Actualités

Pourquoi le cannabis est interdit en France ? 

De nombreuses drogues sont illégales en France. Tant qu’il s’agit de drogues, leur utilisation, leur incitation à l’utilisation et leur commerce sont illégaux. Ces lois ont été introduites pour protéger la société, en particulier les jeunes, des dangers de la drogue. Ainsi, le cannabis n’est pas légal en France. Même avec de multiples vertus, les gens le considèrent comme un produit illégal et le classent internationalement comme un stupéfiant. Quand donc la France légalisera-t-elle le cannabis ? Découvrons ici !

Le cannabis – Un sujet tabou en France

cannabis et loi

Le cannabis comme une drogue

Vous vous posez la question de savoir pourquoi le cannabis est illégal en France ? Tout d’abord, n’oublions pas que le cannabis est une drogue. De ce fait, on consière tout ce qui peut nuire à la santé comme illicite. Pour certains, cette raison est incompréhensible, car ils ne comprennent pas la différence entre la consommation de cannabis et la consommation de tabac ou d’alcool. Par conséquent, ils ne comprennent pas l’interdiction. Pour comprendre sa prohibition, il est nécessaire de comprendre ce qu’est le cannabis.

Le cannabis, également connu sous le nom de marijuana, est originaire des régions équatoriales et se trouve dans de nombreux pays du monde. Il existe différentes souches de cannabis, dont certaines contiennent peu ou pas de THC et sont utilisées dans des industries telles que le textile et le papier. On utilise certaines souches pour leurs effets psychoactifs.

En fait, certaines parties du cannabis contiennent de fortes concentrations de THC (tétrahydrocannabinol). Cet ingrédient actif a un effet euphorisant. C’est un effet psychoactif que les consommateurs de cannabis recherchent souvent. Le THC modifie l’état mental de l’utilisateur. C’est pourquoi on interdit sa consommation, sa production et sa revente en France.

Le cannabis, mauvais pour les jeunes

Ce n’est pas la première fois que le tabac est néfaste pour la santé. Ce dernier contient notamment des substances toxiques et cancérigènes qui provoquent des maladies respiratoires. La consommation de cannabis est souvent étroitement liée au tabagisme. Cependant, le cannabis présente d’autres avantages pour la santé. La consommation régulière de cannabis peut avoir un effet notable sur le corps, surtout chez les jeunes.

A forte consommation, il abaisse le QI de plusieurs points. Mais ce n’est pas tout. Le cannabis peut augmenter le risque de développer une psychose et une paranoïa. La consommation de cannabis peut également provoquer des symptômes de dépression chez certains utilisateurs. La consommation de cannabis peut également entraîner des problèmes d’attention. Les jeunes sont particulièrement vulnérables à ces risques. Pourquoi cela se produit-il ? Car leur cerveau continue de grandir. Par conséquent, la consommation de cannabis à un jeune âge, surtout avant 15 ans, augmente le risque.

Partage de l’opinion publique

Si la légalisation du cannabis est taboue en France, ce n’est pas seulement en raison de son usage médicinal. Il y a plusieurs raisons à cette interdiction. L’un d’eux, c’est simplement que la population le désapprouve. Selon diverses enquêtes, seule la moitié de la population française est favorable à une légalisation sous contrôle de l’État. L’autre moitié n’est pas favorable à la légalisation. L’État ne veut donc pas s’immiscer dans un débat que le public n’approuve plus. Cependant, la mauvaise image du cannabis est également un problème culturel. On le considère depuis longtemps comme une substance qui crée une dépendance. 

La consommation de cannabis en forte croissance

Une autre raison pour laquelle le cannabis est un sujet aussi brûlant est que le gouvernement craint que la légalisation n’entraîne une augmentation drastique du nombre de consommateurs. En fait, la France est déjà le plus grand consommateur d’Europe. Selon le rapport européen sur les drogues, la France est le pays où la consommation régulière est la plus élevée dans l’UE. Environ 5 millions de Français ont fumé du cannabis cette année. Si le cannabis est légalisé, le gouvernement craint que cette décision ait un impact direct sur le nombre de consommateurs et que la loi agisse comme une incitation à la consommation.

Quels sont les effets du cannabis sur le corps ?

