InterviewsLe monde du CBDLégislation
A la Une

Quand les choses vont-elles changer ? Nicolas Hachet donne son avis

De nos jours, de plus en plus de citoyens demandent à ce qu’on légalise enfin le cannabis en France. Des expérimentations sont en cours surtout concernant le cannabis thérapeutique. Cela démontre que le gouvernement commence à s’intéresser à la plante. Ainsi, il est possible que l’on soit confronté à un changement d’ici peu. De plus, des militants comme l’avocat Nicolas Hachet ne cesse de faire des requêtes dans le but de changer les choses. Découvrez dans cet article, les perspectives d’avenir pour le cannabis en France.

Articles similaires

Le peuple veut changer les choses

Depuis quelques années, le nombre de consommateurs de cannabis ne cesse d’augmenter en France. Même si cette plante reste illégale, cet accroissement de consommation est le signe que de nombreux citoyens ont conscience des vertus du cannabis. A cela s’ajoute le fait que de plus en plus d’organismes militants voient le jour. Cela démontre à quel point le peuple veut changer les choses.

De plus, on ne peut pas oublier le résultat d’un sondage fait l’année dernière. Dans les statistiques, on a remarqué que plus de la moitié des français est favorable à la légalisation du cannabis. Par la même occasion, des personnalités reconnues dans cette filière du cannabis n’hésitent pas à se prononcer sur cette envie de changer les choses comme il l’annonce dans son interview qui est disponible en bas de page.

Selon Nicolas Hachet : « Il est temps de reconsidérer le statut du cannabis. Pourquoi ne commencerait-on pas par une dépénalisation ? La légalisation viendra petit à petit. »

Des démarches pour changer les choses

Si on veut changer les choses, notamment le statut actuel du cannabis, il ne faut pas rester les bras croisés. En effet, une légalisation ne viendra pas avec un claquement de doigts. Comme dans les autres pays qui ont déjà passé le cap de cette légalisation, il faudra lutter pour que le gouvernement et les citoyens réticents s’intéressent à la plante et découvrent les nombreux avantages de celle-ci.

Il faut savoir qu’au quotidien, des militants comme Nicolas Hachet effectuent des démarches pour amorcer un changement. En effet, dans son interview qui est disponible sur ce lien, il explique les démarches qu’il a déjà effectué depuis le début de cette année.

« J’ai saisi le conseil d’Etat et le conseil constitutionnel, ils devront me répondre d’ici quelques temps. J’ai une grande conviction que d’ici juillet, on va dépénaliser cette plante. », a-t-il annoncé dans son interview.

changer les choses sur le cannabis

Une procédure de dépénalisation pour changer les choses

Afin d’obtenir un changement rapide et avoir une garantie, il est nécessaire de faire attention aux démarches. Il existe des procédures à suivre pour changer les choses. Dans le cas de Nicolas Hachet, il a choisi de suivre les traces des pays qui sont déjà passés par une dépénalisation.

« Ces procédures sont similaires à celles effectuées en Allemagne, en Colombie et même en Alaska. », a dit Nicolas Hachet.

A travers cette démarche, ces pays mentionnés par Nicolas Hachet ont petit à petit toléré le cannabis. Le changement a commencé par une suspension des sanctions pénales liées à la plante. Bien évidemment, cela était accompagné par une réglementation. La décriminalisation ne s’appliquait qu’à un certain seuil de quantité de stupéfiants, dont le cannabis.

Il est à noter que cette démarche s’accompagne de la conscientisation des consommateurs. Chacun doit gérer sa consommation et éviter de nuire à autrui. Si cette méthode a marché pour les autres pays, il y a de forte chance qu’en France, cela puisse changer les choses.

Aucune réponse pour la démarche pour le moment

« L’objectif de cette démarche est de dépénaliser. », a annoncé Nicolas Hachet.

L’objectif de la démarche engagée par Nicolas Hachet est de dépénaliser le cannabis en France. Il s’agit d’une démarche qui pourrait changer les choses tant pour les consommateurs que pour les producteurs et même pour le pays. En effet, il existe de nombreux avantages avec la facilitation de l’accès au cannabis. Non seulement cela permettra de réduire le taux de criminalité lié au marché noir, mais en plus, l’Etat obtiendra des revenus supplémentaires. Bien évidemment, les consommateurs pourront profiter pleinement des bienfaits de la plante en ayant accès à des produits de qualité. Cependant, pour l’instant, on n’a pas encore obtenu de réponses favorables vis-à-vis des procédures engagées.

Pour conclure, en France, de nombreux militants effectuent des démarches afin d’améliorer les procédures pour changer les choses. Avec patience et persévérance, ces efforts paieront. Pour l’instant, on reste encore dans l’attente d’une décision provenant du Conseil d’Etat et du Conseil Constitutionnel. Les choses sont en train de bouger. De ce fait, il faut suivre l’évolution de ces démarches ! 

Ici, le podcast intégral de Nicolas Hachet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page