre rendez-vous incontournable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page