Le cannabis est une drogue qui peut affecter à la fois le corps et le cerveau. Cette plante est utilisée à des fins récréatives pour ses propriétés relaxantes qui est provoqué principalement par le THC.  Ce dernier peut produire des effets à court et à long terme. Les gens consomment du cannabis pour différentes raisons. Les médecins et les infirmières peuvent également le prescrire comme traitement. Comme tout autre médicament, si le médecin vous prescrit le cannabis, il est important de le prendre tel quel. 

Il peut avoir un large éventail d’effets mentaux, émotionnels, physiques et sociaux, en particulier pour les personnes de moins de 25 ans. Mais les réactions varient d’une personne à une autre. Les effets du cannabis dépendent de la quantité de substances chimiques qu’il contient et de la réaction du corps à ces substances.

·         Effets psychologiques : la paranoïa, les hallucinations, les délires et l’anxiété, ainsi que des modifications de la pensée et du raisonnement peuvent survenir.

·         Effets émotionnels : il peut également affecter les relations sociales d’une personne (par exemple, une personne peut devenir plus agressive et/ou extravertie ou, à l’inverse, plus calme et/ou sociale).

·         Effets physiques : les personnes qui consomment du cannabis, peuvent ressentir des palpitations, des tremblements et des yeux rouges.

Que se passe-t-il si on nous surprend à en consommer ?

Si une substance est illégale, son usage, sa production, sa revente et sa consommation est interdite. Toutes ces actions sont punissables. La loi interdit tout usage, et donc la consommation de drogues, tant par les individus que par la société. L’utilisation de substances répertoriées comme interdites peut entraîner une amende allant jusqu’à 3 750 euros ou une peine d’emprisonnement allant jusqu’à un an.

Pour l’incitation à l’utilisation de substances légalement interdites, le contrevenant peut être condamné à une amende allant jusqu’à 75 000 euros et à une peine de prison allant jusqu’à cinq ans. Enfin, le trafic de drogue comprend la production, la vente, l’importation et l’exportation de drogues, leur transport ou la création d’emplois liés à la drogue. Le trafic de drogue sous ses différentes formes fait l’objet d’amendes très élevées, allant de 7 500 000 € à 30 ans d’emprisonnement.

Quand le cannabis sera-t-il légalisé en France ?

France et le cannabis

Un changement positif a permis des avancées significatives vers la légalisation du cannabis en 2022. Le cadre juridique pour la vente et la consommation de cannabinoïdes CBD dérivés du cannabis est en constante évolution, et des batailles juridiques sont en cours entre l’industrie et le gouvernement. Même s’il n’existe aucun plan pour légaliser le cannabis récréatif, le processus est déjà en cours !

Quelques jours après le mouvement du Cannaparade sur la place de République, les débats sont relancés et un climat d’incertitude plane encore sur la dépénalisation du cannabis. Toujours selon les détracteurs du mouvement, donner carte blanche aux entreprises pourrait nuire à la sûreté des consommateurs. 

En France, on consière le CBD comme un médicament approuvé. Suite à la levée de l’interdiction par le Conseil d’État, la vente de cannabidiol (CBD) est désormais légale en France, à condition que la teneur en tétrahydrocannabinol (THC) ne dépasse pas 0,3%. D’ailleurs, la vente et la consommation de THC restent une infraction pénale. Bien qu’un récent rapport parlementaire sur le cannabis ait recommandé sa légalisation, l’Assemblée nationale a rejeté un nouveau projet de loi visant à légaliser l’usage récréatif du cannabis.

Cependant, le dernier rapport de la mission parlementaire d’enquête sur le cannabis montre que les mesures prises par les autorités ont été inefficaces. De plus, il souligne l’urgence de protéger la santé des consommateurs récents. Cette année, la situation internationale rend la position répressive de la France sur le cannabis encore plus anachronique.

En conclusion, ce débat est loin du compte. En France, le cannabis est une cible pour les autorités. Mais les lois sur le cannabis dans le monde ont considérablement changé au fil des ans. Dans l’hexagone, la légalisation du cannabis à usage récréatif est encore loin : 2022 ne sera peut-être pas l’année de la légalisation du THC. La France suivra-t-elle l’exemple du Canada, de l’Uruguay, des États-Unis et de nombreux autres pays ? Seul le temps nous le dira.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page