ActualitésCulture & plantationLe monde du CBDLégislationLifestyleScience & Etudes
A la Une

Se lancer dans le business du CBD

Le marché du CBD, que faut-il savoir?

Le CBD connaît un essor de plus en plus important dans le monde. De nombreux pays occidentaux ont déjà autorisé sa consommation ainsi que sa commercialisation. En effet, les personnes l’utilisent pour se détendre ou pour lutter contre leurs maux. De nouvelles entreprises se lançant dans le business du CBD commencent alors, à voir le jour. Il est vrai que le milieu du CBD a l’air d’être rentable. Cependant, il est nécessaire de prendre certaines choses en compte avant de se lancer tête baissée dedans. 

 

Le CBD : de quoi s’agit-il ?

 

Le cannabis est une substance étant souvent mal comprise. Un grand nombre de personnes ont tendance à confondre ses différentes variétés. Le cannabidiol ou CBD dans le langage courant est l’une des substances actives se trouvant dans le cannabis. Il se trouve en grande quantité dans le chanvre. Le chanvre est une variété de cannabis qui est très pauvre en THC. Il s’agit de l’autre molécule dominante dans le cannabis. Elle possède cependant des propriétés psychoactives et est donc interdite dans la majorité des États du monde. 

 

Le CBD quant à lui est associé à des vertus thérapeutiques et médicinales. Selon plusieurs études scientifiques, elle est capable de soulager les douleurs et les inflammations. Elle participe également à la stabilisation de l’humeur et permet de calmer le stress et les crises d’anxiété. Le CBD agit sur le système endocannabinoïde. Ce système participe à différentes fonctions du système nerveux. Le CBD possède donc un grand potentiel de guérison. Cela est la raison de sa consommation et de sa vente en masse.

 

Le business du CBD : les obligations juridiques

 

Avant de se lancer dans le business du CBD, il est primordial de connaître les lois qui y sont rattachées. Cela permettra la mise en place d’un business légal. Voici les obligations associées à la vente du CBD :

 

  • Le THC contenu dans les produits ne doit pas dépasser les 0,3 %
  • Le CBD doit être extrait à partir des graines et non des fleurs et des feuilles
  • La vente de CBD aux mineurs est formellement interdite

 

Il est également indispensable de mentionner le statut de son entreprise. Il est possible d’ouvrir le capital de l’entreprise à des entités tierces. Dans ce cas, elle aura le statut SAS. Selon l’Agence Juridique: “Une des différences entre la SAS et la SARL concerne la répartition du capital social. En effet, ce dernier est réparti en actions au sein d’une SAS, où il est possible de créer plusieurs catégories d’actions.”.

Il est également envisageable d’être autoentrepreneur. Lorsque le chiffre d’affaires par an ne dépasse pas 176 200 euros, les procédures sont allégées. Si le chiffre d’affaires dépasse le montant cité plus tôt, l’entreprise aura un statut EURL ou SASU. La conception d’une entreprise CBD ne nécessite aucun diplôme. Cependant, l’assurance de biens locaux et biens professionnels ainsi que l’assurance responsabilité civile professionnelle sont obligatoires.

 

Le business du CBD : étude du marché

 

Entrer dans un nouveau marché signifie d’abord qu’il faut l’étudier. Plusieurs avantages sont à tirer de cette étude. Cela aide à déterminer les potentiels clients et à adopter des stratégies par rapport à cela. Aussi, l’étude du marché permet de se renseigner sur les concurrents. Enfin, elle permet de savoir si le lancement du business est faisable sur le long terme. Pour effectuer une étude du marché efficace, il est important d’identifier les interrogations des potentiels clients et d’évaluer les stratégies de la concurrence. 

 

Connaître la demande au niveau local ainsi qu’au niveau global est important. Il est crucial de considérer le territoire ou les boutiques seront implémentées. Si le marché se fait uniquement en ligne, se référer aux outils comme Google Trends permet d’obtenir des informations de valeur. Certaines statistiques sont également disponibles à la Chambre de Commerce. Cette étude de marché ne doit absolument pas être négligée afin d’établir un business qui durera sur le temps.

 

Le business du CBD : gérer son budget

 

Le marché du CBD est en pleine expansion. Il est donc évident que si le budget est géré correctement, le business sera rentable. Le budget alloué au business va dépendre de plusieurs facteurs. Il faut déterminer la taille de la boutique ainsi que les différents produits qui vont en constituer le stock. Des coûts supplémentaires sont à prévoir si l’entreprise se lance dans l’e-commerce. En parlant de comptabilité, il faudra chercher un comptable compétent ainsi qu’un juriste pour les questions de légalité

 

À part cela, il faut tenir compte des frais d’assurance et de celles de l’étude du marché. Tout cela met en évidence que monter une entreprise CBD n’est pas donné à tout le monde. Les sites douteux prétendant qu’il est possible de monter son business avec un petit budget doivent être évités à tout prix. D’après certaines entreprises qui se sont déjà imposées, il faut un minimum de 10 000 euros pour commencer son business CBD. Le montant maximum est variable selon les stratégies. Cependant, il faut garder en tête que le business ne se portera pas bien si le budget est mal géré, peu importe la somme.

 

Le business du CBD : boutique physique ou e-commerce

 

Le choix entre la création d’une boutique physique ou la création d’un e-commerce est essentiel. Chacune de ces initiatives possède ses propres avantages. Le mode de distribution des produits CBD doit donc se faire en les prenant en compte. La boutique physique comme l’e-commerce nécessiteront certaines actions. Le choix du ou des locaux doit par exemple, se faire soigneusement. Pour ce faire, des études sur terrain sont avantageuses, voire indispensables. 

 

Pour l’e-commerce, le fonctionnement du site participera grandement à l’expérience du client. Même avec des produits d’une bonne qualité, si le site est lent, les clients risquent de partir rapidement. Le site doit également assurer la sécurité de la clientèle. L’e-commerce présente l’avantage d’un plus grand trafic. Il faut toutefois appliquer les bonnes techniques pour améliorer la performance et la visibilité du site. Il est également possible d’opter pour les deux initiatives à la fois. Néanmoins, de toute évidence, le budget alloué à cela sera beaucoup plus important.

 

Le business du CBD : Bien choisir les fournisseurs

 

Il va de soi que la sélection du fournisseur CBD est incontournable pour rentabiliser son business. Les produits à vendre doivent d’abord être déterminés avec exactitude. Cette détermination se fera à partir de l’étude du marché. Une fois que le choix des produits est établi, il faudra trouver le ou les meilleurs fournisseurs. Un fournisseur fiable se doit de répondre à un certain nombre d’exigences. 

 

D’abord, les produits qu’ils proposent doivent être d’une grande qualité. En d’autres termes, les conditions d’extraction et les pratiques agricoles doivent être naturelles et écoresponsables. Ensuite, ils doivent être ponctuels en matière de délai de production et de livraison. Les produits doivent être divers et variés. Enfin, tous les tarifs doivent être parfaitement justifiés. Cela témoignera de l’expertise et du savoir-faire des fournisseurs.

 

Le business du CBD : la stratégie marketing

 

Le secteur du CBD est en plein essor. La concurrence est donc particulièrement rude, d’où la nécessité de se démarquer. Il est capital de préciser que la qualité des produits est la meilleure promotion qu’une entreprise puisse faire. À part cela, les sites d’e-commerce et les réseaux sociaux doivent être entretenus correctement, tandis que les réponses aux différentes questions des clients doivent être précises et rapides. Une autre stratégie consiste à procurer des avantages aux clients les plus fidèles. De ce fait, se fournir les services d’un bon community manager est très avantageux. 

 

Il faut rester créatif pour pouvoir fidéliser les clients. Les stratégies des concurrents doivent être analysées, que ce soit ceux qui fonctionnent ou non. Les stratégies qui ne fonctionnent pas permettront de renseigner sur les choses à ne pas faire. Les meilleures stratégies doivent servir d’inspiration. Enfin, toutes les stratégies permettant de promouvoir un site web doivent être connues. Que ce soit le référencement naturel ou les publicités présentes sur le site. Il est à noter que ces publicités ne doivent en aucun cas être agressives.

 

En définitive, de nombreuses choses sont à prendre en compte pour fonder son entreprise de CBD. Il est d’abord important dans un premier temps de connaître les lois s’y afférant. Une étude du marché doit ensuite être établie. Ce n’est qu’après cela que les différentes stratégies doivent être appliquées. Afin de gérer correctement son business, il faut prendre en compte le budget, le territoire, la demande des clients et même la concurrence. Le choix du fournisseur doit se faire intelligemment. Pour la stratégie marketing, elle nécessite une proximité avec le client. Tout cela va permettre de se démarquer des nombreux concurrents étant donné que ce secteur est déjà pratiqué par une multitude d’entreprises.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page